Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 82
Conférences

le (1h46m27s)

" La mémoire historique en Espagne : de la revendication citoyenne à la bataille législative. La longue marche vers la reconnaissance du passé traumatique du pays " / " Les héritiers de la mémoire "

Leonor Canales (Cie A Petit Pas & Coopérative Artistique 109) : " Un homme d’une soixante année regarde la mer ! ". Présentée par Iván López Cabello (U. Bretange Occidentale, HCTI).Président de séance : Manuel Aznar Soler (U. Autònoma de Barcelona, GEXEL)Pere Soler Paricio (U. Bretagne Sud, HCTI) : " La mémoire historique en Espagne : de la revendication citoyenne à la bataille législative. La longue marche vers la reconnaissance du passé traumatique du pays "Prenant en compte les antécédents de la problématique de la mémoire historique concernant la Guerre Civile, la ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h9m1s)

Présentation du projet Memoria y Exilio / " Manuel Muñoz Martínez : un dirigeant républicain de Cadiz en Bretagne "

Présidente de séance : Marie-Claude Chaput Fernando Sígler et Juan Carrasco (Casa de la Memoria La Sauceda) : " Présentation du projet Memoria y Exilio " Fernando Sígler : " Manuel Muñoz Martínez : un dirigeant républicain de Cadix exilé en Bretagne "Cette communication porte sur le travail politique réalisé par Manuel Muñoz Martínez, militaire de profession, député républicain de gauche dans les trois assemblées législatives de la Deuxième République espagnole, gouverneur civil intérim de la province de Cadix et directeur général de la Sécurité en 1936. Il ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h43m2s)

" Dynamique de l'enseignement de l'espagnol dans le secondaire dans l'Académie de Rennes " / Présentation de projets pédagogiques sur la guerre d'Espagne et l'exil

Marie-Agnès Maille, présidente de séanceStéphanie Cariou et Carine Fauvet (IA-IPR Langues Vivantes – Espagnol , Académie de Rennes) : " Dynamique de l’enseignement de l’espagnol dans le secondaire dans l’Académie de Rennes "Présentation de projets pédagogiques sur la guerre d’Espagne et l’exil :Jordan Rigous, Catherine Fernández, Laurent Croq et des élèves du lycée Pierre Guéguin (Concarneau) Cristina Ruiz Guerrero et des élèves de la Sección Internacional Española du lycée Amiral Ronarc’h (Brest). ...
Voir la vidéo
Conférences

le (21m39s)

Aracy de Carvalho et Margarethe Levy : une amitié née dans l'urgence (Hambourg, 1938)

Cette 3eme édition de la Journée d'histoire des sensibilités s'inscrit dans le cadre du projet quadriennal "L'histoire des sensibilités. Une autre manière d'écrire l'histoire Amériques-Caraïbes-Europe XVIe-XXIe siècles" (Cerma-UMR 8168 coord. Frédérique Langue-Sandra Pesavento). Elle portait cette année sur le thème "Histoires singulières et sensibilités", et a réuni des spécialistes venus du Brésil, du Mexique, du Chili, des Etats-Unis, d'Espagne et de France. Pour consulter le texte de ce projet en cours : http://www.ehess.fr/cerma/ (Enquêtes, rubrique Histoire et anthropologie des sensibilités, n°19)
Voir la vidéo
Séminaires

le (0s)

Le retour des migrations II. Le phénomène Dekassegui : un retour différé ? Projection de « Permanência » (« Permanence ») d’Helio Ishii, 2006

« Permanência », de Helio Ishii (2006), évoque le parcours d’enfants appartenant à la deuxième génération des Nippo-Brésiliens vivant au Japon (les dekasseguis). Le film aborde les thèmes de l'appartenance, de l'identité, du bilinguisme, de la scolarité et de l'intégration. Hello Ishii est sociologue et pratique l’activité de “videomaker” depuis 12 ans. Il a commencé par travailler avec des groupes de théâtre, de danse, de musique et de cinéma à Sào Paulo. Depuis 2000, avec le projet “Narco TaIk Show” (www.narco.com.br), il s’intéresse aux nouveaux moyens de diffusion d’images, notamment par ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (0s)

Le quartier ethnique en question II. Projection du documentaire « Gambarê » de José Carlos Lage, 2005

Gambarê raconte l'histoire du quartier "Liberdade", mettant l'accent sur l'influence exercée par les immigrés japonais lorsqu'ils transfèrent à leur habitat la culture, les moeurs et les traditions du pays natal. Comme résultat, ce processus transforme le quartier en principal point de référence commerciale et des us et coutumes orientaux pour la communauté nippo-brésilienne. Les témoignages dévoilent l'histoire du quartier et de l'immigration japonaise, toutes deux divisées en deux phases. La première date d'avant la Seconde Guerre mondiale, avec les vagues d'immigrants arrivés à partir de 1908 et jusqu'en 1941. La deuxième comprend, elle, les années 1950 et 1960.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte