Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1164
Conférences

le (2h1m53s)

Nakai Masakazu et la renaissance des bibliothèques au Japon, 1945-1952

Le philosophe Nakai Masakazu (1900-1952) fut l’un des fondateurs de la Bibliothèque nationale de la Diète, qui ouvrit ses portes au public à Tokyo en 1948. Originaire du département de Hiroshima, il contribua en quelques années à transformer un système documentaire élitiste et peu développé en un remarquable outil au service de la population. Contrairement à ce qui a souvent été affirmé, cette mutation n’est pas uniquement le résultat de l’influence américaine pendant l’Occupation. En retraçant le parcours de Nakai, l’objectif est de faire mieux comprendre les valeurs des élites ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h2m11s)

«Haratch», la voix arménienne de France : Cycle de conférences « D'autres regards sur le monde »

Haratch (1925-2009), premier quotidien arménien publié en Europe après le génocide, a connu une exceptionnelle longévité. Vecteur d’identité, lien entre les rescapés, lien entre le monde perdu et la terre d’accueil, il est devenu le pilier de la presse arménienne. Fondé par Chavarche Missakian (1884-1957), journaliste engagé, le journal était le témoin des grands et petits événements de la communauté arménienne et un acteur important de la vie littéraire arménienne d’Europe. Sur deux générations, seulement interrompu par l’Occupation, le fondateur puis sa fille Arpik ont fait de ce titre un ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h2m55s)

Pages retrouvées d’un manuscrit à peintures de Kalila wa Dimna : Cycle de conférences « D'autres regards sur le monde »

Originaire d’Inde, passées par la Perse, les Fables de Kalîla et Dimna ont connu un grand succès dans le monde musulman médiéval. Présentées comme étant une traduction des Fables de Bidpaï, ces fables animalières, tirées d’une épopée fondatrice de la civilisation indienne – le Pantchatantra –, auraient été écrites en sanskrit, vers 200, par un brahmane inconnu, équivalent d’Ésope pour la tradition indienne, puis traduites en persan et, au VIe siècle, en syriaque. Sous la forme voilée de la fable, les deux héros, des chacals nommés ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte