Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 128
Autres

le (2h20m58s)

« MIGRATION » OF SCHOLARS AT RISK, WHAT PERSPECTIVES OF COOPERATION FOR THE PHILANTHROPIC SECTOR?

Workshop - 2019 EFC conference The Fondation Maison des sciences de l’homme and the Pause Program organize a discussion on « Migration » of scholars at risk, what perspectives of cooperation for the philanthropic sector?  Many programs have been set up to provide temporary protection for scholars and students fleeing conflict zones, natural disasters or persecution. However, the issue of their integration into the academic or corporate worlds remains open.  Building on testimonials of threatened scholars and of people working in the field the debate will focus on the impact of ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2m28s)

Revue Socio N°6 - Déterminismes - Michel Wieviorka

Le déterminisme en sciences sociales est un thème d'actualité : alors que les avancées en neurosciences ou en génétique accroissent la pression sur les frontières entre nature et culture, l’arrivée des approches « big data » renouvelle les interrogations sur la nécessité de chercher à expliquer. À côté de ces influences extérieures, les sciences sociales font aussi avancer leurs débats internes. C’est l’occasion de voir qu’elles sont concernées dans leur identité même, en tant que sciences, en fonction de la vocation explicative qu’elles choisissent d’assumer ou de refuser. Alors, où en est le déterminisme, et où est-il passé ? Est-il unique, multiple, évacué ? La ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h16m36s)

Doit-on et peut-on reformuler les valeurs universelles ?

La conférence " Doit-on et peut-on reformuler les valeurs universelles ? " a été donnée, le 11 décembre 2013, à la Fondation Calouste Gulbenkian en partenariat avec le Collège d'études mondiales - Fondation Maison des sciences de l'homme. Michel WIEVIORKA est sociologue, docteur d'Etat ès Lettres et Sciences Humaines, directeur d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales et, depuis 2009, Administrateur de la Fondation Maison des sciences de l'homme. Ses recherches ont porté ou portent sur la notion de conflit, le terrorisme et la violence, sur le racisme, l'antisémitisme, sur les mouvements sociaux, la démocratie ainsi que sur les phénomènes de différence ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (36m33s)

Ségrégation aux Etats-unis - Un entretien avec Pap Ndiaye

Ségrégation aux Etats-unis   Un entretien avec Pap Ndiaye L’historien Pap Ndiaye revient sur la ségrégation et la législation raciale aux États-Unis. La guerre civile entre les États du nord et du sud des États-Unis aboutira en 1865 à l’abolition de l’esclavage et à une période de liberté pour la population afro-américaine. Malgré cette victoire, les vieilles élites blanches du sud, très réticentes à ce que l’on nommera plus tard « le printemps démocratique », mettent en place dès 1880 des mesures ségrégationnistes dans les transports ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (43m22s)

L'apartheid en Afrique du Sud - Un entretien avec Pierre Haski

L'apartheid en Afrique du Sud   Un entretien avec Pierre Haski Le journaliste Pierre Haski, ancien correspondant de l’AFP en Afrique du Sud, traite de la politique de « développement séparé » des populations d’Afrique du Sud, sur des critères raciaux, ethniques et linguistiques – l’apartheid. Le terme apartheid signifie « séparation » en afrikaans et désigne une politique mise en place en 1948 par le Parti national dirigé par les Afrikaners, au moment de leur accession au pouvoir. La mise en place de ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (30m15s)

De la violence de masse au génocide - Un entretien avec Jacques Sémelin

De la violence de masse au génocide   Un entretien avec Jacques Sémelin L’historien et politologue Jacques Sémelin revient sur la notion de génocide. Le terme de génocide a été créé par le juriste Raphaël Lemkin en 1944 pour définir, en miroir avec le terme d’homicide, la destruction d’un groupe ethnique ou national et les attaques contre les populations civiles. Depuis, le terme est utilisé tant par les juristes qui tentent de définir les cadres du «crime de génocide», que par les chercheurs en sciences sociales ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte