Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 442
Conférences

le (28m39s)

Pratiques de soignants dans la prise en charge de patients migrants / Emilie Adam, Marguerite Cognet

« Pratiques de soignants dans la prise en charge de patients migrants », Marguerite COGNET et Émilie ADAM (URMIS-SOLIIS, CNRS-UMR 7032, Université Paris 7-Denis Diderot). Colloque international "Santé et mobilités au Nord et au Sud : circulations des acteurs, évolutions des pratiques". Toulouse : Université de Toulouse II-Le Mirail, Institut d'Etudes Politiques (IEP), Association AMADES : 16-18 septembre 2009. [Intervention suivie d'un échange avec l'auditoire].Session A : Ajustements des systèmes, des politiques de santé et des pratiques de soins aux migrants malades et/ou vulnérables. Atelier A3 : Réaménagement des pratiques de soin et questionnements interculturels.Interroger l’évolution des pratiques de santé ...
Voir la vidéo
Colloques

le (11m23s)

Gender Trouble: towards a deconstruction of binarity in archaeology / Laura Mary

Gender Trouble: towards a deconstruction of binarity in archaeology / Laura Mary, in colloque "1st Virtual Conference for Women Archaeologists and Paleontologists. Nouveaux apports à l’étude des populations et environnements passés" organisé par le laboratoire Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés (TRACES) de l’Université Toulouse Jean Jaurès et le laboratoire Paléontologie Évolution Paléoécosystèmes (PALEVOPRIM) de l'Université de Poitiers, sous la responsabilité scientifique de Julie Bachellerie, Ana Belén Galán López (Traces), Émilie Berlioz et Margot Louail (Palevoprim). Université Toulouse Jean Jaurès, 8-9 mars 2021. [Conférence enregistrée à distance].Session 3 : Occupation of territories and ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (15m50s)

Le rôle des intellectuels et des artistes dans la lutte contre le racisme et l'antisémitisme - Un entretien avec Gérard Noiriel

Le rôle des intellectuels et des artistes dans la lutte contre le racisme et l'antisémitisme   Un entretien avec Gérard Noiriel L’historien Gérard Noiriel revient sur le rôle des intellectuels et des chercheurs dans la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Il y présente aussi son expérience de collaboration avec des acteurs culturels. Après une forte visibilité des mouvements antiracistes, comme SOS racisme, dans les années 1980, la décennie suivante a vu se développer une critique de ce type d’engagement militant. Comme le racisme lui-même ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (7m57s)

La xénophobie et le racisme - le massacre des Italiens à Aigues-Mortes - Un entretien avec Gérard Noiriel

La xénophobie et le racisme - le massacre des Italiens à Aigues-Mortes   Un entretien avec Gérard Noiriel Pour décrire les liens entre racisme et xénophobie, l’historien Gérard Noiriel revient dans cet entretien sur un épisode noir de l’histoire française, celui du massacre des travailleurs italiens à Aigues-Mortes à la fin du 19ème siècle. La xénophobie est le rejet d’une catégorie de la population, que l’on considère comme « étrangère », elle se manifeste le plus souvent dans un contexte de tensions sociales et de crise ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h4m7s)

L’universalité des droits et l’altérité

En 1983, la France connaît sa première manifestation nationale contre le racisme: la marche des beurs. En 2007, 24 ans après, malgré les intentions, rien n’a changé. La réalité est restée celle d’un véritable « génocide » social : on nie à l’Autre le droit d’exister.L’incapacité des acteurs de la société à anticiper les réalités de la diversité française a renforcé la peur de l’Autre et intensifié la violence des attitudes discriminatoires : le combat pour l’altérité se poursuit. Il s’agit encore de bousculer les mentalités et de tenter de banaliser une réalité : noir ou arabe, musulman ou chrétien ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h1m39s)

Les "mauvaises filles d'aujourd'hui" : la délinquance des jeunes au prisme du genre

Longtemps perçue comme négligeable d’un point de vue statistique, la délinquance des filles a été peu investiguée par les sciences sociales. Pourtant, le nombre de filles mineures condamnées ne cesse de progresser depuis une dizaine d’années. Qui sont alors ces jeunes filles ? Quels sont leurs parcours ? Et comment sont-elles prises en charge ? Cette conférence interrogera ce que ces histoires de vie doivent au genre. Il s’agira alors de rompre avec une perception stéréotypée de la délinquance féminine comme le fait de victimes passives et/ou instrumentalisée par des hommes, et où leurs actes de délinquance sont attribués ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte