Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 233
Conférences

le (2h44m59s)

De l'Éthiopie à Madagascar. Voyages dans les collections africaines de la BULAC et dans l'imaginaire européen

En partenariat avec l'Association française pour le développement de la recherche scientifique en Afrique de l'est (ARESAE).En ouverture : mise à l’honneur des dons Jacques Faublée et Joseph Tubiana : Les parcours de Joseph Tubiana et de Jacques Faublée se font écho dans leur similarité. Marie-José Tubiana et Véronique Guérin-Faublée expliqueront que l'amour du terrain et la passion des livres ont conduit les deux éminents enseignants-chercheurs à constituer des bibliothèques visant à l'exhaustivité, tout en se souciant de leur conservation. Marine Defosse, chargée de fonds pour le domaine Afrique ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h45m23s)

Les initiations : une seconde naissance, pourquoi et pour qui ?

Dans de très nombreuses sociétés existent des institutions qu’on appelle « initiations ». Elles consistent à faire franchir aux individus selon leur sexe et selon leur âge certaines étapes dans la connaissance de l’ordre de l’univers, des règles de conduite appropriées dans la société à laquelle ils appartiennent. Ces savoirs sont transmis par étapes au cours de cérémonies. Mais les initiations ne sont pas seulement un processus de transmission de connaissances, ce sont également des institutions prenant en compte pleinement l’éducation sociale des individus. Les initiations instituent une division au sein des sociétés entre initiés et non-initiés. Ceux-ci jouissant alors ...
Voir la vidéo
Autres

le (4m16s)

Extraction de « vers » au marché de Thiaroy, (Pikine, Sénégal 1987),

Au bord de la voie de chemin de fer au marché de Thyaroie, un thérapeute aveugle, assisté de son épouse soigne les maux de tête, de dents, d'oreille, d'yeux.Il fustige le visage de son client (Babacar Diouf) avec des rameaux de niim (Azadirachta indica) qu'il trempe dans uen bassine d'eau. Au terme de l'opération apparaissent dans l'eau des animalcules bizarres représentant le malqu'il a extrait.Il s'agit d'une para tique d'extraction matérielle et symbolique du mal, une technique d'illusionisme basée sur les particularités des graines d'Ocimum basilicum d'être entourées de poils hydrofuges qui trempés dans l'eau l'entourent d'une pellicule blanchatre translucide.De ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte