Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 5102
Conférences

le (1h27s)

Expériences et imaginaires de la fin du monde au xxe siècle

Giordana Charuty, EPHEAu début des années 1960, l’anthropologue italien Ernesto De Martino entreprend une vaste enquête comparative sur les ressources culturelles offertes par plusieurs imaginaires de la fin du monde ou de la fin de l’Histoire : celui du christianisme primitif, celui des mobilisations millénaristes du Tiers Monde, celui du mouvement communiste international, celui de la modernité artistique et littéraire. Une définition de la culture comme ce qui préserve de la folie – entendue comme perte du rapport à soi et au monde – est au cœur de cette entreprise, qui fait suite à dix ans d’enquêtes ethnographiques dans l’Italie du ...
Voir la vidéo
Conférences

le (44m40s)

From Villa Toscana to Main Reef Road: Two versions of South African suburbia / Ivan Vladislavić

From Villa Toscana to Main Reef Road: Two versions of South African suburbia / Ivan Vladislavić, in "Suburbia-An Archaelogy of the Moment. Suburbs in the arts and literature of the English-speaking world", colloque organisé par Nathalie Cochoy, Marie Bouchet, Isabelle Keller-Privat et Mathilde Rogez (Laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes, axe « Poéthiques » / "Lieux communs"), Université Toulouse-Jean Jaurès, 16-17 novembre 2017. Illustration: © JR.La ville de Johannesburg, tentaculaire s’il en est, est sans doute l’un des personnages principaux des textes de fiction de Ivan Vladislavić, de The Restless Supermarket (2001) à The Exploded View (2004) ou Double Negative (2010), au ...
Voir la vidéo
Conférences

le (56m38s)

La fin du capitalisme ?

Dans cette conférence, Thomas Piketty s’interroge sur la signification d’une possible « fin du capitalisme », ou plus précisément sur le type de transformation des rapports de propriété – ou de retour à des formes de rapports antérieurs – que sous-tendent les évolutions en cours. Pour cela, il remet dans une perspective longue l’histoire des différentes formes de possession et de structures inégalitaires. Dans le prolongement des réflexions engagées dans son ouvrage « Le capital au XXIe siècle », il analyse en particulier la signification de tendances récentes telles que la remontée de la concentration des patrimoines et des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (58m46s)

Les flux d'images à l'ère du numérique : mort ou Renaissance de l'image ?

La conférence s’intéressera à la fois aux images relevant du « sans-art », telles les images de la télévision et d’internet, et aux images revendiquées par l’art. Dans le domaine du « sans-art », la réception en flux et en zapping des photos numériques via internet et, pour l’art, la pratique de la photographie numérique remplacent souvent l’image elle-même. Ce constat amène à se poser plusieurs questions : l’image serait-elle menacée de disparition ? Un flux d’images est-il encore une image et à quelles conditions ? Quels sont les paradigmes qui conviennent le mieux pour parler des « flux d’images ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h12m59s)

La vue sous influence, entre vision(s), et regard

Les potentialités biologiques de la capacité visuelle humaine et son organisation fondent l’originalité du regard. Sa complexité l’écarte radicalement de tout modèle machine. Ce que perçoivent les individus n’est pas un objet univoque, produit d’un enchaînement de causes mécaniques. Le regard est historique, local, élément d’une expérience personnelle et collective élargie aux autres sens, aux savoirs, à la réflexion, à l’attention, sensible au désir et aux attentes. Que voyons-nous ? Quelle vue nous est-elle insupportable ou admirable ? Les anomalies médicales de la vision ont en écho les anomalies cognitives, philosophiques, religieuses. Illusions d’optique, paréidolie (*), tests projectifs, manipulations graphiques ...
Voir la vidéo
Conférences

le (52m52s)

L'iconoclasme numérique à l'assaut des pouvoirs de l'image

La révolution de la photographie numérique est loin d’être achevée. L’étape la plus récente de l’évolution des pratiques est aussi la plus décisive. Nous assistons à un changement en profondeur du paradigme photographique, particulièrement visible à travers les usages communicants de l’image, qui jouent un rôle décisif dans la nouvelle écologie de la conversation numérique. À la manière du dessin de presse, la réappropriation ludique de formes officielles permet la manifestation sauvage, parfois violente, d'une satire ou d'une critique des discours dominants. Producteurs de leur propre énergie médiatique par la dynamique de la « viralité », le remix ou le ...
Voir la vidéo
Conférences

le (55m7s)

L’image éradiquée sous les Khmers rouges

out au long de leur domination (1975-1979), les Khmers rouges n'ont cessé de détruire les images antérieures à leur arrivée (films,  photos, peintures, etc.), ainsi que les images du génocide, et toute personne qui tentait de préserver ces images était punie de mort. Cette destruction des images visait d'une part à faire table rase du passé, d'autre part à effacer les traces des crimes en manipulant la mémoire visuelle. La conférence visera à rappeler les circonstances et les enjeux de cette destruction systématique, et à montrer comment deux grands artistes, le peintre Vann Nath et le cinéaste Rithy Panh (1), ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h7m39s)

XXIXe Conférence Marc Bloch, Jean Claude Ameisen : « Nous vivons dans l’oubli de nos métamorphoses »

Jean Claude Ameisen, médecin et biologiste, est l’auteur de La sculpture du vivant. Le suicide cellulaire ou la mort créatrice. Il est l’un des grands spécialistes mondiaux de l’apoptose, ou mort cellulaire programmée : faisant jouer des variations d’approche de plus en plus subtiles, le conférencier s’emploie ici à restituer, à travers les recompositions successives de ses objets, la complexité des rapports entre la vie et la mort, au-delà de l’antinomie tracée entre deux états exclusifs l’un de l’autre. Cette complexité s’inscrit – au cœur de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (45m23s)

Cerveau, sexe, et préjugés

Avec l'avancée des connaissances en neurosciences, on serait tenté de croire que les idées reçues sur les différences cérébrales entre les femmes et les hommes ont été balayées. Or médias et magazines continuent de nous abreuver de vieux clichés qui prétendent que les femmes sont "naturellement" bavardes et incapables de lire une carte routière, alors que les hommes seraient nés bons en maths et compétitifs. Ces discours laissent croire que nos aptitudes et nos personnalités sont câblées dans des structures mentales immuables. Or les progrès des recherches montrent le contraire : le cerveau, grâce à ses formidables propriétés de plasticité, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h12m49s)

Filles et garçons, l’égalité. Pour qui ? Pour quoi ?

En janvier 2014, l'affaire de la « Journée Du Retrait de l'École » crée l'émoi dans l'opinion. Promouvoir l'égalité entre filles et garçons, tel est le but du gouvernement lorsqu'il diffuse « l'ABCD de l'Égalité », sans mesurer que l'objectif ne fait pas consensus et réveille bien des malentendus : garçons et filles peuvent-ils être égaux ? La différence de sexe constitue-t-elle un obstacle naturel à l’égalité ? Serait-il plus juste de parler de complémentarité ? Pour permettre à chacun-e de s’emparer de ces questions parfois existentielles tout en les dépassionnant, la conférence commencera par une « foire aux mots ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte