Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 5124
Conférences

le (2h42m2s)

Au-delà de la Ligne verte Les Arts, bâtisseurs du vivre ensemble dans la société chypriote ?

En ce mois de mai européen, la BULAC met à l'honneur un État de l'Union européenne peu médiatisé, l'île de Chypre, à travers une table ronde, accompagnée d'une sélection bibliographique. Explorez le fonds chypriote de la bibliothèque, une collection unique en France reflétant la diversité linguistique du pays, et pénétrez cette terre de rencontre entre les mondes grécophone et turcophone. Divisée de l’est à l’ouest par le tracé de la Ligne verte — zone démilitarisée contrôlée depuis 1974 par les Casques bleus de l’ONU, également dite Ligne Attila — Chypre a adhéré à l’Union européenne ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h42m59s)

ÉLECTIONS EN AFRIQUE, MIROIR DU MONDE Partie 3

Le but de cet atelier est de plaider en faveur de l’idée que les situations africaines apportent des lumières sur le fait électoral partout dans le monde. En effet, on assiste, depuis les années 1990, marquées par la fin des partis uniques, à une nouvelle expansion du nombre des élections au suffrage universel sur ce continent. La plupart du temps, ces expériences politiques sont identifiées par les chercheurs, soit comme des élections « pas comme les autres », soit comme des élections « sans choix », voire sans électeurs. Ou encore, comparées à la prétendue normalité démocratique occidentale, elles sont ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h45m31s)

ÉLECTIONS EN AFRIQUE, MIROIR DU MONDE Partie 1

Le but de cet atelier est de plaider en faveur de l’idée que les situations africaines apportent des lumières sur le fait électoral partout dans le monde. En effet, on assiste, depuis les années 1990, marquées par la fin des partis uniques, à une nouvelle expansion du nombre des élections au suffrage universel sur ce continent. La plupart du temps, ces expériences politiques sont identifiées par les chercheurs, soit comme des élections « pas comme les autres », soit comme des élections « sans choix », voire sans électeurs. Ou encore, comparées à la prétendue normalité démocratique occidentale, elles sont ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h46m38s)

Les métamorphoses, entre fiction et notion. Littérature et sciences. XVIe-XXIe siècles. Partie 1 Métamorphoses : de la science à la science-fiction

L’idée de métamorphose a pour origine la mythologie antique et la littérature, mais la science – malgré un souci croissant d’observation et d’expérimentation – s’en est souvent emparé. Du XVIe siècle à l’époque contemporaine, les communications aborderont les échanges croisés entre fiction et science. Il s’agira de s’interroger sur des représentations de la métamorphose naturelle qui relèvent de conceptions voire d’épistémès différentes. Quel est le rôle de la fiction des métamorphoses dans la formation d’hypothèses scientifiques et de nouveaux modèles de pensée ? Quelles sont les différences entre les figurations conceptuelles de la métamorphose adoptées par les sciences de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h47m20s)

Critical conversations on the neurosciences from feminist, sociological and philosophical points of view - An evening with Victoria Pitts Taylor and friends

Les sciences du "cerveau" (neurosciences / sciences cognitives) ont en grande partie pris en charge la manière dont nous expliquons (et parfois expliquions) notre comportement quotidien. Même les enfants ont l'habitude de justifier leur mauvais comportement par "mon cerveau m'a obligé à le faire". On peut lire dans la presse qu'un nombre croissant de personnes souffrent de problèmes de santé mentale, que la dépression, l'épuisement professionnel et les problèmes de santé liés au cerveau, tels que la migraine, sont en hausse. Même dans les tribunaux pénaux, les crimes d’un auteur seront jugés avec l’aide d’experts en sciences cognitives, tandis que ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h48m31s)

ÉLECTIONS EN AFRIQUE, MIROIR DU MONDE Partie 4

Le but de cet atelier est de plaider en faveur de l’idée que les situations africaines apportent des lumières sur le fait électoral partout dans le monde. En effet, on assiste, depuis les années 1990, marquées par la fin des partis uniques, à une nouvelle expansion du nombre des élections au suffrage universel sur ce continent. La plupart du temps, ces expériences politiques sont identifiées par les chercheurs, soit comme des élections « pas comme les autres », soit comme des élections « sans choix », voire sans électeurs. Ou encore, comparées à la prétendue normalité démocratique occidentale, elles sont ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte