Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 11361
Conférences

le (30m3s)

La mèche d'Horus : une terminologie en question / Céline Trouchaud

La mèche d'Horus : une terminologie en question / Céline Trouchaud, in "Journée d'étude des Jeunes Chercheurs de l'école doctorale Temps, Espaces, Sociétés, Cultures (TESC)", Université Toulouse Jean Jaurès, 18-19 mai 2016.De Charles de Chambrun à l'analyse morphosédimentaire de la grotte du mas d'Azil, aux banques coopératives en France, en passant par l'étude d'un pâtissier de toulousain chez les Capitouls au XVème siècle, de la circulation des savoirs en SHS au travers des jeux vidéo jusqu'au pluralisme des soins en Inde du Nord, les journées de l'École Doctorale TESC "Temps-Espaces-Sociétés-Cultures" (TESC) 2016 ont été l'occasion de découvrir la richesse ...
Voir la vidéo
Conférences

le (30m3s)

Les acteurs des rites dans le Codex Borbonicus. « El papa mayor, q. no salio sino a el gran sacrifico » / Sylvie Peperstraete

« El papa mayor, q. no salio sino a el gran sacrifico ». Les acteurs des rites dans le Codex Borbonicus / Sylvie Peperstraete, in journée d'études "Lumières sur le Codex Borbonicus. De l'historien au physiciens, lectures croisées" organisée par le Centre de recherche sur la conservation (CRC), le Centre d'études ibériques et ibéro-américaines (CEIIBA) de l'Université Toulouse Jean Jaurès et la Fondation des sciences du patrimoine. Paris, Palais du Louvre, 17 octobre 2017.Illustration : Codex Borbonicus, p.12 (détail). Journée d'études autour du Codex borbonicus, un précieux manuscrit méso-américain du début du XVIème siècle. Il est conservé depuis 1826 ...
Voir la vidéo
Conférences

le (30m5s)

Michel Legrand et la musique de film (2/8) : Les années de formation

"Jacques Demy, Louis Malle, Jean-Luc Godard et les autres... Ils voulaient tous changer le cinéma et travailler avec des gens nouveaux. La musique de jazz collait merveilleusement à leurs films. Privé d'un repère mélodique précis, le spectateur ne pouvait pas anticiper l'évolution de la musique : les personnages devenaient ainsi plus imprévisibles, plus mystérieux. Ils étaient nombreux à fréquenter les clubs de Saint-Germain. Je pense à Roger Vadim, qui fit appel à Thelonious Monk pour la musique de ses Liaisons dangereuses, ou à Marcel Carné, qui décrivit cette atmosphère dans Les Tricheurs, avec des musiques de Dizzy Gillespie, Oscar Peterson ...
Voir la vidéo
Conférences

le (30m5s)

Michel Legrand et la musique de film (8/8) : Echange avec le public / Michel Legrand au piano

"Jacques Demy, Louis Malle, Jean-Luc Godard et les autres... Ils voulaient tous changer le cinéma et travailler avec des gens nouveaux. La musique de jazz collait merveilleusement à leurs films. Privé d'un repère mélodique précis, le spectateur ne pouvait pas anticiper l'évolution de la musique : les personnages devenaient ainsi plus imprévisibles, plus mystérieux. Ils étaient nombreux à fréquenter les clubs de Saint-Germain. Je pense à Roger Vadim, qui fit appel à Thelonious Monk pour la musique de ses Liaisons dangereuses, ou à Marcel Carné, qui décrivit cette atmosphère dans Les Tricheurs, avec des musiques de Dizzy Gillespie, Oscar Peterson ...
Voir la vidéo
Conférences

le (30m5s)

Molière : vérités et légendes

par Georges Forestier, professeur à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université (Centre d'études de la langue et des littératures françaises)Vidéo tournée le 7 mai 2019, en parallèle à la représentation de Sganarelle ou le Cocu imaginaire donnée par la troupe de l'Atelier « Théâtre Molière Sorbonne » (les images de la pièce de théâtre proviennent du service culturel de la Faculté des Lettres de Sorbonne Université).La vidéo est composée de plusieurs séquences :1) prologue, avec G. Forestier sur scène, présentant la pièce et le spectacle aux spectateurs (Sganarelle, "celui qui se trompe lui-même").2) (4'45) premier extrait de la pièce.3) (6'14) conférence ...
Voir la vidéo
Conférences

le (30m7s)

Emilie Cottereau-Gabillet (Université Paris 1 – Panthéon – Sorbonne, LAMOP) : La codicologie quantitative : une approche incontournable pour étudier les pratiques des copistes. L’exemple de la gestion de la ligne d’écriture

Emilie Cottereau-Gabillet (Université Paris 1 – Panthéon – Sorbonne, LAMOP) : La codicologie quantitative : une approche incontournable pour étudier les pratiques des copistes. L’exemple de la gestion de la ligne d’écritureConférence de la journée d'initiation Le livre médiéval au regard des méthodes quantitatives du 28 mai 2015 organisée dans le cadre du séminaire Codicologie quantitative et sociologie du livre médiéval du LAMOP (campus de Villejuif) Intervenant : Emilie Cottereau-Gabillet (Université Paris 1 – Panthéon – Sorbonne, LAMOP)
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte