Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 255
Entretiens

le (1h2m21s)

YVETTE DENOUX, ANCIENNE OUVRIÈRE EN IMPRIMERIE À L’IMPRIMERIE RAFFESTIN À JOUET-SUR L'AUBOIS (CHER)

Yvette Denoux est née en 1948 à La Guerche-sur-l'Aubois où sa mère tenait un bar. La fratrie compte neuf enfants. Elle suit des études jusqu'à quatorze ans avant d'être embauchée comme apprentie à La Confection du Berry (La Guerche). Elle y restera quelques années. En 1971, après avoir fondé une famille, elle est embauchée à l'usine Raffestin de Jouet-sur-l'Aubois. Elle y travaillera comme ouvrière jusqu'en janvier 2006, au moment de la fermeture de son atelier. Yvette occupera alors différents postes dans divers secteurs. Une partie de sa carrière se passera « au continu » ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (58m13s)

ARLINDO RODRIGUES, ANCIEN CHAUFFEUR-LIVREUR PUIS MANUTENTIONNAIRE À L’IMPRIMERIE RAFFESTIN À JOUET-SUR-L’AUBOIS (CHER)

Arlindo Rodrigues, qui est né au Portugal en 1953, arrive en France durant l'année 1967. Après un CAP en maçonnerie, il décroche en 1969 un travail comme pelleteur dans une entreprise de travaux publics située à Fourchambault (Nièvre) où réside sa famille. En 1974, il est embauché à l'usine Raffestin, imprimerie, de Jouet-sur-l'Aubois. Là, il occupera différents postes. Il commencera comme conducteur de pelleteuse pendant trois ans (l'entreprise dispose alors de sa propre équipe de maçons) avant de devenir pendant vingt-six ans chauffeur-livreur (d’abord dans une équipe de six chauffeurs-livreurs puis comme ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h17m30s)

MARIE-FRANCE SERRIER, ANCIENNE COMPTABLE À LA TUILERIE DE GROSSOUVRE (CHER)

Issue d'une famille d'industriels, Marie-France Serrier est née en 1945 dans le Calvados. Elle arrive à Grossouvre au moment de l'adolescence. Elle suit alors des études à Nevers dans le domaine du secrétariat et de la comptabilité. Son père, qui possède une scierie dans le village, l'emploie ensuite pendant quatre ans à mi-temps. C'est par son intermédiaire qu'elle est recrutée en 1969 à la tuilerie de Grossouvre. Elle y restera jusqu'à sa retraite en 1999. Dans un discours emprunt d'humanité et non sans une certaine nostalgie, Marie-France évoque la vie dans l'entreprise ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h35m16s)

JOSÉ ANTONIO, ANCIEN OUVRIER DE LA TUILERIE DE GROSSOUVRE ET DE L'ENTREPRISE BMS À SANCOINS (CHER)

Originaire du Portugal, José Antonio est né en 1946 dans un milieu paysan. À l'adolescence, il est embauché dans le secteur du bâtiment. Il arrive en France en 1970 après son service militaire. Il travaille d'abord dans une usine de fabrication de fosses septiques (Sancoins) puis dans une entreprise de maçonnerie (Bourges). Il est ensuite recruté à la tuilerie de Grossouvre comme ouvrier à la fabrication. Il y reste de 1971 à 1978. Il retournera ensuite à Sancoins, jusqu'à sa retraite, travailler à la fabrication de fosses septiques. Au cours de l'entretien, José ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h15m21s)

MARIE-LOUISE PRÉVOST, ANCIENNE OUVRIÈRE À LA CARTONNERIE TURE À LA GUERCHE-SUR-L’AUBOIS PUIS À LA TUILERIE DE GROSSOUVRE (CHER)

Marie-Louise Prévost est née à La Chapelle-Hugon en 1945. Elle quitte l'école à l'adolescence pour s'occuper de sa mère qui est malade. Par la suite, elle est employée à La Guerche-sur-l'Aubois dans la cartonnerie Ture où elle occupera notamment un poste d'encolleuse. Après son mariage (1962), elle se consacre à l'éducation de ses enfants. Au début des années 1970, Marie-Louise est embauchée comme ouvrière en production à la tuilerie de Grossouvre. Elle y restera douze ans jusqu'à son licenciement économique au début des années 1980. Elle travaillera ensuite de nombreuses années pour ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte