Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 747
Entretiens

le (1h7m9s)

ELISABETH HELLEC, ANCIENNE MÉCANICIENNE EN CONFECTION.

Elisabeth Hellec se remémore sa carrière en tant que mécanicienne en confection à Vierzon, commencée en 1970 après l’obtention d’un CAP. Entrée à l’âge de 17 ans et demi chez Jaky Couture, elle rejoint ensuite les Etablissements Rodier (devenus Société de Confection Vierzonnaise en 1982, RDM Michel Sungari en 1986, GST confection en 1992, Luc Couture en 1999), où elle travaille pendant 26 ans jusqu’à la fermeture de l’entreprise en 2001. Tout en décrivant son amour du travail « bien fait », elle évoque la dureté de ses conditions de travail (la discipline en vigueur, le chronométrage, le bruit, les ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h15m10s)

JEANNETTE POITRENAUX, ANCIENNE EMPLOYÉE CHEZ "LARCHEVÊQUE", SERVICE COMPTABILITÉ ET COMMERCIAL.

Après avoir obtenu un CAP Sténo-dactylo à l’Ecole Nationale Professionnelle Henri Brisson, Jeannette Poitrenaux intègre en 1950 l’entreprise de porcelaine Larchevêque (qui devient ensuite Porcelaine de Sologne), où elle travaille comme employée pendant 40 ans. Elle nous décrit son poste au sein du service comptabilité qu’elle occupe pendant 10 ans puis au sein du service commercial où elle termine sa carrière. Les belles anecdotes de Jeannette Poitrenaux nous informent des liens qui existaient entre les patrons et les employés : « il y avait un esprit de famille qui était formidable ! ». Ce témoignage fait revivre les nombreux moments ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h21m49s)

MONIQUE CHAMBONNEAU, ANCIENNE OUVRIÈRE EN PORCELAINE CHEZ CIROT GADOUIN ET FRANÇOISE TURPIN, ANCIENNE OUVRIÈRE EN CONFECTION CHEZ ROBINET.

Monique Chambonneau, ancienne ouvrière en porcelaine chez Cirot Gadouin nous accueille chez elle en présence de Françoise Turpin, ancienne ouvrière en confection chez Robinet. Les deux amies du même quartier reviennent au cours de cet entretien sur leur parcours professionnel respectif. Françoise Turpin évoque sa formation sur le tas chez Robinet, les différents postes occupés dans l’entreprise pendant onze années, l’ambiance familiale au travail, ou encore les Catherinettes. Monique Chambonneau insiste quant à elle davantage sur les savoir-faire propres aux différents postes qu’elle a occupé au sein de l’entreprise Cirot Gadouin. Que ce soit en évoquant la vie de quartier, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h33m22s)

SIMONE VUILLECARD, ANCIENNE RESPONSABLE DE LA RÉCEPTION ET DE LA GESTION DES STOCKS DE TISSUS, CLAUDE ISAMBOURG, ANCIEN OUVRIER SERVICE EXPÉDITION PUIS RÉCEPTION, NADINE ISAMBOURG, PATRONIÈRE-GRADEUSE, CONFECTION JULIETTA.

Trois anciens collègues se remémorent les années passées au sein de l’entreprise « Julietta » (SICDC, Société Industrielle de Confection du Cher) spécialisée dans la confection de prêt-à-porter féminin, produisant des grandes séries pour le compte de la Redoute et des Trois Suisses et dont le siège était situé à Paris. Simone est embauchée dans cette entreprise en 1962 après avoir travaillé dans d’autres confections vierzonnaises comme Labrosse, les Tricotages du Verdin ou encore Bourreux. Claude entre en 1972 comme apprenti coupeur et travaille ensuite aux côtés de Simone au sein du service expédition et réception des tissus. Deux ans ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h52m15s)

JOCELYNE ET JEAN-PIERRE PIGEOTTE, ANCIENNE MÉCANICIENNE EN CONFECTION ET ANCIEN CHAUFFEUR DE L'ENTREPRISE JULIETTA.

Jocelyne et Jean-Pierre Pigeotte, mari et femme, se plongent dans leurs souvenirs pour se remémorer leurs expériences de travail chez « Julietta » (SICDC, Société Industrielle de Confection du Cher), des années 1970 jusqu'à la fermeture de l'entreprise en 1980. La société qui est spécialisée dans la confection de prêt-à-porter féminin, produit des grandes séries pour le compte de la Redoute et des Trois Suisses. Tous deux évoquent leur formation et retrace leur carrière marquée par de nombreux changements de situations professionnelles. Ils se souviennent des longs mois de luttes syndicales et de l'occupation du site pour éviter la fermeture ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h25m2s)

QUATRE MEMBRES DU PERSONNEL DES ÉTABLISSEMENTS ROBINET À VIERZON

Une responsable de la coupe, une responsable des ateliers de fabrication ainsi qu'une commerciale se réunissent chez leur ancienne patronne, Monique Galland, pour évoquer le travail chez Robinet Confections. L’entretien nous plonge dans le secteur de la confection à l’époque de l’essor du prêt-à-porter. Dans les années 1950, Monique Galland reprend et développe avec son mari l'entreprise familiale de confection fondée par sa mère. Le petit atelier situé à Lury-sur-Arnon ne tarde pas à déménager à Vierzon et emploie jusqu’à une centaine de personnes. Si l’entreprise spécialisée dans le prêt-à-porter féminin possède sa propre marque et travaille pour des détaillants ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h48m57s)

FRANÇOISE DALLOIS, ANCIENNE MÉCANICIENNE EN CONFECTION AUX ÉTABLISSEMENTS ROBINET ET ANCIENNE HABITANTE DE LA CITÉ ROSIÈRES.

Dans un premier entretien, Françoise Dallois raconte son enfance et sa jeunesse dans la cité Rosières, à Lunery dans le Cher, cité organisée autour de l'usine de cuisinières et poêles en fonte. Elle détaille les divers bâtiments et l'organisation de la vie ouvrière dans la cité. Puis elle évoque ses années en tant que mécanicienne en confection aux établissements Robinet à Vierzon, l'organisation du travail, l'ambiance, le travail à la tâche dans l’atelier. Dans un second entretien tourné deux mois plus tard, elle décrit les photos de son enfance et de ses années de travail qu'elle a retrouvées entre-temps et ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h16m55s)

NICOLE FRANÇOIS ET MICHELINE SAJOT, MÉCANICIENNES EN CONFECTION.

Nicole François et Micheline Sajot, mécaniciennes en confection, retracent leurs parcours professionnels respectifs avant d'évoquer leurs années en tant que collègues au sein des établissements Rodier à Vierzon de 1984 à 2001. Elles abordent les conditions de travail, les relations avec la contremaîtresse ou le patron, l'organisation des ateliers, les cadences... Elles parlent avec humour des progrès techniques sur les machines, et avec gravité de la difficulté à vivre un ou plusieurs licenciements. Elles soulignent avec regret le manque de reconnaissance des métiers liés à la confection. Micheline Sajot avait travaillé auparavant de 1965 à 1984 aux établissements de confection ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (14m32s)

JEAN-PIERRE DUBOUR, ANCIEN DÉCOLLETEUR PUIS CARISTE CHEZ CASE. RÉTROSPECTIVE DE SES ENGAGEMENTS ET HOMMAGES.

Jean-Pierre Dubour, ancien décolleteur puis cariste chez CASE, dresse de manière posée un tableau de son engagement de plus de 25 ans en tant que syndicaliste CGT, notamment comme élu au sein des différentes instances de l'entreprise CASE. Il rend un vibrant hommage aux trois hommes qui l'ont formé et accompagné dans l'évolution de ses fonctions. Enfin, il cite les nombreuses initiatives du comité d'entreprise et des diverses associations de salariés existant chez CASE et conclut notamment sur l'utilité de la diversité des syndicats.Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h19m14s)

JEAN-PIERRE DUBOUR, ANCIEN DÉCOLLETEUR PUIS CARISTE CHEZ CASE (ENTRETIEN 2 / PARTIE 1).

Confirmant sa participation active à la recherche MEMOVIV, Jean-Pierre Dubour livre dans ce nouvel entretien autant un récit de vie vierzonnais qu'un bilan de son parcours professionnel. Dans la première partie de cet entretien réalisé au musée de Vierzon en décembre 2017, Jean-Pierre Dubour évoque sa jeunesse à Vierzon et son apprentissage scolaire, notamment au Centre d'apprentissage, annexe de l'ENP.Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, L'agence ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte