Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 308
Conférences

le (2h8m21s)

"Dénaturaliser les sciences de la nature et du vivant ?", semi-plénière avec la participation de Jacqueline Candau, Valérie Deldrève, Michel Dubois, Marie Jacqué et Pierre-Benoit Joly

... l’introduction de technologies génomiques en biologie et en médecine, mais aussi dans le domaine de la gestion des enjeux environnementaux comme la biodiversité, les politiques de développement durable, les questions suivantes seront abordées - Comment ont évolué...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (5m29s)

1.2. Au cœur de la cellule, la molécule d’ADN

Au cœur de chaque cellule se trouve donc la molécule d'ADN, flottant directement dans le cytoplasme dans le cas des cellules procaryotes, par exemple bactériennes, ou contenue dans le noyau des cellules eucaryotes. Que sait-on actuellement de cette molécule d'ADN ? C'est un long parcours là encore de recherche. En 1944, l'ADN était identifié comme étant le support de l'information génétique. Découverte qui a été un peu éclipsée par le travail publié en 1953 sur la structure de la molécule d'ADN. En 1953, on montre que l'ADN est une longue molécule, on l'appellera une macro molécule, composée de 2 brins ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (5m58s)

1.3. L’ADN code l’information génétique

L'ADN, cette longue molécule, porte l'information génétique. Autrement dit, l'information qui est nécessaire à la cellule pour fonctionner et se reproduire. Regardons de plus près cette information génétique. Nous avons vu comment en lisant la séquence de nucléotides le long d'un brin de l'ADN, on pouvait obtenir en fait un texte écrit dans un alphabet de 4 lettres : A, C, G, T. L'opération physico-chimique qui permet de lire la molécule d'ADN s'appelle le séquençage. Cette opération est assez compliquée, nous y reviendrons dans une session ultérieure...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte