Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 832
Conférences

le (1h50m28s)

L’ANCRAGE LOCAL DU CAMPUS CONDORCET AU PRISME DES SCIENCES SOCIALES

organisation Beatriz Fernández, Marie-Vic Ozouf-Marignier (EHESS – Géographie-cités)Antoine Gosnet (diplômé de la mention TES du master EHESS)Avec des étudiant·es de l'EHESS (enquête collective sur la métropoleparisienne),Lancelot Hamelin, étudiant EHESSAline Martello, étudiante EHESSMarina Montaner, étudiante EHESSNour-Eddine Skiker,responsable du service jeunesseà la Ville d'Aubervillierset Christophe Prochasson, président de l'EHESS
Voir la vidéo
Conférences

le (2h22m25s)

L'EHESS fait sa rentrée 2019

7 au 11 octobre 2019 L'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) réunit des chercheur·se et des étudiant·es du monde entier. Constituant l’un des principaux pôles de sciences humaines et sociales en Europe, elle est unique dans le paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche français, tant du fait de son projet intellectuel interdisciplinaire que grâce à son modèlede formation par la recherche, à son ancrage international et à son ouverture sur la société. L’EHESS est l’une des initiatrices du Campus Condorcet, un campus urbain de sciences humaines et sociales d’envergure internationale basé à Aubervilliers.Elle est implantée à ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (4m3s)

Entretien avec Giulia Puma à propos des "Nativités italiennes" (1250-1450)

A l'occasion des Rendez-vous de l'histoire organisés de Blois, en octobre 2019, Giulia Puma nous parle de son ouvrage "Les Nativités italiennes (1250-1450). Une histoire d’adoration" publié dans la collection de l’École française de Rome. Cet ouvrage, situé à la croisée de l’histoire des images et de l’histoire religieuse, est fondé sur la constitution d’une série longue, allant de 1250 à 1450, et couvrant les régions centrales de la péninsule italienne, des scènes peintes, à fresque et sur retable, représentant la Nativité du Christ. ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (5m25s)

Entretien avec Giacomo Todeschini à propos de "Male ablata. La restitution des biens mal acquis, XIIe-XVe siècle"

A l'occasion des Rendez-vous de l'histoire de Blois, en octobre 2019, Giacomo Todeschini nous parle de son ouvrage, coédité avec Jean-Louis Gaulin, "Male ablata. La restitution des biens mal acquis, XIIe-XVe siècle" publié dans la collection de l’École française de Rome. "Male ablata. La restitution des biens mal acquis, XIIe-XVe siècle" Études réunies par Jean-Louis GAULIN et Giacomo TODESCHINI Dans l’Occident médiéval, à partir du XIIe siècle, la question des biens mal acquis rencontre celle de la restitution, cet acte par lequel le bon chrétien s’engage à rendre les richesses acquises illicitement pour être en accord avec ...
Voir la vidéo
Reportages

le (5m1s)

Exposition Sendas epigráficas

L’exposition Sendas epigráficas est le fruit d’une collaboration entre des chercheurs - spécialistes de l’Antiquité tardive et du Moyen Âge - et des artistes résidents de la Casa de Velázquez. En laissant carte blanche à six artistes contemporains, les commissaires de l’exposition - Vincent Debiais et Morgane Uberti - ont fait le pari d’une mise en œuvres et d’une mise en scène d’un objet – l’inscription – et d’une discipline – l’épigraphie. Ici sont donc réunies les traces d’une expérience collective et d’une conversation continue de plusieurs mois entre artistes et chercheurs. Archive du projet Sendas, le site permet de revenir sur ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h3m59s)

La montagne dans la ville : variations malaises et indochinoises

La montagne dans la ville : variations malaises et indochinoisesA travers des exemples pris sur le terrain archéologique de Sumatra (Indonésie) et à travers la littérature classique malaise, on montrera comment les cités construites par les Malais à Sumatra ou à Bornéo dès l’époque de Srivijaya s’organisaient par référence à la « montagne ».Dans un paysage de basses terres où, le plus souvent, le regard se perd, la colline, naturelle ou artificielle, offre un point d’ancrage visuel et spirituel. Elle est le lieu du sacré, celui des origines, avant même l’adoption de représentations cosmogoniques indiennes et la construction des premiers ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h15m52s)

Refashioning space: The Shwedagon in British Burma (Myanmar)

The Buddhist arts of Myanmar, drawing in varied concepts of direction and boundary to sacred place, have developed a richly localized vocabulary over periods of both amalgamation and conflict. The late nineteenth century CE was one of the latter, when at the end of the Second Anglo-Burmese War British troops occupied the highly venerated Shwedagon pagoda. Nonetheless, or perhaps as a result, patronage flourished and new donations embellished religious spaces. In their contrasting worldviews and styles, the arts of this period illustrate the role of material culture in both reflecting and re-redefining the 'local' within wider processes of social change.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h16m46s)

Angkor Thom, de la Cité des dieux à l’horizon urbain : archéologie d’une mise en scène

Conférence donnée le 11 juin 2009 dans le cadre des Conférences Iéna, organisées conjointement par l'Ecole française d'Extrême-Orient et le Musée Guimet.Le centre du site d’Angkor est occupé par un espace exceptionnel en raison de ses dimensions, de la géométrie de son enceinte et de la dramaturgie de ses monuments : Angkor Thom. A l’analyse, le symbolisme architectural de ses grands temples et leur ordonnancement figurent une représentation, celle de l’Univers habité par les dieux, rendue célèbre par les chercheurs de l’Ecole française d’Extrême-Orient au cours du XXe siècle. Mais ce vaste espace, aujourd’hui recouvert par la forêt, enfermait-il réellement ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte