Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 255
Entretiens

le (1h55m3s)

ANDRÉ BALCAEN, ANCIEN DESSINATEUR INDUSTRIEL CHEZ MERLIN, À LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE PUIS À LA CASE.

André Balcaen revient sur l'ensemble de sa carrière professionnelle, tout en abordant notamment le rachat de la Société Française par la Case, les ambiances de travail ou encore le recrutement.Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique.Enquête, réalisation et montage : Nadine MichauMEMOVIV a bénéficié du financement de la région Centre-Val de Loire, complété ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h54m53s)

Le constitutionnalisme et l'œuvre de Hans Kelsen

Carlos HERRERA est membre de l'Institut universitaire de France et enseigne à l'Université de Cergy-Pontoise, où il dirige le Centre de philosophie juridique et politique.Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Droit et gauche. Pour une identification (2004) et La philosophie du droit de Hans Kelsen (2003). Il a également écrit plusieurs essais, dont Théorie juridique et politique chez Hans Kelsen; il a dirigé trois collectifs : 1. Le droit, le politique. Autour de Max Weber, Hans Kelsen, Carl Schmitt , 2. Actualité de Kelsen en France et 3. Les juristes de gauche sous la République de Weimar.
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h52m15s)

JOCELYNE ET JEAN-PIERRE PIGEOTTE, ANCIENNE MÉCANICIENNE EN CONFECTION ET ANCIEN CHAUFFEUR DE L'ENTREPRISE JULIETTA.

Jocelyne et Jean-Pierre Pigeotte, mari et femme, se plongent dans leurs souvenirs pour se remémorer leurs expériences de travail chez « Julietta » (SICDC, Société Industrielle de Confection du Cher), des années 1970 jusqu'à la fermeture de l'entreprise en 1980. La société qui est spécialisée dans la confection de prêt-à-porter féminin, produit des grandes séries pour le compte de la Redoute et des Trois Suisses. Tous deux évoquent leur formation et retrace leur carrière marquée par de nombreux changements de situations professionnelles. Ils se souviennent des longs mois de luttes syndicales et de l'occupation du site pour éviter la fermeture ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h48m57s)

FRANÇOISE DALLOIS, ANCIENNE MÉCANICIENNE EN CONFECTION AUX ÉTABLISSEMENTS ROBINET ET ANCIENNE HABITANTE DE LA CITÉ ROSIÈRES.

Dans un premier entretien, Françoise Dallois raconte son enfance et sa jeunesse dans la cité Rosières, à Lunery dans le Cher, cité organisée autour de l'usine de cuisinières et poêles en fonte. Elle détaille les divers bâtiments et l'organisation de la vie ouvrière dans la cité. Puis elle évoque ses années en tant que mécanicienne en confection aux établissements Robinet à Vierzon, l'organisation du travail, l'ambiance, le travail à la tâche dans l’atelier. Dans un second entretien tourné deux mois plus tard, elle décrit les photos de son enfance et de ses années de travail qu'elle a retrouvées entre-temps et ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (1h45m32s)

La négociation

Une coproduction Université Paul Verlaine-Metz / Université Ouverte des HumanitésCinquième et dernière partie de la Grande Leçon « La sociologie peut-elle aider à comprendre l’économie ? » Les auteurs vous proposent d’aborder avec Olgierd Kuty la question de la négociation, ses enjeux dans l’organisation du travail et, en filigrane, ses répercutions économiques évidentes. Une approche à la fois sociologique et historique de l'objet.Depuis les années 1950, nos sociétés sont marquées par une régulation négociatoire. Elle est apparue dans les années 1930 aux Etats-Unis. Il faut donc distinguer trois moments successifs de négociation : la négociation silencieuse qui couvre les années ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h44m32s)

Conférence de Jean-Yves QUAY / Leçons de campagne

Aujourd’hui, force est de constater que les problématiques issues d’une pensée essentiellement urbaine des espaces naturels, augmentent la fragilité des territoires ruraux, normalisent les paysages, font éclater les limites et accentuent la dispersion de notre habitat. En signant la disparition de la géographie en tant qu’épreuve physique, cette pensée globale nous éloigne des affaires locales, où l’e+au et le sol, sous les climats, restent les conditions premières de la vie. Admettre ce que nous devons, en termes de paysages et d’habitat, de savoir-faire et de valeurs, aux formes héritées du travail de l’homme avec la nature, peut utilement nous rappeler ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte