Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 309
Conférences

le (23m12s)

« Les vraies féministes, en fait, c'est nous ! » Les paradoxes de la réappropriation de la contraception par les utilisatrices des méthodes de gestion de la fertilité / Cécile Thomé

...« Les vraies féministes, en fait, c'est nous ! » Les paradoxes de la réappropriation de la contraception par les utilisatrices des méthodes de gestion de la fertilité / Cécile Thomé, in colloque "Critiques féministes des savoirs : corps et santé,...
Voir la vidéo
Entretiens

le (59m24s)

Entretien avec Stefania Tarantino, philosophe, chercheure à l’Université l'Orientale de Naples, Italie

Cet entretien porte sur l'expérience de recherche de Stefania Tarantino, femme philosophe et musicienne, dans le domaine du genre, autour des thèmes de L’originalité des femmes philosophes du XXe siècle face à la tradition métaphysique occidentale, et La pensée du “genre” entre la France et l’Italie et la question de la liberté chez les femmes philosophes au XX siècle. L'entretien est également un portrait d'une femme engagée dans sa communauté consacrant du temps à la vie associative et aux projets d'éducation des femmes.
Voir la vidéo
Conférences

le (44m3s)

Pourquoi le destinataire du sublime n’est-il pas un simple spectateur ?

« Grâce à sa nature », écrit Longin, « notre âme, sous l’action du véritable sublime, s’élève en quelque sorte, exulte et prend l’essor, remplie de joie et d’orgueil, comme si c’était elle qui avait produit ce qu’elle a entendu ». Et Burke de renchérir : « L’esprit revendique […] toujours pour lui-même une part de la dignité et de l’importance des choses qu’il contemple ». Dans la tradition du sublime, le spectateur désintéressé s’efface devant l’amateur passionné, le témoin ou l’acteur esthétique qui non seulement cherchent à lutter de vitesse avec le sublime pour ...
Voir la vidéo
Conférences

le (42m10s)

Le sublime et la rhétorique de la dissimulation

Partendo dalle antiche teorie della muta eloquentia, del silenzio espressivo e del sermo figuratus, così come esse vengono illustrate negli antichi manuali di retorica (e soprattutto entro le trattazioni dello stile alto), ci si propone di illustrare l’importanza del rapporto tra il sublime e le tecniche della dissimulazione nel linguaggio politico, con alcuni riferimenti al principio cinquecentesco della sprezzatura.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte