Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1057
Conférences

le (3h5m33s)

La position documentaire face à l'exil

La position documentaire face à l’exil. Rencontre proposée par Christiane Vollaire. Avec Philippe Bazin, Claudine Bories, Patrice Chagnard et Christiane Vollaire. Dans le champ de la photographie comme dans celui du cinéma, la position documentaire s’oppose, d’une manière qui pourrait sembler paradoxale, à celle du reportage : l’esthétique documentaire est la forme donnée à cette position. Et la question de l’exil, dans les enjeux dont elle est porteuse autour de l’espace, nécessite par excellence une manière de se positionner par rapport à son sujet pour lui donner corps. C’est cette position qu’on interrogera ici, en croisant les problématiques esthétiques à celles des sciences humaines et de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (3h1m25s)

Les thématiques transversales. Présentation des chercheurs invités à la poursuite de l’Atelier

Thème d’actualité, la question du « Grand Paris » ou de « Paris Métropole » est aujourd’hui au cœur des préoccupations des scientifiques et des techniciens et il est porté plus que jamais par les acteurs politiques. Le rapport entre la zone centrale hyperdense et les territoires de la première et de la deuxième couronne et, implicitement, la question clef de la gouvernance métropolitaine, font ressurgir toute une série de problèmes : des différences territoriales trop marquées entre Paris et les communes de banlieue, entre les centres anciens et les pôles nouveaux, entre l’Est et l’Ouest, et au sein même ...
Voir la vidéo
Conférences

le (3h33s)

Le sujet exilique

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Conférences

le (3h10s)

"La crise d'octobre 1993 : un tournant dans l'histoire politique russe" - version française

Du 21 septembre au 4 octobre 1993, la Russie connaît une crise politique majeure. Par l'oukaze 1400, le président Boris Eltsine suspend les pouvoirs du Soviet suprême de la Fédération de Russie. Présenté comme un moyen de sortir d'un conflit qui durait depuis des mois, ce décret est rejeté par une grande partie des députés. Ils se retranchent dans la Maison Blanche, autour de laquelle se réunissent leurs partisans. L'affrontement politique se conclut par le bombardement de la Maison Blanche. Bilan : plus de 150 morts. Vingt ans après octobre 1993, le colloque ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h59m57s)

"La crise d'octobre 1993 : un tournant dans l'histoire politique russe" - version russe

Du 21 septembre au 4 octobre 1993, la Russie connaît une crise politique majeure. Par l'oukaze 1400, le président Boris Eltsine suspend les pouvoirs du Soviet suprême de la Fédération de Russie. Présenté comme un moyen de sortir d'un conflit qui durait depuis des mois, ce décret est rejeté par une grande partie des députés. Ils se retranchent dans la Maison Blanche, autour de laquelle se réunissent leurs partisans. L'affrontement politique se conclut par le bombardement de la Maison Blanche. Bilan : plus de 150 morts. Vingt ans après octobre 1993, le colloque ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h59m26s)

Dispositifs de représentation de l'exil

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h56m37s)

Les grands traumatismes : Partition, Apartheid, Génocides, Guerres

Depuis la fin du vingtième siècle, les problématiques mémorielles occupent dans le débat public une place de plus en plus centrale. Les historiens, les ethnologues et les anthropologues ont depuis longtemps développé des questionnements sur les rapports entre les « lieux de mémoire », les constructions identitaires, les usages politiques de l’histoire, son écriture - et ses réécritures. Sociologues et politologues se sont emparés de ces thématiques aiguisées par l’effondrement des régimes communistes en Russie et en Europe de l’Est, par les tensions entre constructions nationales et mondialisation, et par la relecture de l’expérience coloniale. Façonné par la quête des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h53m39s)

Espaces exiliques

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h51m46s)

1. Paul Vieille animateur de la recherche, la revue Peuples Méditerranéens

Colloque international Méditerranée/Mondialisation - Hommage à Paul Vieille - Peuples méditerranéens. Le sociologue Paul VIEILLE (1922-2010), directeur de recherche au CNRS de 1975 à 1988, puis professeur à l’Université d’Illinois (1988-2003), fondateur de la revue Peuples méditerranéens, a joué un rôle majeur dans les études sur les sociétés et les États de la Méditerranée et de l’Iran. Ce colloque lui rend hommage et cherche à rappeler et à préciser : son itinéraire et son rôle dans la création et les travaux d’institutions académiques (revue Peuples Méditerranéens, Institut d’études et de recherches sociales de l’Université de Téhéran, Laboratoire CHRYSEIS du CNRS, enseignements ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte