Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 3560
Conférences

le (3m20s)

Colloque La pluralité interprétative - Anne Andronikof

CHAIRE DE PHYSIOLOGIE DE LA PERCEPTION ET DE L'ACTIONM. Alain BERTHOZ, ProfesseurSéminaire 2007-2008 sous forme de colloque internationalLA PLURALITÉ INTERPRÉTATIVEFONDEMENTS HISTORIQUES ET COGNITIFS DE LA NOTION DE POINT DE VUE.Organisé avec les Professeurs Brian Stock et Carlo Ossola12 et 13 Juin 2008Amphithéâtre Marguerite de Navarre15h00 Interpréter le discours de l'autre en psychologie clinique : projections et déviances - programme à venirVoir la liste des vidéos
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (3m19s)

Lacrymaria olor, un cilié au "long cou"

Un bien curieux cilié que ce lacrymaria au "long cou" extensible et rétractable. C'est là sa façon de se nourrir en projetant rapidement dans toutes les directions, son extrémité antérieure, et avec quelle souplesse! Normalement, l'animal vit attaché par son pôle postérieur, dans le feutrage végétal des mares stagnantes et seul son "cou" extensible" balaye et prospecte l'environnement.
Voir la vidéo
Reportages

le (3m16s)

Loup y es-tu ?

Le loup représente dans l’imaginaire collectif tout ce qu’il y de plus sauvage et cruel dans la nature. Les musées zoologiques s’efforcent de combattre ces préjugés en exposant divers animaux provenant de taxidermie différente. C’est au travers de ces spécimens que le musée zoologique de Strasbourg nous transporte dans l’histoire et donne vie à ces loups. Un brin effrayant et quelque peu humoristique, cet épisode pointe l'écart entre l’image d’une bête féroce et celle véhiculée par les naturalistes.
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (3m15s)

Spirostomum, la souplesse d'un cilié géant

Spirostomum ambiguum, espèce particulièrement vigoureuse, peut croître jusqu'à plusieurs millimètres de longueur. Grâce à une souplesse remarquable, cette cellule géante est capable de se tordre etse contortinner pour se frayer un chemin dans le feutrage végétal. L'applatissement entre lame et lamelle, permet de bien mettre en évidence les vésicules digestives, ainsi que le noyau moniliforme dont le chapelet couvre presque toute la longueur du cilié.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte