Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 75
Conférences

le (1h39m27s)

Parenté, familles, interdits sexuels

La famille est une unité sociale de procréation ou d'adoption des enfants ainsi que de leur élevage par des adultes qui ont vis à vis d'eux des droits et des devoirs. La nature d'une famille dépend du système de parenté qui existe dans la société. La parenté déborde les limites de la famille. Les rapports de parentés sont des rapports sociaux qui définissent des alliances et l'appropriation des enfants. Mais qu'est ce qu'un enfant, comment « fait-on » un enfant selon les sociétés, comment s'établissent les « interdits sexuels » ?
Voir la vidéo
Documentaires

le (44m35s)

Du Bénin au Nigéria en suivant les usages des amulettes, Isakété (Bénin) février 2006

Du Bénin au Nigéria, l'auteur, lui-même savant en sciences talismaniques islamiques, visite différents devins guérisseurs. Tandis que la caméra recherche et trouve les différentes amulettes disposés dans l'espace et sur les corps, l'auteur s'entretient  avec ses interlocuteurs. Travail réalisé dans le cadre du master MNHN "Anthropologie de l'objet" auteur, caméra, son et réalisation : Mamadou Lawani Alaji Sikirou : commerçant Alaja Mounirath Abèni : commerçante
Voir la vidéo
Conférences

le (1h18m46s)

Islam de France, Islam en France - Bernard Godard

L’implantation de la religion musulmane en France est une réalité qui rend le débat sur sa nature exogène ou endogène un peu dépassé. La lancinante question de son incongruité apparente dans le paysage religieux hexagonal est surtout posée par les nostalgiques d’un certain gallicanisme ou encore par les frileux gardiens d’une laïcité ombrageuse. Plus de la moitié des musulmans de France est de nationalité française, dont une partie non négligeable est née en France. Les multiples tentatives qui depuis plus de dix huit ans, ont cherché à institutionnaliser un certain islam de France finissent, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h12m0s)

L'islamisme aujourd'hui - Hamit Bozarslan

Au tournant des années 1999-2000, un certain nombre d’ouvrages sont parus qui annonçaient la fin de l’islamisme. En France, l’un des plus marquants est celui de Gilles Kepel : Jihad, expansion et déclin de l’islamisme (2000). La thèse de l’impasse, voire de l’échec de l’Islam politique, avancée d’abord par Olivier Roy au début des années 1990, semble trouver alors sa confirmation. En effet, on assiste à ce moment précis à un essoufflement de l’islamisme qui s’était imposé comme la syntaxe politique hégémonique au Moyen-Orient depuis la Révolution iranienne de 1979.Cette période s’achève brutalement en 2001 ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h38m0s)

Salafismes au 20ème siècle - Dominique Thomas

Notre approche dans cette communication consiste dans un premier temps à déterminer les nouveaux labels et référents idéologiques de ce qu’il convient de nommer aujourd’hui le courant salafiste et sa branche djihadiste, dans le but d’appréhender les évolutions politiques et doctrinales de l’idéologie de l’islam politique de ces dernières décennies. Dans une seconde partie, nous présenterons les grandes évolutions de la mouvance, ses aspects particuliers sur les différents territoires dans lesquels elle a pu prendre souche. L’objectif est de voir comment la doctrine salafiste, qui vise à redonner une lecture dite ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h21m0s)

Le jihad - Makrâm Abbes

Depuis l’avènement du 11 septembre, d'abord en tant que donnée historique fondamentale qui a bouleversé les relations internationales, ensuite, et surtout, en tant que concept qui a permis d’isoler certains éléments du réel et de fournir une grille de lecture pour tout ce qui touche à la guerre, à l’ennemi, aux problèmes du droit et de la sécurité, l’islam s’est trouvé au centre des débats induits par ce grand tournant du début du XXIème siècle. Le concept du 11 septembre a initié une nouvelle figure de l’ennemi (le jihadiste) qui n’a rien à voir avec celles de l'ennemi classique représenté ...
Voir la vidéo
Conférences

le (56m0s)

Regards européens sur l’Islam (19e – 20e siècle) - François Pouillon

Il est possible de parler de regards européens sur l’islam comme du développement, en Occident, d’une curiosité, puis d’une connaissance articulée qui, progressant avec le temps, a conduit à une meilleure compréhension de civilisations lointaines - et, pensait-on un peu, à un rapprochement entre les peuples. La vigoureuse récusation lancée par Edward Saïd dans son Orentalism (1978), qui analyse cette connaissance comme un instrument de domination, dans le cadre d’un projet colonial, invite à une remise en question. Nous souhaitons le faire, sans suivre la thèse d’Ed. Saïd cependant, mais en ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte