Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 137
Conférences

le (31m16s)

FORMATIC Paris 2014 : Atelier 3- Des technologies pour l'autonomie- Solutions au service des personnes âgées

Titre : FORMATIC Paris 2014 : Atelier 3-Des technologies pour l'autonomie- Solutions au service des personnes âgées Auteur (s) : Mickaël Carré, Directeur Général MédialisConférence enregistrée lors du Colloque TIC SANTE 2014: "10 ans d’innovations en e-santé et e-formation. Dans 10 ans .....quelles perspectives ?" à l’IMM – Institut Mutualiste Montsouris à Paris.JOURNEE DU MERCREDI 12 FEVRIER 20149 h 30 -  Ouverture du ColloqueLizette CAZELLET, Présidente Association FORMATIC Santé Christophe LAPIERRE, Directeur du Système d'Information à la Mutualité Française  9 h 45 à 11 h  – Les faits marquants l’évolution de la ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h27m52s)

Les lasers visibles continus pour la métrologie

Nous percevons notre environnement grâce à la diffusion, l’absorption et la réflexion de la lumière visible. Depuis plusieurs siècles, les instruments d’optique (télescopes, microscopes) permettent de mieux voir des objets éloignés ou petits. Les faisceaux lasers présentent de nombreuses propriétés que la lumière blanche ne possède pas : sans être exhaustif, ils peuvent être focalisés sur des dimensions de l’ordre de la longueur d’onde (sub-micrométrique), ils peuvent être très stables en puissance, leur cohérence autorise les phénomènes d’interférence, leur spectre étroit permet une excitation sélective et donnent accès à la mesure des décalages Raman et Doppler. Ces propriétés ont permis ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h25m55s)

Forum Nîmois - Charles GIDE - HALLE - 18 mai 2017

Monsieur Hallé, Le président du FNCG, M. Jean Matouk, Mme M-F Matouk, les adhérents et les amis du forum, vous souhaitent la bienvenue.Le sujet de votre conférence est : « un arbre tout neuf » Monsieur, un arbre, je comprends, mais « tout neuf « je m’interroge ! En effet, neuf ne signifie pas nouveau, et connaissant votre humour, s’agirait-il d'un « arbre en marche ? ». J'ai lu et mémorisé que le micocoulier, cet arbre célèbre et bien aimé des Nîmois, existait dans la période du Jurassique, soit bien avant l’homme. Donc, cet ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (9m0s)

Tanner par Tanner : une leçon de cinéma (1/6)

Partie 1 : Introduction par Pierre Maillard"Le désir est une nécessité absolue pour faire du cinéma. Ce métier demande du temps, de la patience, de l'énergie. Sans un désir très fort, les choses partent en quenouille. Il faut, pour travailler le cinéma, être travaillé par lui. Il ne faut pas vouloir faire des films, mais faire du cinéma, ce qui est très différent. Ce désir doit être comme un poing fermé, qu'on laisse au fond de sa poche pendant le travail du film. (...) Je sais parfaitement pourquoi on rate un film, ou une partie de film, ça m'est arrivé, ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (19m52s)

Tanner par Tanner : une leçon de cinéma (2/6)

Partie 2 : Le métier de réalisateur, le groupe des 5, mon premier travelling, La Salamandre"Le désir est une nécessité absolue pour faire du cinéma. Ce métier demande du temps, de la patience, de l'énergie. Sans un désir très fort, les choses partent en quenouille. Il faut, pour travailler le cinéma, être travaillé par lui. Il ne faut pas vouloir faire des films, mais faire du cinéma, ce qui est très différent. Ce désir doit être comme un poing fermé, qu'on laisse au fond de sa poche pendant le travail du film. (...) Je sais parfaitement pourquoi on rate un ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (17m21s)

Tanner par Tanner : une leçon de cinéma (3/6)

Partie 3 : Avoir un bon réseau, les deux marchés, le choc du néoréalisme, quitter la Suisse"Le désir est une nécessité absolue pour faire du cinéma. Ce métier demande du temps, de la patience, de l'énergie. Sans un désir très fort, les choses partent en quenouille. Il faut, pour travailler le cinéma, être travaillé par lui. Il ne faut pas vouloir faire des films, mais faire du cinéma, ce qui est très différent. Ce désir doit être comme un poing fermé, qu'on laisse au fond de sa poche pendant le travail du film. (...) Je sais parfaitement pourquoi on rate ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (12m2s)

Tanner par Tanner : une leçon de cinéma (4/6)

Partie 4 : La politique, le refuge de la beauté, filmer un lieu, voir et revoir Jonas"Le désir est une nécessité absolue pour faire du cinéma. Ce métier demande du temps, de la patience, de l'énergie. Sans un désir très fort, les choses partent en quenouille. Il faut, pour travailler le cinéma, être travaillé par lui. Il ne faut pas vouloir faire des films, mais faire du cinéma, ce qui est très différent. Ce désir doit être comme un poing fermé, qu'on laisse au fond de sa poche pendant le travail du film. (...) Je sais parfaitement pourquoi on rate ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (19m28s)

Tanner par Tanner : une leçon de cinéma (5/6)

Partie 5 : La Vallée fantôme, Myriam Mézières, Les Hommes du port, exit Hollywood"Le désir est une nécessité absolue pour faire du cinéma. Ce métier demande du temps, de la patience, de l'énergie. Sans un désir très fort, les choses partent en quenouille. Il faut, pour travailler le cinéma, être travaillé par lui. Il ne faut pas vouloir faire des films, mais faire du cinéma, ce qui est très différent. Ce désir doit être comme un poing fermé, qu'on laisse au fond de sa poche pendant le travail du film. (...) Je sais parfaitement pourquoi on rate un film, ou ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (27m4s)

Tanner par Tanner : une leçon de cinéma (6/6)

Partie 6 : La modernité, découpage et plan-séquence, Bulle Ogier, un rideau dans le vent"Le désir est une nécessité absolue pour faire du cinéma. Ce métier demande du temps, de la patience, de l'énergie. Sans un désir très fort, les choses partent en quenouille. Il faut, pour travailler le cinéma, être travaillé par lui. Il ne faut pas vouloir faire des films, mais faire du cinéma, ce qui est très différent. Ce désir doit être comme un poing fermé, qu'on laisse au fond de sa poche pendant le travail du film. (...) Je sais parfaitement pourquoi on rate un film, ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (18m45s)

À la recherche des soies perdues

Cinquante ans après, l'auteur, ethnologue, spécialiste de l'Asie (plus particulièrement la Mongolie, le Cambodge et l'Afghanistan) parcourt les villages cambodgiens qu'il avait visités avant la période Khmers Rouges.Ce film est le récit de ses recherches dans les villages, photos vieilles d'un demi-siècle en main, de femmes tisserandes et de leurs productions.  Il peut ainsi donner aux moines bouddhistes des photographies des étoffes de soie représentant la vie de Bouddha qui avaient été offertes par les pieuses dévotes.Il retrouve des tisserandes qu'il avait connu, ou, le plus souvent, leurs voisines ou descendants.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte