Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 4083
Label UNT

le (17m32s)

JALPES 2010 Strasbourg : Motivation des enseignants : état des lieux à Nancy.

Thème : Première Journée de Pédagogie Médicale d’Alsace Lorraine (JALPES 2010). Session : motivation et pédagogie en sciences de la santé..Titre : JALPES 2010 Strasbourg : Motivation des enseignants : état des lieux à Nancy.Résumé : Motivation des enseignants : état des lieux à Nancy.Comment s’articulent vos activités soins-recherche-enseignement ? Valeur psychologique d’élaborer un questionnaire. Besoin de faire entendre un certain malaise. Incompréhension des orientations stratégiques de l’hôpital en matière d’enseignement et de recherche. Crainte du désinvestissement de l’hôpital (altération profonde du lien organique CHU-Faculté de médecine). Nécessité d’un affichage clair des stratégies communes CHU- Faculté.Auteur : Marc BRAUN (PU-PH ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (17m22s)

Le risque d'inondation en Ile de France

La possibilité d'une grande crue en Ile de France, on en parle parfois, on l'oublie souvent. Qu'en est-il vraiment? Quels sont les conditions d'une crue majeure? A quoi ressemblerait-elle? Un tel évènement est-il possible de nos jours et que se passerait-il alors? Découvrez cette édition spéciale qui, à l'occasion du centenaire de la crue de 1910, fait le point sur le risque d'inondation en Ile de France.
Voir la vidéo
Témoignages

le (17m21s)

Tanner par Tanner : une leçon de cinéma (3/6)

Partie 3 : Avoir un bon réseau, les deux marchés, le choc du néoréalisme, quitter la Suisse"Le désir est une nécessité absolue pour faire du cinéma. Ce métier demande du temps, de la patience, de l'énergie. Sans un désir très fort, les choses partent en quenouille. Il faut, pour travailler le cinéma, être travaillé par lui. Il ne faut pas vouloir faire des films, mais faire du cinéma, ce qui est très différent. Ce désir doit être comme un poing fermé, qu'on laisse au fond de sa poche pendant le travail du film. (...) Je sais parfaitement pourquoi on rate ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte