Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 296
Conférences

le (26m27s)

Un livre terrible pour temps de terreur (Lyotard et la 3e Critique de Kant)

Que penser de la terreur au XXIe siècle ? Et, surtout, pourquoi ? À quelles fins ? Étant donné le terrorisme tel qu’il se manifeste à présent, comment imaginer ce que le siècle de la Terreur aurait pensé du phénomène actuel ? Nous savons que le XVIIIe siècle a théorisé la terreur avant de la mettre en pratique. Le processus inverse est-il possible aujourd’hui ? Peut-on, à l’aide de la théorisation, en venir à bout de la pratique de la terreur aujourd’hui ? Au XVIIIe siècle l’idée de la terreur atteint son point culminant dans la philosophie critique d’Emmanuel Kant. ...
Voir la vidéo
Conférences

le (30m23s)

Fitting networks : documentary proofs and aesthetic ambiguities - the case of 9/11

In New York, September 11 (Editions Magnum, 2001), Thomas Hoepker claims : “I strongly believe in documentary photography, in taking pictures of real life. When I looked at the pictures from our photographers, there were some that were wonderful or clever compositions, but they emphasized the artistry in photography rather than telling the story. We didn’t put those pictures in this book. I don’t think they belong in this book because they do not serve its purpose, which is to bear witness. In a moment like this you must be very humble. When something like this happens, nothing you do ...
Voir la vidéo
Conférences

le (58m20s)

On the appearance of the discourse on the sublime in times of crisis

The most striking feature of the discourse on the sublime is its discontinuity. Long intervals lie between its first occurrence in late antiquity and several revivals in the seventeenth, eighteenth and twentieth centuries. It seems evident that the topic of the sublime surges in times of profound societal and intellectual crisis. My objective is to envision the most recent resurgence of an increased theoretical interest in the sublime in the light of this hypothesis of the discourse on the sublime as discourse of crisis. The particular focus of my contribution concerns the question how the concept of the sublime is ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h43s)

Le sublime est le transcendantal. Réflexions sur la conception du sublime dans la Frühromantik

Dans les théories esthétiques du romantisme allemand, le sublime joue un rôle moins évident que chez Kant ou Schiller, mais il a en effet une signification tout à fait remarquable pour la définition même de la beauté artistique. Friedrich Schlegel dans le Studiumaufsatz définit le beau en général comme le résultat d’une tension dialectique entre l’agréable et le sublime. Sublime est dans ce contexte la recherche de l’infini, qui constitue la composante métaphysique, suprasensible de la création artistique. Mais si la beauté classique reste concentré sur l’équilibre et la perfection naturelle de la forme, c’est ...
Voir la vidéo
Conférences

le (52m46s)

Le sublime et l'image vivante chez Longin, Usher et Burke

Avec l’émergence des nouveaux discours historiques, critiques et philosophiques sur l’art dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, un thème central de la tradition rhétorique et poétique devient très problématique : l’idéal de l’enargeia, de la représentation qui est tellement vive que le spectateur croit être en présence de l’être vivant représenté, et le mène à traiter le tableau ou la statue comme une personne vivante et agissante. Ce genre de réponse fut très répandue, et des nombreuses sources en témoignent, mais au cours du XVIIIe siècle, il est de plus en plus relégué dans le domaine de la ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte