Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 232
Documentaires

le (5m31s)

Binta, napene à Bukul, Guinée Bissau : extraction d’objets maléfiques

Binta est devineresse-guérisseuse. Elle extrait des objets maléfique du corps de deux enfants. La première souffrait de maux de ventre. Binta à l’aide d’une corne et d’un gros coquillage retire les objets de son ventre puis lui  masse le ventre avec une poudre humidifiée avec de l’eau de son autel pour empêcher que le sorcier ne lui envoit à nouveau un objet maléfique dans le corps. Elle fait boire une décoction. La seconde souffrait de céphalées. Utilisant la même technique elle lui enlève des objets maléfiques de son front. Ensuite elle lui masse la partie douloureuse avec de l’eau de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (5m27s)

Transitions épidémiologiques en Afrique : quelles réponses des systèmes de santé ? Propos introductifs du Pr. Marc Gentilini

Propos introductif du Pr Marc GENTILINI,  président honoraire de l’Académie de médecine de France, ancien président de la Société de pathologie exotiqueTransitions épidémiologiques en Afrique  : quelles réponses des systèmes de santé ? 9e Congrès international francophone de la Société de pathologie exotique en partenariat avec la Société médicale d’Afrique noire de langue française, UCAD 2, Dakar, Sénégal  12-14 novembre 2013
Voir la vidéo
Documentaires

le (4m20s)

Chronique aka 2006, Békélé : Chanson du sida filmée par Mombaka

Place centrale du campement de Békélé (Bagandou, Lobaye, République centrafricaine)C'est Mombaka, le fils aîné de Ginza qui tient la caméra.Ginza exécute sa chanson, "le sida c'est dur". en se faisant accompagner d'abord brièvement par les femmes, dont sa femme, puis par ses frères, fils et cousins aux tambours et par les chants et frappe de mains des enfants.A propos de la capote que la chanson recommande d'utiliser, il mime sa mise en place, puis l'acte sexuel, utilisant ses propres enfants comme partenaires.
Voir la vidéo
Documentaires

le (4m16s)

Chronique aka 2006 : Békélé, Leurres d'animaux pour la chasse

Au bord de la rivière proche du campement Békélé, juin 2006 (Bagandou, Lobaye République centrafricaine)Lors d'une séance de travail de l'Encyclopédie aka, démonstration par Ginza de la fabrication et de l'usage d'un fouet végétal : c'est un leurre imitant le bruit des ailes de l'aigle mangeur de singe qui effraye les singes et les fait crier. Le chasseur avisé parvient ainsi à les localiser ou à les faire se déplacer en une place adéquate pour le tir.Les collaborateurs de l'ethnologue répondent en mimant une troupe de singe, puis François Zemba mime le cri de divers animaux divers singes, potamochère, céphalophe, ...
Voir la vidéo
Autres

le (4m16s)

Extraction de « vers » au marché de Thiaroy, (Pikine, Sénégal 1987),

Au bord de la voie de chemin de fer au marché de Thyaroie, un thérapeute aveugle, assisté de son épouse soigne les maux de tête, de dents, d'oreille, d'yeux.Il fustige le visage de son client (Babacar Diouf) avec des rameaux de niim (Azadirachta indica) qu'il trempe dans uen bassine d'eau. Au terme de l'opération apparaissent dans l'eau des animalcules bizarres représentant le malqu'il a extrait.Il s'agit d'une para tique d'extraction matérielle et symbolique du mal, une technique d'illusionisme basée sur les particularités des graines d'Ocimum basilicum d'être entourées de poils hydrofuges qui trempés dans l'eau l'entourent d'une pellicule blanchatre translucide.De ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (4m5s)

Collecte d'amulettes à Mbebess, la décharge à ordures de Dakar, Sénégal

En suivant Idi Fall au village "la montagne" de Mbebess, décharge à ordures de Dakar-Pikine, découverte des récupérateurs d'ordures, de leurs activités et de la vie du village.Montage court de "Leçons d'humanités : les récupérateurs d'ordures de Mbebess (Dakar, Sénégal 1986-1996) réalisé à l'occasion de l'exposition EMaus du Musée de l'Homme de Paris en 2001
Voir la vidéo
Documentaires

le (4m4s)

Chronique aka, 12 décembre 1989, Motonga, RCA : petit déjeuner et extraction du mal d'une femme enceinte

Une matinée ordinaire à Motonga dans le campement du célébre nganga, devin-guérisseur, Monduwa.0 s Un des fils de Monduwa, âgé de 7-8 ans, prend son petit déjeuner seul en face-à-face avec sa maman Bozanga. Il croque les morceaux de chicouange (farine de manioc cuite à l'étouffée dans des feuilles de bananier) avec ses canines : ses incisives supérieures, taillées en pointe, ne lui servent plus que d'embelissement du sourire. Il doit défendre sa pitance contre un jeune chiot qu'il repousse à coups de coude, et qui, frustré, finit par se gratter le cou énergiquement.1 mn 12 Monduwa prépare des paquets ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte