Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 232
Documentaires

le (25m23s)

Chronique aka, juin 1989 & juin 2006, St Martin du Bosc, France & Békélé, RCA : Encyclopédie des Pygmées aka 1983-2019, Editions SELAF-Peeters, causerie entre J. M. C. Thomas, S. Bahuchet & A. Epelboin et mot de la fin de Ginza Gabriel, filmé par son fils

Première partie en 1989 à St Martin du Bosc chez Jacqueline M. C. Thomas et Luc Bouquiaux : discussion entre Jacqueline M. C. Thomas, ethnolinguiste, fondatrice du LACITO (laboratoire de langues et civilisations à traditions orales) du CNRS, de Serge Bahuchet, écoanthropologue, et d'Alain Epelboin, médecin anthropologue vidéaste, à propos de l'Encyclopédie des Pygmées aka, illustrée par des extraits de la Chronique vidéo aka 1987-2007  Deuxième partie en 2006 à Békélé, RCA au bord de la rivière : séance de travail sur les derniers volumes de l'Encyclopédie des Pygmées aka avec l'équipe de collaborateurs, interrompue par une pluie, malgré l'éxécution d'un ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (1h14m37s)

Chronique Aka 1992 Akungu : entre forêt et campement.

Poursuite du suivi des acteurs de la Chronique vidéo aka au travers des activités quotidiennes, de deux soirées de danse et aussi des séquences divinatoires et thérapeutiques.Acteurs principaux :- Yakpata, l'aîné du campement, devin-guériseur et sa première épouse Masiki- leur fils aîné Ginza, ses épouses Koti et Mambi , et les enfants de cette dernière, Makanda, Mongay,  Koti, Pauline- Mombaka, le fils aîné de Ginza d'une première é^pise décédée- Mboma, le fils d'Isanya, cadet de Ginza- Mbonga, cadet de Ginza, son épouse et leur fils Ekondo- Nzaka, un voisin excellent danseur- Ndangulu, un cousin de Yakpata- Akungu, une fille de ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (47m19s)

La parole muette de Yacine

ACTEURSYacine la fillette sourde muette, Nyanya sa copine, ses soeurs, sa mère fabricante de balayettes, son père, fabricant de chapelets et des enfants du voisinageIl s'agit du suivi vidéographique d'une petite fille sourde-muette de 8 ans vivant à Malicka, dans une petite communauté wolofophone des faubourgs urbains de Dakar-Pikine. Cette étude de l'apprentissage autochtone des sens permet de repérer des retards psychomoteurs de la fillette lors de l'exécution de taches du quotidien, mais aussi de l'acuité compensatrice de l'usage de son regard.8 s                              Communication gestuelle entre les fillettes, Nyanya, l'asthmatique et Yacine la sourde muette et l’ethnologue : traduction du français au ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (17m49s)

Chronique aka, 8 juin 1991, Motonga, RCA : maladie du serpent, divinations et extraction de maléfices.

Une journé chez Monduwa, le célèbre nganga, devin-guérisseur aka en juin 1992.16 s - 4 mn 47 - 10 mn 04 - 15 mn 43 Soins de l'enfant maladeUn enfant au sein, originaire de République démocratique du Congo, atteint de la maladie kutumba, la maladie du serpent, est "hospitalisé", hébergé chez Monduwa durant son traitement, accompagné par sa maman, la jeune soeur de celle ci et leur mère. Cette maladie, caractérisée par un amaigrissement considérable, une malnutrition protéique très grave avec une éventuelle tuberculose vertébrale (mal de Pott), une colonne vertébrale saillante, est attribuée à une consommation de serpent par la ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (2m27s)

Sortie de masques agraires luguta et kore à Ibel, Sénégal Oriental. en 1983.

Extrait de : 1983 Epelboin A. Savoirs médicaux et phytopharmacopées des Fulbé bandé et des Nyokholonké (Sénégal oriental): essai d'ethnomédecine. Doctorat de 3ème cycle en ethnologie, 2 vol (573p + 371p.) Université Paris V, 1983.https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01360761ISLAM ET MASQUES CHEZ LES FULBE BANDE p 80 Vol1Les fulBe bande sont avant tout musulmans et obéissent aux préceptes de l'Islam : ils suivent essentiellement les principes de la confrérie quadrija. Ils observent scrupuleusement les interdits de consommationde boissons alcoolisées et de viande de phacochère. Une bête égorgée par un Bedik n'est théoriquement pas consommable. Un phacochère abattu est abandonné ou donné aux Bedik.Les ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (14m16s)

Chronique aka, Motonga, RCA, 6 décembre 1992 : zengi, cérémonie de danse de l'esprit de la forêt zengi

 Thomas J.M.C., Bahuchet S, Epelboin A. (depuis 1993) & Fürniss S. (depuis 2003) (éds.) (Arom, Bahuchet, Cloarec-Heiss, Epelboin, Fürniss, Guillaume, Motte, Sénéchal & Thomas), 1981-2014, Encyclopédie des Pygmées Aka : techniques, langage et société des chasseurs-cueilleurs de la forêt centrafricaine (Sud-Centrafrique et Nord-Congo), Paris, Editions Peeters-SELAF, 11 volumes (3130 p). p 234-238 in volume II (8) K [SELAF 436], 2007, 182 fig., 385 p..kondi         (N : 3/4 = mò.kondi / mè.kondi 1. rituel à l'esprit de la forêt .zengi, rituel de renouveau Ce rituel étant ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (31m58s)

Chronique aka, janvier 1988 : retour à Akungu

- départ du campement de Bagandou, 8 janvier 1988 -       voyage polyphoniqueen Land Rover -       arrivée et installation à Akungu 8 janvier 1988 -       remplissage d’un bidon à la source par Ndami, 4ème enfant de Yakpata et Wawa -       ablution oecuménique de Mombaka à la rivière -       passage à la source  et abreuvement de nouveaux-nés jumeaux par leur père -       cosmétique du matin, 9 janvier 1988 -       mise à mort et découpe dorsale d’un pangolin -       ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (15m24s)

Chronique aka 1992, Motonga, 4 décembre 1992 : Le devin guérisseur pygmée et les djinns de Hamidou

Alain Epelboin, le médecin ethnologue avec l'aide De Bobino Topessua Mbato Patrice, son assistant-traducteur, présente le cas de Hamidou à Monduwa, célèbre nganga, devin-guérisseur Aka sous forme d'une vidéo de 27 mn intitulée Les djinns de Hamidou en région parisienne (1991-1992), 27 mn, Prod SMM CNRS-MNHN (diffusion limitée). Durant ce film, on suit les crise de possession d'un préadolescent, fils aîné d'une famille de migrants sénégalais, soninkés en région parisienne, jusqu'à guérison et acquisition de dons de voyance du fait de la familiarité acquise avec l'univers des djinns.Monduwa, parfaitement ethnocentrique, commence par évoquer une consommation de singe interdite durant la grossesse ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (2h2m28s)

Le terrain anthropologique

L'hypothèse qui servira de fil conducteur aux travaux de ce séminaire est que, au sein des sociétés sans castes ou sans classes et sans pouvoir central, les rapports sociaux qui constituent une société comme telle, comme un tout, doté d'une identité propre, sont les rapports politico-religieux, seuls capables de rassembler un certain nombre de groupes de parenté ou autres en un Tout qui exerce une sorte de souveraineté sur un territoire et ses ressources et dont les limites sont connues sinon reconnues des sociétés voisines. Dans les sociétés divisées en castes ou en classes hiérarchisées entre elles, les rapports économiques ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (2h44s)

Le postmodernisme comme impasse pour les sciences sociales

L'hypothèse qui servira de fil conducteur aux travaux de ce séminaire est que, au sein des sociétés sans castes ou sans classes et sans pouvoir central, les rapports sociaux qui constituent une société comme telle, comme un tout, doté d'une identité propre, sont les rapports politico-religieux, seuls capables de rassembler un certain nombre de groupes de parenté ou autres en un Tout qui exerce une sorte de souveraineté sur un territoire et ses ressources et dont les limites sont connues sinon reconnues des sociétés voisines. Dans les sociétés divisées en castes ou en classes hiérarchisées entre elles, les rapports économiques ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte