Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 278
Documentaires

le (54m13s)

En finir avec les bidonvilles

Le sujet de ce film de 50 mn porte sur le livre de Marie-Claude Blanc-Chaléard "en finir avec les bidonvilles", paru en 2016 aux Publications de la Sorbonne. L'historienne y développe l'histoire de la résorption de ces bidonvilles dans les années 1960-1970, en inscrivant son récit sur un temps plus long, celui du XXe et XXIe siècle. - Outre l'auteur de l'ouvrage, on retrouve aussi dans ce film des extraits du film de Marcel Trillat et Frederic Variot, "étranges étrangers" (1970) où ont été filmés et interviewés des habitants des bidonvilles et des foyers-taudis, ainsi que des acteurs ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h2m21s)

YVETTE DENOUX, ANCIENNE OUVRIÈRE EN IMPRIMERIE À L’IMPRIMERIE RAFFESTIN À JOUET-SUR L'AUBOIS (CHER)

Yvette Denoux est née en 1948 à La Guerche-sur-l'Aubois où sa mère tenait un bar. La fratrie compte neuf enfants. Elle suit des études jusqu'à quatorze ans avant d'être embauchée comme apprentie à La Confection du Berry (La Guerche). Elle y restera quelques années. En 1971, après avoir fondé une famille, elle est embauchée à l'usine Raffestin de Jouet-sur-l'Aubois. Elle y travaillera comme ouvrière jusqu'en janvier 2006, au moment de la fermeture de son atelier. Yvette occupera alors différents postes dans divers secteurs. Une partie de sa carrière se passera « au continu » ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h17m30s)

MARIE-FRANCE SERRIER, ANCIENNE COMPTABLE À LA TUILERIE DE GROSSOUVRE (CHER)

Issue d'une famille d'industriels, Marie-France Serrier est née en 1945 dans le Calvados. Elle arrive à Grossouvre au moment de l'adolescence. Elle suit alors des études à Nevers dans le domaine du secrétariat et de la comptabilité. Son père, qui possède une scierie dans le village, l'emploie ensuite pendant quatre ans à mi-temps. C'est par son intermédiaire qu'elle est recrutée en 1969 à la tuilerie de Grossouvre. Elle y restera jusqu'à sa retraite en 1999. Dans un discours emprunt d'humanité et non sans une certaine nostalgie, Marie-France évoque la vie dans l'entreprise ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h35m16s)

JOSÉ ANTONIO, ANCIEN OUVRIER DE LA TUILERIE DE GROSSOUVRE ET DE L'ENTREPRISE BMS À SANCOINS (CHER)

Originaire du Portugal, José Antonio est né en 1946 dans un milieu paysan. À l'adolescence, il est embauché dans le secteur du bâtiment. Il arrive en France en 1970 après son service militaire. Il travaille d'abord dans une usine de fabrication de fosses septiques (Sancoins) puis dans une entreprise de maçonnerie (Bourges). Il est ensuite recruté à la tuilerie de Grossouvre comme ouvrier à la fabrication. Il y reste de 1971 à 1978. Il retournera ensuite à Sancoins, jusqu'à sa retraite, travailler à la fabrication de fosses septiques. Au cours de l'entretien, José ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (58m13s)

ARLINDO RODRIGUES, ANCIEN CHAUFFEUR-LIVREUR PUIS MANUTENTIONNAIRE À L’IMPRIMERIE RAFFESTIN À JOUET-SUR-L’AUBOIS (CHER)

Arlindo Rodrigues, qui est né au Portugal en 1953, arrive en France durant l'année 1967. Après un CAP en maçonnerie, il décroche en 1969 un travail comme pelleteur dans une entreprise de travaux publics située à Fourchambault (Nièvre) où réside sa famille. En 1974, il est embauché à l'usine Raffestin, imprimerie, de Jouet-sur-l'Aubois. Là, il occupera différents postes. Il commencera comme conducteur de pelleteuse pendant trois ans (l'entreprise dispose alors de sa propre équipe de maçons) avant de devenir pendant vingt-six ans chauffeur-livreur (d’abord dans une équipe de six chauffeurs-livreurs puis comme ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h1m29s)

JACQUES ARNAUD, ANCIEN DÉFOURNEUR, FRANCIS ROLLAND, ANCIEN CHAUFFEUR DE MAGASIN À LA TUILERIE DE GROSSOUVRE (CHER) ET NADINE ARNAUD, ÉPOUSE DE JACQUES ARNAUD

Jacques Arnaud (né en 1936) et Francis Rolland (1937) partagent l'expérience commune de l'Assistance publique, c'est d'ailleurs là qu'ils se sont connus dans la région bordelaise. L'un et l'autre ont d'abord travaillé dans des fermes avant de s'orienter vers l'industrie de la terre cuite. Ils travailleront notamment à Canéjan (Gironde) où ils feront la rencontre d'un contremaître qui, lorsque l'usine fermera en 1969, les fera venir comme ouvriers à la tuilerie de Grossouvre où lui-même vient d'être recruté. Jacques y travaillera sept ans (1969-1976), Francis quatre ans (1969-1974), le premier principalement comme ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h25m38s)

GUY GITTEAU, ANCIEN TOURNEUR CHEZ CASE.

Guy Gitteau fait ici le récit de son quotidien chez Case et de sa progression au sein de l'entreprise. Il aborde les conditions de travail, les relations entre salariés et supérieurs, les conflits mais aussi les temps de sociabilité. Il en profite pour évoquer quelques souvenirs de guerre et l'histoire de Vierzon-Village où il vit depuis 1984.Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, L'agence du Centre-Val de ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h35m31s)

JEAN-PAUL TOCQUEVILLE, ANCIEN RESPONSABLE SÉCURITÉ (ENTRETIEN 2).

Jean-Paul Tocqueville aborde dans cet entretien différentes thématiques, comme celle de l'enseignement et la transmission du savoir ou encore les sociabilités à Vierzon et au sein des usines. Il décrit aussi sa trajectoire résidentielle et le début de sa retraite.Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique. Enquête : Nadine MichauRéalisation : Nadine Michau ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h55m3s)

ANDRÉ BALCAEN, ANCIEN DESSINATEUR INDUSTRIEL CHEZ MERLIN, À LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE PUIS À LA CASE.

André Balcaen revient sur l'ensemble de sa carrière professionnelle, tout en abordant notamment le rachat de la Société Française par la Case, les ambiances de travail ou encore le recrutement.Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique.Enquête, réalisation et montage : Nadine MichauMEMOVIV a bénéficié du financement de la région Centre-Val de Loire, complété ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (38m33s)

CHRISTIANE BEAUVAIS, ANCIENNE RESPONSABLE DES MODÈLES AUX TRICOTAGES DU VERDIN.

Christiane Beauvais entre en 1957 aux Tricotages du Verdin au service de la coupe puis du repassage. Elle devient ensuite responsable des modèles et travaille aux côtés de la styliste. Elle effectuait le suivi du montage des modèles et prenait en charge leur présentation aux représentants. Dans cet entretien, elle nous explique comment le patron, Monsieur Versinger, lui avait demandé de poser comme modèle, vêtue des Tricots Gégé. Elle se souvient aussi de la jalousie qui régnait dans les ateliers. Elle évoque la fermeture de l'usine.Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte