Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 5171
Entretiens

le (17m0s)

Entretien avec Ari Candido Fernandez (Rencontres 2007)

Réalisateur brésilien, Ari Candido Fernandez, revient, à l'occasion du Festival du Cinéma de Toulouse, sur le "Dogma Feijoada" dont il fut l'un des fondateurs. Créé en 2000, ce mouvement cinématographique se propose de représenter fidèlement la réalité du Noir Brésilien.GénériqueInterview : Teresa Cristina DUARTE-SIMOESProduction et moyens techniques : CAM / Université de Toulouse-Le Mirail.
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (13m5s)

Entretien avec Rubén Imaz Castro (Rencontres 2007)

Rubén Imaz Castro, jeune cinéaste mexicain, a choisi le thème de la famille comme le centre intime où la société de son pays se sent protégée par sa carapace, dans une classe sociale intermédiaire qui fait lien entre les plus pauvres, en déréliction, et les plus riches, isolés dans leurs forteresses. Il se situe dans les cinéastes indépendants, libre des influences hollywoodiennes.Générique Interview : Odile BOUCHET Transcription/traduction : Bénédicte MOUY, Christelle MORA, Cécile PEREZ Production et moyens techniques : CAM / Université de Toulouse-Le Mirail.
Voir la vidéo
Conférences

le (2h4m5s)

L’histoire par le bas

L’histoire de l’Europe moderne constitue l’un des terrains privilégiés du dialogue entre l’histoire et les sciences sociales. Ces sociétés qui à la fois se trouvent à distance de ce que nous considérons comme contemporain et en forment le creuset ont permis l’élaboration d’œuvres intellectuelles de grande ampleur, comme celle d’E. P. Thompson (1924-1993), dont le travail sur la classe ouvrière ou l’économie morale a marqué l’historiographie internationale. À l’occasion de la récente traduction en français par Jean Boutier et Arundhati Virmani des Usages de la coutume, l’historienne Simona Cerutti s’est livrée à une relecture de la notion essentielle d’« histoire par le bas » ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h59m49s)

Politique en Grèce ancienne

C’est la première fois dans l’histoire des Annales qu’un numéro est entièrement consacré à l’histoire de l’Antiquité grecque, même si la revue, par le passé, a largement accueilli dans ses pages l’anthropologie historique de la Grèce antique et ses différentes déclinaisons (voir le parcours historiographique proposé sur notre site). Cette parution est l’occasion de mesurer le renouvellement opéré dans le domaine de l’histoire grecque au cours des deux dernières décennies, en partant de la question politique. Le politique, ou plutôt la tension entre « le » politique et « la » politique, reste en effet ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h52m52s)

Antisémitisme et histoire

Des persécutions médiévales à la Shoah, l’antisémitisme semble traverser l’histoire. Il peut susciter deux choix opposés qui sont aussi des renoncements parallèles, celui d’abolir l’histoire en conférant à cet antisémitisme une essence éternelle et celui de le dissoudre dans une historicisation radicale. Le dossier proposé par les Annales essaie de montrer que, face à cette alternative, l’histoire et les sciences sociales ne sont pas tout à fait démunies. En éclairant des objets aussi différents que la politique de Louis IX envers les juifs au XIIIe siècle, le rapport historiographique entre les notions d’antisémitisme et ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h26m19s)

Le médiéviste

Table-ronde  Modérateur : Patrick Boucheron, Université Panthéon-Sorbonne, Paris 1Les premiers séminaires de Jacques Le Goff : Christiane Klapisch-Zuber, École des hautes études en sciences sociales L’imaginaire est une réalité : Michel Pastoureau, École pratique des hautes études (IVe section)Jacques Le Goff et l'expérimentation en histoire : Alain Boureau, École des hautes études en sciences socialesJacques Le Goff, historien du temps : Sylvain Piron, École des hautes études en sciences socialesJacques Le Goff et le rêve de l'histoire totale : Étienne Anheim, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines Témoignages filmés Jacques Le Goff dicte ses livres : Christine Bonnefoy, École ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h48m51s)

Violences révolutionnaires

L’inauguration, au mois de décembre 2015, d’un nouveau parcours de visite de la Conciergerie, réalisé en collaboration avec un comité scientifique d’historiens spécialistes de la Révolution française, a permis de rappeler les enjeux de l’historicisation des formes de violence dans la France de la fin du XVIIIe siècle. Le débat organisé à la suite de la parution du dossier « Violences révolutionnaires » qui ouvre le numéro 2-2016 des Annales s’inscrit dans ce prolongement. Ce dossier cherche à mettre en perspective les pratiques de la violence grâce à une étude de leur contexte politique mais ...
Voir la vidéo
Autres

le (1h40m35s)

Régime de genre dans les sociétés occidentales, de l’Antiquité au XVIIe siècle

Depuis la fin des années 1980, l’histoire du genre a été l’une des innovations majeures de l’historiographie au niveau international, sans pour autant pouvoir recevoir une définition univoque. Utilisée parfois comme une notion destinée à mettre en crise l’histoire sociale traditionnelle, le genre a pu aussi, au contraire, participer au renouveau d’une pratique de l’histoire attentive à la diversité des identités et des critères de différenciation des individus. Parfois inscrit dans un schéma évolutionniste simplificateur, opposant des sociétés anciennes plurielles du point de vue du genre à une modernité identifiant genre et ...
Voir la vidéo
Autres

le (1h53m30s)

Histoire impériale, histoire coloniale

Les catégories d’histoire coloniale et d’histoire impériale sont devenues des outils analytiques fondamentaux dans la production historiographique, même si les malentendus intellectuels qu’elles ont pu parfois engendrer n’ont pas toujours été clairement dissipés. Quelles sont les limites de leur emploi dans le temps et dans l’espace ? Sont-elles compatibles l’une avec l’autre, ou se situent-elles sur des plans historiques ou historiographiques différents ? Engagent-elles des lectures centrées sur le point de vue des puissances coloniales et/ou impériales et sont-elles une autre manière de faire de l’histoire européenne hors de l’Europe, ou bien ouvrent-elles un vrai espace de réflexion sur les ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte