Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 747
Entretiens

le (1h37m17s)

JEAN-CLAUDE CHARPY, ANCIEN « CHEF PARC » À LA TUILERIE DE GROSSOUVRE (CHER)

Jean-Claude Charpy est né en 1945 à Sancoins. Son père était ouvrier agricole. Après l’obtention de son certificat d’études, ses premières expériences professionnelles ont été dans l’agriculture/ Après ses 16 mois d’armée en 1965-66, il a intégré un poste de manutentionnaire-réceptionnaire puis de magasinier dans une usine de pastique, puis un poste de scieur de long à la Scierie berrichonne. En 1978, il entre à la Tuilerie de Grossouvre où il devient chef parc. Bien que l’entreprise ait plusieurs fois changé de nom durant ces années, il y restera jusqu’à sa retraire en ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (46m25s)

JEAN-ÉDOUARD BIGRAT, ANCIEN RESPONSABLE INFORMATIQUE CHEZ J.C.B CONFECTION

Fils de Jean et Catherine Bigrat, dirigeants de J.C.B. Confection, entreprise de confection de chemises d’Argenton-sur-Creuse (36), Jean-Édouard rejoint l’équipe en 1998 en qualité de responsable de l’informatique. Il raconte comment il a participé au développement de cet établissement, en mettant en place un système de  Gestion de Production Assistée par Ordinateur (GPAO), et en s'équipant de machines Lectra System. Cet entretien est l’occasion de revenir également sur l’histoire de l’entreprise qui remonte à l’année 1926, sur la façon dont ses parents dirigeaient l’entreprise, ainsi que sur les relations entretenues avec ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (58m13s)

ARLINDO RODRIGUES, ANCIEN CHAUFFEUR-LIVREUR PUIS MANUTENTIONNAIRE À L’IMPRIMERIE RAFFESTIN À JOUET-SUR-L’AUBOIS (CHER)

Arlindo Rodrigues, qui est né au Portugal en 1953, arrive en France durant l'année 1967. Après un CAP en maçonnerie, il décroche en 1969 un travail comme pelleteur dans une entreprise de travaux publics située à Fourchambault (Nièvre) où réside sa famille. En 1974, il est embauché à l'usine Raffestin, imprimerie, de Jouet-sur-l'Aubois. Là, il occupera différents postes. Il commencera comme conducteur de pelleteuse pendant trois ans (l'entreprise dispose alors de sa propre équipe de maçons) avant de devenir pendant vingt-six ans chauffeur-livreur (d’abord dans une équipe de six chauffeurs-livreurs puis comme ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (46m31s)

ESTELLE BONNEAU, ANCIENNE ASSISTANTE DU DIRECTEUR DES VENTES PUIS RESPONSABLE DU SERVICE CLIENTS POUR LA RÉGION CENTRE-OUEST À LA TUILERIE DE GROSSOUVRE (CHER)

Estelle Bonneau est née en 1976. Après un baccalauréat littéraire puis des études supérieures (elle obtient notamment un DUT en Gestion des entreprises et des administrations), elle travaille dans deux entreprises avant d'être recrutée en 2001 par le groupe qui possède la tuilerie de Grossouvre. Son poste est basé dans les locaux de l'usine. Elle est d'abord embauchée comme assistante du directeur des ventes pour la région Centre-Ouest et, en 2011, elle devient responsable du service clients, là encore pour la région Centre-Ouest. Elle y restera jusqu'en 2019. Son témoignage permet notamment ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (55m34s)

JACQUELINE RICHARD, ANCIENNE OUVRIÈRE DE LA CARTONNERIE RAFFESTIN À JOUET-SUR-L’AUBOIS ET ANCIENNE PATRONNE DU « CAFÉ DU COMMERCE » À TORTERON (CHER)

Jacqueline Richard est née en 1934 à Sancoins dans un milieu ouvrier. À l'âge de 15 ans, elle fait un apprentissage en couture à Dejointes. En 1954, l'année de son mariage, elle est embauchée comme OS dans l'imprimerie-cartonnerie Raffestin à Jouet-sur-l'Aubois. Elle y travaillera pendant onze ans avant de tenir un établissement de boissons à Torteron, « Le Café du commerce ». Son mari fera une grande partie de sa carrière aux Chantiers de l'Atlantique à Jouet-sur-l'Aubois. Jacqueline, elle, cessera son activité en 1992. Durant l'entretien, elle revient sur les conditions de travail au ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h1m29s)

JACQUES ARNAUD, ANCIEN DÉFOURNEUR, FRANCIS ROLLAND, ANCIEN CHAUFFEUR DE MAGASIN À LA TUILERIE DE GROSSOUVRE (CHER) ET NADINE ARNAUD, ÉPOUSE DE JACQUES ARNAUD

Jacques Arnaud (né en 1936) et Francis Rolland (1937) partagent l'expérience commune de l'Assistance publique, c'est d'ailleurs là qu'ils se sont connus dans la région bordelaise. L'un et l'autre ont d'abord travaillé dans des fermes avant de s'orienter vers l'industrie de la terre cuite. Ils travailleront notamment à Canéjan (Gironde) où ils feront la rencontre d'un contremaître qui, lorsque l'usine fermera en 1969, les fera venir comme ouvriers à la tuilerie de Grossouvre où lui-même vient d'être recruté. Jacques y travaillera sept ans (1969-1976), Francis quatre ans (1969-1974), le premier principalement comme ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (1h27m49s)

ANALYSE PAR SPECTROSCOPIE RMN D'UN VERRE ALTERÉ TYPE CRISTAL PAR MARIE COLLIN, CHERCHEUSE AU LABORATOIRE CEMHTI DU CNRS À ORLÉANS

Ce film présente l'analyse par spectroscopie RMN 750WB Bruker (Résonance Magnétique Nucléaire) d'un verre type cristal ayant été préalablement altéré sur une profondeur de 1,3 micron en enceinte climatique. L'analyse est effectuée par Marie Collin, chercheuse au laboratoire CEMHTI du CNRS à Orléans dirigé par Catherine Bessada. Il s'agit d'étudier les environnements chimiques et structuraux de l'aluminium présent dans l'échantillon et de procéder, dans le cadre de la recherche VIVACE portée par Nadia Pellerin, à une comparaison de l'altération du verre type cristal en conditions atmosphériques et en milieu aqueux.Le film réalisé par une équipe de chercheurs en sociologie de ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (34m44s)

TRAVAIL DE RÉALISATION D'UNE RAMPE À VIDE PAR PASCAL MAZABRAUD, SOUFFLEUR DE VERRE AU CHALUMEAU À L'ICOA

Pascal Mazabraud se forme au métier de souffleur de verre au chalumeau dans le cadre d’un Brevet de Technicien en verrerie scientifique au lycée technique Dorian à Paris. Il intègre l'atelier de verrerie du laboratoire pharmaceutique Roussel Uclaf situé à Romainville (93) pour un emploi de fin d'études. Il est recruté en 1986 comme technicien par la Compagnie Générale d’Electricité, plus précisément par une de ses filiales, la Compagnie Lyonnaise de Transmission Optique, qui est alors encore une entreprise publique mais qui ne tardera pas à être privatisée pour devenir par la suite la ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (23m57s)

VISITE DES LIEUX LIÉS À L’INDUSTRIE DE LA TUILERIE À SANCOINS PAR HUBERT VIGIER, FILS ET PETIT-FILS DES PROPRIÉTAIRES ET DIRIGEANTS DE LA TUILERIE VIGIER ET CIE (CHER)

Dans cette vidéo qui prend la forme d'un reportage, nous suivons Hubert Vigier sur les traces du patrimoine de Sancoins associé au secteur de la terre cuite : ancienne usine Vigier (occupée aujourd'hui par la société Bonna Sabla), maisons ouvrières du quartier « Le Bas des ponts », place François-Perrusson, etc. Enquête et réalisation : Laurent AUCHER (CEDETE)Montage : Hélène CHAZAL (CETU ETIcS) La recherche VIVAMEMORI a bénéficié du financement de la Région Centre-Val de Loire complété par celui de la DRAC Centre-Val de Loire, de la Communauté de Communes d'Éguzon-Argenton-Vallée de la ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (33m36s)

POLLUTION INDUSTRIELLE ET TRAVAIL à l'ATELIER THERMIQUE PAR JEAN-PIERRE DUBOUR, ANCIEN DÉCOLLETEUR PUIS CARISTE CHEZ CASE.

Ancien décolleteur puis cariste chez Case, Jean-Pierre Dubour nous livre dans cet entretien un témoignage sur le fonctionnement de l'atelier thermique de l'entreprise vierzonnaise CASE et le problème de gestion des résidus des bains de sel de cyanure de sodium. Ceux-ci étaient déversés jusqu'en 1976 sur un talus situé au sein de l'enceinte de l'usine. Jean-Pierre Dubour évoque les conditions de travail et l'organisation du travail de cet atelier.La fin de l'entretien est consacré à ses souvenirs relatifs à l'apprentissage  : des sessions de formation se déroulaient au sein d'anciens locaux de l'entreprise CASE. Jean-Pierre Dubour revient également sur la ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte