Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 9616
Conférences

le (22m17s)

Le cinéma comme lieu de mémoire : filmer l’esclavage dans le cinéma hollywoodien contemporain / Hélène Charlery

Le cinéma comme lieu de mémoire : filmer l’esclavage dans le cinéma hollywoodien contemporain / Hélène Charlery, in colloque "Mémoire et histoire de l'esclavage dans le monde atlantique", organisé dans le cadre du programme de recherche de l'accord franco-brésilien CAPES-COFECUB et du labex SMS Mémoires de l'Esclavage aux AMériques (MESCLAM), Université Toulouse Jean-Jaurès-campus Mirail, 17-18 octobre 2016. Panel 2 : Héritages et recompositions.
Voir la vidéo
Conférences

le (21m22s)

La casa-templo d’Elegguá Alagbara : la mémoire de l’esclavage à travers l’ethnographie du culte des Orichas (Cuba) / Maxime Toutain

La casa-templo d’Elegguá Alagbara : la mémoire de l’esclavage à travers l’ethnographie du culte des Orichas (Cuba) / Maxime Toutain, in colloque "Mémoire et histoire de l'esclavage dans le monde atlantique", organisé dans le cadre du programme de recherche de l'accord franco-brésilien CAPES-COFECUB et du labex SMS Mémoires de l'Esclavage aux AMériques (MESCLAM), Université Toulouse Jean-Jaurès-campus Mirail, 17-18 octobre 2016. Panel 2 : Héritages et recompositions. En 1861, l’esclave Ta Jorge fonde dans la plantation d’Álava, aujourd’hui central Méjico (Matanzas, Cuba), un culte dédié à une divinité africaine : l’Oricha Elegguá Alagbara (Zulueta Villegas, 2013). Cette tradition locale se construit autour ...
Voir la vidéo
Conférences

le (24m36s)

Discours croisés, mémoires partagées ? la plantation Whitney (Wallace, Louisiane) / Nathalie Dessens

Discours croisés, mémoires partagées ? la plantation Whitney (Wallace, Louisiane) / Nathalie Dessens, in colloque "Mémoire et histoire de l'esclavage dans le monde atlantique", organisé dans le cadre du programme de recherche de l'accord franco-brésilien CAPES-COFECUB et du labex SMS Mémoires de l'Esclavage aux AMériques (MESCLAM), Université Toulouse Jean-Jaurès-campus Mirail, 17-18 octobre 2016. Panel 5 : Les lieux de mémoire.À l’automne 2014, John Cummings, un riche avocat blanc de la Nouvelle-Orléans ouvrait le premier musée entièrement dédié à la mémoire de l’esclavage en Louisiane. Cette ouverture a défrayé la chronique en Louisiane comme dans le ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (30m49s)

Shoah par balles - Statut du témoignage et du témoin (2)

Danielle Rozenberg, sociologue associée à l'institut des Sciences Sociales du Politique et membre du conseil scientifique de Yahad-In-Unum, après une présentation des travaux de Yahad-In-Unum, décrit la démarche du Père Desbois, président de Yahad, et leur approche, qui consiste à localiser, inventorier les sites, interviewer les derniers témoins et à restituer le processus d'extermination des juifs, par balles.La chercheuse montre en quoi le recueil de ces témoignages constitue une passerelle vers les sources archivées, et souligne qu'il s'agit d'une approche historienne qui emprunte à l'anthropologie et dans une moindre mesure à l'archéologie.L'analyse de Danielle Rozenberg porte sur les témoins de ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (22m45s)

Le Dictionnaire

Sébastien Bodinga bwa Bodinga, 79 ans, Érudit Gabonais, vit à Fougamou, au sud de Lambaréné. En 1986, il entreprend de réaliser un lexique de sa langue, le Geviya, dialecte oral, pour en préserver la mémoire. On peut estimer, en effet, le nombre de bons locuteurs de cette langue à 40 seulement.Grâce à une collecte de plusieurs années auprès des anciens, il compose un document de 1200 pages, l’œuvre de sa vie. Lolke Van Der Veen, 45 ans, Professeur de linguistique néerlandais, vit et travaille à Lyon. En 1988, son directeur de recherche lui propose de rencontrer Sébastien, pour ...
Voir la vidéo
Autres

le (24m38s)

Adrien Tixier, 1893-1946. L'héritage méconnu d'un reconstructeur de l'État en France

Adrien Tixier (1893-1946), ancien combattant de la Grande guerre, responsable d’une association d’Anciens combattants mutilés, secrétaire adjoint du Bureau international du travail (BIT), socialiste, pratiquement inconnu en France avant 1940, a joué un rôle essentiel, mais oublié, tant dans la Résistance qu’à la Libération : à Alger le général de Gaulle en fait son ministre des Affaires sociales de juin 1943 à août 1944, puis il est ministre de l’Intérieur, de septembre 1944 à janvier 1946 à Paris. Il se trouve ainsi au cœur de l’effort de reconstruction de l’État républicain.Décédé le mois suivant la démission du général de Gaulle, ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (32m16s)

Histoire(s) de Wikipédia

Histoire(s) de WikipédiaRetrouvez tous les liens mentionnés dans la vidéos :Alain Marleix :Considérant qu’il s’agit d’un évènement notable et reposant sur une source fiable, Langladure écrit un court paragraphe sur ce sujet dans l’article sur Alain Marleix.Descendons jusqu’à la version du 13 février 2009 et comparons-la à la version suivante, celle du 9 mars 2009 : On le voit, le passage en question a été simplement effacé.On laisse donc une trace quand on contribue anonymement, ce dont l’Élysée n’était pas au courant en 2009.Un dialogue sur son point de vue commence alors sur ce désaccord.Le selfie du macaque ...
Voir la vidéo
Conférences

le (23m56s)

La revue LANGAGE & SOCIÉTÉ fête ses 40 ans - 1. Ouverture de la Journée

Langues, langages et discours en sociétésJournée anniversaire internationale pour les 40 ans de la revue LANGAGE & SOCIÉTÉA l’occasion de ses 40 ans de publication, la revue Langage et Société organise une manifestation scientifique et festive, de 9h à 20h, à la Fondation Maison des sciences de l'homme. Revue pluridisciplinaire à l'intersection des sciences du langage et des sciences de la société créée en 1977, Langage & société a largement contribué à la structuration de 2 domaines, en cours de constitution dans les années 1970, celui de la sociolinguistique et celui de l'analyse du ...
Voir la vidéo
Conférences

le (51m42s)

Un monde fini ? Le développement économique face à la crise environnementale depuis les années 1960

Dominique Pestre, EHESSLa question environnementale devient centrale dans les années 1960. Elle est popularisée par des lanceurs d’alerte scientifiques et de nouvelles ONG. Les hommes politiques se saisissent de la question vers 1970 et agences et ministères sont créés. Les économistes sont placés en position de responsabilité et est énoncé le principe qu’il n’y a pas d’opposition entre croissance économique et protection de l’environnement. Vingt ans plus tard, du fait de la globalisation et de l’explosion des productions, la destruction des environnements paraît incontrôlable. Les grandes entreprises déclarent changer d’attitude et se mettre au coeur de la défense de l’environnement via ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte