Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 53
Conférences

le (1h29m59s)

Quand les mobilités internationales travaillent les frontières de classe

 Présidente de session : Isabel Boni-Le Goff (CEG, Unil)  Discutante : Yasmine Siblot (CRESSPA-CSU, U. Paris 8) Hugo Bréant (CRPS, Cessp, U. Paris 1), Émigrés en première classe. Les migrations internationales comme moteur de la reconfiguration des classes populaires. Garance Clément (Lab’Urba, U. Paris-Est), L’articulation entre ressources locales et internationales dans les migrations des classes moyennes. Le cas des fonctionnaires lillois établis en Belgique. Amélie Grysole (CMH, ENS-EHESS, Ined), La lutte des mères entre deux lieux de la famille (Sénégal/Italie).
Voir la vidéo
Conférences

le (1h21m6s)

Autour de Sociétés en guerres

Les Éditions de la MSH et les Éditions Antipodes (Lausanne) ont organisé une table ronde le 28 septembre à la Maison Suger autour de l'ouvrage Sociétés en guerres. Ethnographies des mobilisations violentes, édité par Rémy Bazenguissa-Ganga & Sami Makki. Cet ouvrage présente les résultats du programme de recherches pluridisciplinaires et comparatives, financé par l'ANR de 2007 à 2011, portant sur les «Transformations des guerres : dispositifs privés et publics de gestion de la violence». L'originalité du livre consiste en ce qu'il privilégie les approches empiriques et qualitatives pour repenser, à partir des terrains précis, les mobilisations sociales dans le cadre ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h6m56s)

La politisation des classes populaires - Débat

La politisation des classes populaires fait l’objet d’un grand nombre de commentaires, médiatiques ou académiques, en particulier à l’occasion de chaque nouveau scrutin. Le plus souvent, c’est l’importance du vote populaire en faveur du Front National qui est analysée, et le retrait des catégories populaires du processus électoral par l’abstention. Les interprétations de ces phénomènes ne sont généralement pas dénuées d’une volonté de discrédit et sont parfois empreintes de mépris social à l’égard des mondes populaires. Ce débat que proposent la maison des Métallos et les chercheurs des laboratoires du site Pouchet du CNRS à l'occasion de la fête de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h4m17s)

La politisation des classes populaires

La politisation des classes populaires fait l’objet d’un grand nombre de commentaires, médiatiques ou académiques, en particulier à l’occasion de chaque nouveau scrutin. Le plus souvent, c’est l’importance du vote populaire en faveur du Front National qui est analysée, et le retrait des catégories populaires du processus électoral par l’abstention. Les interprétations de ces phénomènes ne sont généralement pas dénuées d’une volonté de discrédit et sont parfois empreintes de mépris social à l’égard des mondes populaires. Ce débat que proposent la maison des Métallos et les chercheurs des laboratoires du site Pouchet du CNRS à l'occasion de la fête de ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte