Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 625
Travaux pratiques

le (47s)

Phénomène d'hysteresis

Manipulation très courte mettant en évidence le cycle d'hystérésis d'un matériau à l'oscilloscope.Vidéo issue du projet VideoManip dont l'objectif est la réalisation de courtes séquences filmées, montrant des expériences réelles, qui seraient à la fois trop complexes pour être montées et montrées en amphi, et pas assez riches d'enseignement pour justifier un TP de plusieurs heures. Les sciences de l'ingénieur consistent à utiliser un phénomène physique pour construire un objet répondant à un besoin donné. Cela suppose de la part des scientifiques, des (futurs) ingénieurs et des (futurs) enseignants qui les forme(ro)nt une connaissance assez intime des phénomènes physiques exploitables. ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (1m46s)

Urbanisation et ajustements hydro-morphologiques : vidéo complémentaire (2)

Vidéo supplémentaire 1 : le concept de débit effectif et de débit morphogène.Pour vous présenter le concept de débit effectif et de débit morphogène, je reprends ici les explications de la publication de Wolman et Miller de 1959. A partir d’une chronique de débit suffisamment longue (plusieurs années), nous pouvons calculer la distribution fréquentielle de débit, avec ici le domaine des crues fréquentes et ici, le domaine descrues rares.On peut superposer à cette courbe une relation débit solide vs. débit liquide. Cette courbe peut être issue d’un calcul théorique (à partir d’une estimation de la pente, la granulométrie, la largeur de la ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (2m5s)

Urbanisation et ajustements hydro-morphologiques : vidéo complémentaire (3)

Vidéo supplémentaire 3 : vigilance sur quelques points méthodologiquesJ’aimerais attirer votre attention sur deux points méthodologiques importants lorsque l’on étudie des cours d’eau en milieux urbain et périurbain. Comme vous le savez, la délimitation du bassin et du réseau de drainage est essentielle en hydrologie comme en géomorphologie fluviale. Or en milieu périurbain, leur définition à partir de cartes ou de photos aériennes seules est délicate, compte-tenu de la complexité du réseau de surface et sousterrain, qu’il soit naturel ou artificiel. Un diagnostic sur le terrain et des relevés au GPS sont donc indispensables. Une attention toute particulière doit être portée ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte