Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 75
Entretiens

le (32m41s)

Ville : un autre regard, le regard d'un autre (Marie Desplechin)

Marie Desplechin s’interroge sur la place "à l’autre, dans sa ville qui n’est pas la mienne, et à l’impression d’être autre partout où je suis…".Réflexions sur l’identité dans la ville. L’identité d’un être, c’est son adresse, là où il habite. On appartient à des lieux, soit l’endroit où on est né, soit celui où on habite. On peut n’appartenir à aucun lieu, ce qui est, à mon avis, appartenir à un non-lieu : l’absence de lieu, cela vous constitue. On ne peut pas vivre sans avoir une représentation de soi, et elle est liée à la géographie. On le voit ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (43m11s)

La ville, espace public, espace privé (Dominique Wolton)

Deux philosophies de la communication s’opposent. La première, majoritaire, rêve que la performance des techniques permette de résoudre les problèmes de la communication. S’il y avait 6 milliards d’internautes, on se comprendrait mieux. La deuxième école, au contraire, – à laquelle appartient D. Wolton – pense que plus il y a de techniques, moins la communication est réelle. On avait dit : « quand il y aura des caméras partout, on ne pourra pas se tuer ! » ; en réalité on se tue devant les caméras.Communiquer, c’est vouloir convaincre l’autre, vouloir partager quelque chose avec lui et… s’apercevoir que ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (46m18s)

La condition urbaine (Olivier Mongin)

La question de la relation au territoire est aujourd’hui centrale. La mondialisation technologique et économique a des effets immédiats sur le territoire. Alors que les philosophes grecs ont pensé un espace d’agglomération (y compris des savoirs) et que la ville médiévale se vivait comme un espace de contacts très fort, en quelques siècles, nous sommes passés à un espace de proximité : un territoire de flux et de mobilité totale. Cet espace urbain conjoint un territoire et un imaginaire, sans quoi il ne serait pas habitable.
Voir la vidéo
Entretiens

le (24m44s)

Conjuguer bien commun, aspiration à l'autonomie et refus des contraintes

L'individu a été longtemps encadré par des systèmes de valeurs qui donnaient du sens à sa vie. Il était inséré dans des groupes organisés : la famille, l’usine, le syndicat, le parti... Il était établi dans des lieux : le quartier, la commune, le village... Cela produisait un individu relativement sécurisé, disposant d’une place (pas toujours choisie) dans la société.Aujourd’hui, ce système s'est désagrégé. Les relations doivent obéir au principe de la satisfaction et du libre choix. Mais l'individu y a gagné en liberté et en autonomie.
Voir la vidéo
Entretiens

le (34m41s)

À propos de Spinoza (Jacqueline Lagrée)

Spinoza et le débat religieux :Après avoir rappelé comment, à partir de l'étude de la religion naturelle au 17ème siècle, elle en est venue à la philosophie de Spinoza, Jacqueline Lagrée livre dans cet entretien sa méthode de lecture de la philosophie spinoziste et revient sur les principaux thèmes développés dans son ouvrage, principalement autour de la position religieuse personnelle du philosophe.
Voir la vidéo
Conférences

le (3h27m17s)

A-t-on enterré l'espace public ? Partie 3

Journées d’études organisées par Publislam et le réseau Pratiques Politiques locales (Iris), Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), Paris. Le concept d’espace public – concept générique, analytique ou normatif – a occupé, pendant plusieurs décennies, une place centrale dans la pensée du politique. Mais aujourd’hui son usage connaît à la fois des décentrements et une certaine relégation. D’une part, sa fécondité heuristique semble s’étioler : dans les sociétés occidentales contemporaines des notions voisines, mais alternatives, prétendent s’y substituer, conduisant à une sorte de disqualification qui mérite d’être analysée. D’autre part, il est enrôlé pour analyser des situations ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte