Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 232
Documentaires

le (16m7s)

Du savon dans les yeux, toilette d’une fillette au sein peul bande, Ibel février 1990

Du savon dans les yeux, toilette d’une fillette au sein peul bande, Ibel, région de Kédougou Sénégal Oriental, février 1990Une mère du village peut bandé d'Ibel au Sénégal oriental procède à la toilette de sa petite fille de neuf mois. Elle la savonne intégralement de la tête aux pieds, puis la rmce à la main. Elle la talque et l'essuie avec un pagne. Le bébé porte différents colliers et boucles d'oreilles et sa mère explique leur provenance et la raison pour laquelle il les porte. Après l'avoir habillé, elle lui donne le sein. Puis elle le fait danser sur ...
Voir la vidéo
Conférences

le (16m29s)

Jean-François TRAPE - De l'holoendémicité à la pré-élimination: 22 ans de surveillance et de prise en charge du paludisme à Dielmo, Sénégal

9e Congrès international francophone de la Société de pathologie exotique en partenariat avec la Société médicale d’Afrique noire de langue française, UCAD 2, Dakar, Sénégal  12-14 novembre 2013De l'holoendémicité à la pré-élimination: 22 ans de surveillance et de prise en charge du paludisme à Dielmo, SénégalJ.-F. Trape, A. Tall, C. Sokhna, B. Ly, N. Diagne, O. Ndiath, C. Mazenot, V. Richard, A. Badiane, C. Roucher, A. Touré-Baldé, R. Perraut, A. Spiegel, O. Mercereau-Puijalon, P. Druilhe, C. Rogier IRD BP 1386, Dakar, Sénégal  jean-francois.trape@ird.fr De 1990 à 2012, les habitants du village de Dielmo (Siné-Saloum, Sénégal) ont été suivis quotidiennement pour la ...
Voir la vidéo
Conférences

le (26m0s)

Didier RAOULT - Intérêt de la surveillance épidémiologique des fièvres non palustres au Sénégal -

9e Congrès international francophone de la Société de pathologie exotique en partenariat avec la Société médicale d’Afrique noire de langue française, UCAD 2, Dakar, Sénégal  12-14 novembre 2013Intérêt de la surveillance épidémiologique des fièvres non palustres au Sénégal O. Mediannikov (1,2,), C. Sokhna (1,3), J.-F Trape (1), D. Raoult (4), P. Parola (1), F. Fenollar (5) Pendant longtemps au Sénégal, la fièvre était synonyme de paludisme. L’ introduction des TDR a permis de déterminer la morbidité palustre dans les postes de santé. Les combinaisons thérapeutiques et les moustiquaires imprégnées ont considérablement réduit cette morbidité. La persistance des fièvres malgré cette baisse du paludisme a entrainé la ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (11m47s)

Ebola en 2012, R.D. du Congo, Province orientale, Haut Uélé : funéraille sécurisée à Bédé d'une accouchée décédée à l'hôpital

Acteurs : les participants à l’enterrement, famille, voisins, des personnels de MSF Espagne, des membres du Comité international de lutte contre la fièvre hémorragique Ebola (CILE). Caméra/réalisation : Alain Epelboin CNRS-MNHN Paris et OMSMontage : Alain Epelboin & Mireille GruskaMusique : Stop Ebola (lingala, yogo, zandé, français...), Orchestre St Dominique Isiro Maquette du 26 octobre 2012, version sous-titrée en françaisRésumé :Dimanche 16 septembre 2012.Le corps de Mamy, décédée d’Ebola trois jours après son accouchement dans une salle d’isolement de l’hôpital sécurisé d’Isiro, a été enfermé dans un sac mortuaire après avoir été présenté à la famille. Le sac désinfecté a été déposé dans ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (31m58s)

Chronique aka, janvier 1988 : retour à Akungu

- départ du campement de Bagandou, 8 janvier 1988 -       voyage polyphoniqueen Land Rover -       arrivée et installation à Akungu 8 janvier 1988 -       remplissage d’un bidon à la source par Ndami, 4ème enfant de Yakpata et Wawa -       ablution oecuménique de Mombaka à la rivière -       passage à la source  et abreuvement de nouveaux-nés jumeaux par leur père -       cosmétique du matin, 9 janvier 1988 -       mise à mort et découpe dorsale d’un pangolin -       ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (15m24s)

Chronique aka 1992, Motonga, 4 décembre 1992 : Le devin guérisseur pygmée et les djinns de Hamidou

Alain Epelboin, le médecin ethnologue avec l'aide De Bobino Topessua Mbato Patrice, son assistant-traducteur, présente le cas de Hamidou à Monduwa, célèbre nganga, devin-guérisseur Aka sous forme d'une vidéo de 27 mn intitulée Les djinns de Hamidou en région parisienne (1991-1992), 27 mn, Prod SMM CNRS-MNHN (diffusion limitée). Durant ce film, on suit les crise de possession d'un préadolescent, fils aîné d'une famille de migrants sénégalais, soninkés en région parisienne, jusqu'à guérison et acquisition de dons de voyance du fait de la familiarité acquise avec l'univers des djinns.Monduwa, parfaitement ethnocentrique, commence par évoquer une consommation de singe interdite durant la grossesse ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (2h2m28s)

Le terrain anthropologique

L'hypothèse qui servira de fil conducteur aux travaux de ce séminaire est que, au sein des sociétés sans castes ou sans classes et sans pouvoir central, les rapports sociaux qui constituent une société comme telle, comme un tout, doté d'une identité propre, sont les rapports politico-religieux, seuls capables de rassembler un certain nombre de groupes de parenté ou autres en un Tout qui exerce une sorte de souveraineté sur un territoire et ses ressources et dont les limites sont connues sinon reconnues des sociétés voisines. Dans les sociétés divisées en castes ou en classes hiérarchisées entre elles, les rapports économiques ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (2h44s)

Le postmodernisme comme impasse pour les sciences sociales

L'hypothèse qui servira de fil conducteur aux travaux de ce séminaire est que, au sein des sociétés sans castes ou sans classes et sans pouvoir central, les rapports sociaux qui constituent une société comme telle, comme un tout, doté d'une identité propre, sont les rapports politico-religieux, seuls capables de rassembler un certain nombre de groupes de parenté ou autres en un Tout qui exerce une sorte de souveraineté sur un territoire et ses ressources et dont les limites sont connues sinon reconnues des sociétés voisines. Dans les sociétés divisées en castes ou en classes hiérarchisées entre elles, les rapports économiques ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (1h27m49s)

Chronique pygmées Bakoya, Gabon, avril 2006

Chronique des Pygmées Bakoya, Gabon avril 2006 : 1- Imbong 2- dix leçons d'ethnomusicologie, 3 Angetse Etienne, chanteur & musicien bakoya de harpe-cithare37 scènes 1- Imbong 2- Au quartier bakoya de Zoula Sylvie Lebomin, ethnomusicologue, enregistre et analyse 10 pièces musicales bakoya en faisant jouer simultanément et/ou successivement les musiciens et les chanteuses. 3- Huit chansons d'Angetse Etienne, chanteur et musicien bakoya d'enye (harpe cithare) à Mékambo. Il est accompagné pour une pièce par Louis Joseph Ambese. Petit récital improvisé à la demande de Sylvie Lebomin, ethnomusicologue en présence de Denis Mimbaye.Chapitres :00 1 Imbong, avril 2006  ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (7m37s)

Chronique aka, janvier 1980, campement de Mandembe, Bagandou, RCA : en pleine épidémie de rougeole, divination par l’ampoule électrique et le feu.

Première Chronique aka vidéographique (1980-2006), enregistrée en Super 8 dans le campement de Mandembé, un nganga, un devin-guérisseur. À La demande de l'ethnologue Mandembé accepte qu'une divination par scrutation d'une ampoule électrique soit filmée.Elle est suivie d'une danse autour du foyer central du campement qui sert lui aussi de support à la divination.Cette première mission en RCA d’Alain Epelboin (AE), médecin anthropologue et cinéaste en janvier février 1980, en collaboration avec Pascal Sobélé, dit Chacal, ancien assistant-traducteur de Serge Bahuchet, et Paul Akoya, (P. A.), collaborateur centrafricain du CNRS, tous les deux non-Aka, a été interrompue par la ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte