Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 84
Conférences

le (1h13m19s)

Des ordres et désordre dans le cinéma de Marcela Said / Laurence Mullaly, Marcela Said

Des ordres et désordre dans le cinéma de Marcela Said / Laurence Mullaly,  Marcela Said. In "Femmes de cinéma : Filmer le politique", Atelier 2 de "Cinéma, genre et politique", organisé par l'Institut de Recherche et d'Études Culturelles (IRIEC) de l'Université Toulouse II-Le Mirail et le Festival Cinélatino 2014 pour les 26e Rencontres de Toulouse. Autour du film "El verano de los peces voladores" en présence de la réalisatrice du film, Marcela Said.Comme le rappelle Anne Castaing, les études de genre ne sont pas un long fleuve tranquille mais s’inscrivent et se déploient dans une histoire en train de se ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (27m0s)

Entretien avec Sebastián Sepúlveda (Cinélatino 2014)

Entretien avec Sebastián Sepúlveda / Entrevista con Sebastián Sepúlveda (Cinélatino 2014). Entretien filmé mené par Odile Bouchet. Toulouse, Festival Cinélatino, 20-30 mars 2014.Sebastián Sepúlveda, cinéaste chilien, évoque le sacrifice rituel des sœurs Quispe, isolées dans les Andes chiliennes, ayant entendu parler des expulsions de paysans sous Pinochet, et ne pouvant supporter l’éventualité de se soumettre à l’exil, aux moqueries des gens des villes, à l’abandon de leurs bêtes. Sebastián Sepúlveda a été formé dans l’exil, étant fils d’exilés, et a eu à s’adapter à des réalités successives différentes, mais les sœurs Quispe, elles, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h50m2s)

Exposer (la scène muséale et patrimoniale) - Partie 2

L’expérience de l’exil met en crise les dichotomies induites par un discours « territorialisé » autour de l’identité et de la différence, l’origine et le devenir, l’autochtone et l’étranger. En montrant à quel degré ces oppositions appartiennent à l’épistémè des sociétés d’accueil et à une pensée de l’appartenance nationale, elle invite justement à en déplacer les paradigmes.  Or, cette expérience, comme tout phénomène humain, n’existe et ne prend sens que médiatisée par un ensemble de codes affectifs et culturels. Sa spécificité, toutefois, tient au fait que la figuration de l’exil convoque d’emblée une multiplicité de systèmes référentiels, au minimum une dualité entre le lieu de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h14m40s)

Rencontre écriture et frontières / Laura Alcoba, Antonio Altarriba.

Regards croisé par delà les frontières (II) : Rencontre écriture et frontières / Laura Alcoba, Antonio Altarriba. In Journée d'études organisée par l'Institut de Recherche et d'Études Culturelles (IRIEC) de l'Université de Toulouse II-Le Mirail, et coordonnée par Cécile Mary Trojani et Marie-Louise Ollé, 7 février 2014.* Illustration du programme et du générique de la séquence vidéo d'après une oeuvre de Lourdes DE LA VILLA LISO ("El barco que toca los ojos", 2002).
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte