Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 990
Conférences

le (1h56m0s)

La longue durée en débat

La notion de « longue durée », qui a donné son titre à un célèbre article de Fernand Braudel publié dans les Annales en 1958, vient d’être l’objet de nouvelles propositions historiographiques formulées par David Armitage et Jo Guldi dans leur contribution au dernier numéro des Annales et dans un ouvrage intitulé The History Manifesto. Les deux auteurs regrettent l’abandon des études de longue durée par les historiens. Ils plaident pour un retour à ces approches, qui s’appuierait sur les nouvelles techniques de traitement des données massives (big data) et sur l’ambition d’un rôle nouveau ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h4m5s)

L’histoire par le bas

L’histoire de l’Europe moderne constitue l’un des terrains privilégiés du dialogue entre l’histoire et les sciences sociales. Ces sociétés qui à la fois se trouvent à distance de ce que nous considérons comme contemporain et en forment le creuset ont permis l’élaboration d’œuvres intellectuelles de grande ampleur, comme celle d’E. P. Thompson (1924-1993), dont le travail sur la classe ouvrière ou l’économie morale a marqué l’historiographie internationale. À l’occasion de la récente traduction en français par Jean Boutier et Arundhati Virmani des Usages de la coutume, l’historienne Simona Cerutti s’est livrée à une relecture de la notion essentielle d’« histoire par le bas » ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h48m51s)

Violences révolutionnaires

L’inauguration, au mois de décembre 2015, d’un nouveau parcours de visite de la Conciergerie, réalisé en collaboration avec un comité scientifique d’historiens spécialistes de la Révolution française, a permis de rappeler les enjeux de l’historicisation des formes de violence dans la France de la fin du XVIIIe siècle. Le débat organisé à la suite de la parution du dossier « Violences révolutionnaires » qui ouvre le numéro 2-2016 des Annales s’inscrit dans ce prolongement. Ce dossier cherche à mettre en perspective les pratiques de la violence grâce à une étude de leur contexte politique mais ...
Voir la vidéo
Autres

le (1h53m30s)

Histoire impériale, histoire coloniale

Les catégories d’histoire coloniale et d’histoire impériale sont devenues des outils analytiques fondamentaux dans la production historiographique, même si les malentendus intellectuels qu’elles ont pu parfois engendrer n’ont pas toujours été clairement dissipés. Quelles sont les limites de leur emploi dans le temps et dans l’espace ? Sont-elles compatibles l’une avec l’autre, ou se situent-elles sur des plans historiques ou historiographiques différents ? Engagent-elles des lectures centrées sur le point de vue des puissances coloniales et/ou impériales et sont-elles une autre manière de faire de l’histoire européenne hors de l’Europe, ou bien ouvrent-elles un vrai espace de réflexion sur les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (0s)

Ni Dieu ni Maître : les Réseaux

La conférence « Ni Dieu ni Maître : les Réseaux » est la première manifestation publique de la Chaire "Analyse interdisciplinaire de la société en réseaux" de Manuel CASTELLS au sein du nouveau Collège d'Etudes Mondiales que développe la Fondation Maison des Sciences de l'Homme. Comme le précise Michel WIEVIORKA, lors de l’ouverture de la conférence, le Collège d’Etudes Mondiales / Institute for Global Studies correspond à une exigence intellectuelle majeure : nous devons penser "global", tout en veillant à articuler les niveaux d'analyse, et nous devons nous intéresser à la façon dont les acteurs, individuels et collectifs, ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte