Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 13
Conférences

le (1h53m35s)

La néolithisation de l'Europe : questions ouvertes / Jean Guilaine

La période du Néolithique est la période fondatrice du monde historique qui a vu passer les populations de l'Europe du stade de la chasse, de la pêche et de la cueillette à celui de la production de nourriture fondée sur l'élevage et l'agriculture. Une période qui a fait passer l'homme de la prédation à celui de la production et marque les débuts d'une "artificialisation" du milieu qui n'aura de cesse de s'accroître ; il est le moment où, « d'une certaine façon, le culturel l'emporte définitivement sur le naturel ».Si cette période se caractérise par une importante mutation, « il ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (10m17s)

Babels : la ville comme frontière

Lauréat du programme ANR 2015 intitulé « Politique migratoire, asile et refuge », Babels est un projet ANR coordonné par Michel Agier (IIAC). Ce programme de recherche questionne l'actuelle « crise des réfugiés » en Europe à travers les formes d'hospitalité ou de rejet envers les migrant·e·s qu'elle a fait surgir. Fondé sur des ethnographies de villes européennes et méditerranéennes, ce programme cherche à analyser les situations de frontière contemporaines. Les frontières sont ici envisagées dans leurs dimensions géographiques - avec l'apparition de barrières et de murs - politiques et sociales - à travers les multiples mécanismes de mise à l'écart ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (21m5s)

Recherches et techniques archéologiques

A travers ces extraits d’un entretien réalisé le 24 novembre 2004, Pascal DARCQUE décrit les étapes caractéristiques de la recherche archéologique. Il évoque les techniques aujourd’hui utilisées pour collecter des données et aborde les enjeux de cette discipline. Pascal DARCQUE est Directeur de recherche au CNRS et ancien secrétaire général de l’Ecole française d’Athènes. Il est en charge, depuis 1981, de fouilles aux abords du palais minoen de Malia en Crète. Il travaille également depuis 1986 sur le site de Dikili Tash en Macédoine orientale et a fouillé entre 1974 et 1996 le site de Bassit en Syrie.
Voir la vidéo
Documentaires

le (26m8s)

L’Homme devient famille

Episode 12 de la série "Le roman de l’homme" proposée par Marcel Jullian. 1971. Abou Hureira. Syrie. Andrew Moore découvre, à l’occasion de travaux effectués pour la construction d’un barrage électrique, les travaux d’irrigation entrepris par les premiers fermiers de la préhistoire. De chasseur-cueilleur, l’homme devient agriculteur. Le Mas d’Azil en France, Abou Hureira, Çatal Hüyück, en Turquie. La famille se constitue. La horde a cessé sa longue errance. C’est le lointain prologue à la vie en communauté stable.
Voir la vidéo
Documentaires

le (26m0s)

L'Homme devient cité

Episode 13 de la série Le roman de l'homme proposée par Marcel Jullian. S'arrêter, c'est progresser sur place. Il a fallu observer qu'une graine germe et qu'un animal nourricier peut être élevé au lieu d'être chassé. Dès lors, on ne se déplace plus pour trouver sa nourriture : on la produit là où l'on se bâtit une demeure. On garde des troupeaux, on ensile des graines. Avec la propriété naît la convoitise, et donc le conflit. La modernité commence. Et l'écologie apparaît..
Voir la vidéo
Conférences

le (3h5m33s)

La position documentaire face à l'exil

La position documentaire face à l’exil. Rencontre proposée par Christiane Vollaire. Avec Philippe Bazin, Claudine Bories, Patrice Chagnard et Christiane Vollaire. Dans le champ de la photographie comme dans celui du cinéma, la position documentaire s’oppose, d’une manière qui pourrait sembler paradoxale, à celle du reportage : l’esthétique documentaire est la forme donnée à cette position. Et la question de l’exil, dans les enjeux dont elle est porteuse autour de l’espace, nécessite par excellence une manière de se positionner par rapport à son sujet pour lui donner corps. C’est cette position qu’on interrogera ici, en croisant les problématiques esthétiques à celles des sciences humaines et de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h32m1s)

Imaginer (les images et les formes) - Partie 1

L’expérience de l’exil met en crise les dichotomies induites par un discours « territorialisé » autour de l’identité et de la différence, l’origine et le devenir, l’autochtone et l’étranger. En montrant à quel degré ces oppositions appartiennent à l’épistémè des sociétés d’accueil et à une pensée de l’appartenance nationale, elle invite justement à en déplacer les paradigmes.  Or, cette expérience, comme tout phénomène humain, n’existe et ne prend sens que médiatisée par un ensemble de codes affectifs et culturels. Sa spécificité, toutefois, tient au fait que la figuration de l’exil convoque d’emblée une multiplicité de systèmes référentiels, au minimum une dualité entre le lieu de ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte