Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1256
Label UNT Conférences

le (1h29m9s)

Expertise scientifique et débat démocratique

Conférence du 18 janvier 200 par Pierre Boistard. Les récents débats sur les risques liés à l'alimentation (crise de la vache folle, OMG) et à l'environnement ont révélé la place croissante et cruciale de l'expertise scientifique dans nos sociétés démocratiques, sollicitée chaque fois qu'une prise de décision nécessite d'être instruite avant de pouvoir trancher entre des valeurs contradictoires. Contrairement à l'opinion répandue (et parfois perversement mise en oeuvre) sur l'expertise scientifique, elle peut être un bon élément dans le processus d'élaboration d'une décision acceptée par le corps social tout entier, si elle est restituée au citoyen dans son processus et ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h27m23s)

La technoscience: entre technophobie et technophilie

Pour certains penseurs de la science et de la technique contemporaine, Heidegger, Habermas, Ducassé, Ellul, Jonas, Simondon, Engelhardt, Henry, Laffitte, Marcuse, la question de l'autonomie de la technique se pose à des degrés divers et selon des perspectives variées. Une vision plus personnelle de notre civilisation technoscientifique et pluriculturelle, à la charnière de la modernité et de la postmodernité sera également développée par l'auteur.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h20m50s)

Ethique de l'investigation scientifique sur l'être humain

Conférence du 20 janvier 2000 par Anne Fagot-Largeault. Au sens large, l'expérimentation humaine est aussi ancienne que la médecine, la pédagogie et la politique : les pédagogues ont toujours innové, et les médecins essayé de nouveaux remèdes. Au sens strict, le passage de l'expérimentation humaine 'empirique' à la 'méthode expérimentale' s'est lentement opéré, en médecine et dans les autres sciences humaines, au cours des deux derniers siècles. L'exposé vise à montrer les difficultés de cette évolution, les étapes de la définition des règles (méthodologiques et éthiques) d'une investigation scientifique correcte lorsque des êtres humains en sont l'objet, les grands principes ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h13m54s)

Qu'est ce que s'orienter dans la pensée ?

Conférence du 21 janvier 2000 par Jacques Bouveresse. Reprenant à son compte le questionnement kantien : "qu'est-ce que s'orienter dans la pensée ?", Jacques Bouveresse s'interroge sur le rôle de la philosophie aujourd'hui et sur sa capacité à pouvoir y apporter une réponse. Le philosophe est-il mieux placé que l'homme ordinaire ? Revenant sur les conditions qui ont vu cette question se poser au 18e siècle, il évalue la persistance de cette interrogation aujourd'hui. Les valeurs propres au siècle des lumières, telles que l'universalité, sont-elles encore pertinentes pour appréhender et comprendre le monde contemporain ?
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h11m43s)

L'appropriation du vivant : de la biologie au débat social

Conférence du 22 janvier 2000 par Bernard Chevassus. Si la possession d'êtres vivants individualisés est une pratique ancienne, la volonté de revendiquer une propriété plus globale, s'étendant à un ensemble indéfini d'individus et à leur progéniture, n'est apparu qu'au vingtième siècle et s'est particulièrement affirmée avec l'essor des biotechnologies. L'émergence de cette revendication résulte en effet d'une conjonction entre des possibilités techniques nouvelles et des enjeux économiques devenus planétaires. Nous examinerons dans un premier temps la genèse scientifique et technique de cette "maîtrise de la génération", en montrant que les procédés sur lesquels la société s'interroge aujourd'hui - transgenèse, clonage, ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h24m47s)

L'embryon humain sujet de savoir, objet de passions - René FRYDMAN

Conférence du 23 janvier 2000 par René Frydman. La maîtrise de la reproduction est centrée sur l'embryon humain. Elle est l'objet de nombreux investissements passionnels, aussi bien lorsqu'il s'agit d'espacer les naissances et d'éviter les conceptions non désirées, que lorsqu'il s'agit d'essayer d'obtenir un enfant. Dans une première partie, un rappel historique permet d'exposer les concepts aboutissant à la définition de la "personne humaine". Dans une seconde partie, il est question des techniques utilisées pour traiter l'infertilité, dont la fécondation in vitro.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h7m29s)

Développement et évolution du système nerveux

Conférence du 24 janvier 2000 par Alain Prochiantz. On découvrit dans les années 1970, chez une mouche, la Drosophile, des mutations conduisant au remplacement de tout ou partie d'un organe par un autre organe. On observa, par exemple, des transformations de type antenne-patte, aile-balancier, ou aile-oeil. Ces mutations ont été dites homéotiques, l'organe d'un segment étant remplacé par l'organe homologue d'un autre segment. Les gènes homéotiques codent pour des facteurs de transcription qui, en se fixant sur des séquences promotrices, régulent l'expression d'autres gènes. Ces observations ont conduit à découvrir, dans tous les embranchements du règne animal, la présence de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h21m30s)

Le développement de l'intelligence chez l'enfant - Olivier HOUDE

Conférence du 25 janvier 2000 par Olivier Houde. D'où détenons-nous ce précieux trésor qu'est notre intelligence ? Pour René Descartes (1596-1650), la réponse était simple : Dieu a déposé dans notre esprit, dès la naissance, des idées logico-mathématiques claires et distinctes, noyau de l'intelligence humaine. Quatre siècles plus tard, en ce début 2000, quelle réponse apporte la science à cette question ?
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h25m8s)

Vieillesse et hormones stéroïdes - Etienne-Emile BAULIEU

Conférence du 26 janvier 2000 par Etienne-Emile Baulieu. L'exposé traitera du rôle des hormones dans le processus de vieillissement, y compris de la DHEA, et le situera au regard des aspects génétiques. Il développera l'idée que beaucoup de dysfonctionnements associés à l'âge sont réversibles pourvus que l'environnement, les comportements et les "traitements" soient bien conçus et suivis. Le but est de procurer au maximum de personnes une longévité accrue dans de bonnes conditions physiques et mentales, permettant une activité intellectuelle, personnelle et sociale.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h9m42s)

Le séquençage du génome : comment et pourquoi ?

Courant 2000 nous disposerons d'une première ébauche de la séquence de notre génome. Il n'y a pas de bouleversements immédiats à attendre d'une telle avancée, mais elle marque le début d'une nouvelle ère de découvertes dont certaines seront suivies d'applications majeures dans le domaine de la santé humaine, de l'agriculture et de l'environnement. La simple connaissance du génome n'apportera pas de réponses aux questions scientifiques majeures de la fin de ce siècle, mais elle permettra de les aborder d'une nouvelle manière avec des chances de succès considérablement accrues. On peut aussi prévoir que tout un ensemble de nouvelles questions apparaîtront ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte