Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 10938
Conférences

le (32m32s)

A propos de quoi les religions luttent-elles ? Un point de vue durkheimien

Colloque organisé par le Centre Emile DurkheimLa postérité de l'oeuvre de Durkheim, cent ans après / Les objets classiquesUne œuvre vaut sans doute autant par ses produits que par ses sous-produits, par ce qu’elle révèle que par ce qu’elle tait, par ce qu’elle dit que par ce qu’on lui (a) fait dire. À l’instar de tout produit de l’esprit, elle devient un monument que l’on visite librement et dont le visiteur n’est pas tenu de connaître les intentions de l’architecte ou de respecter les consignes du guide. Examiner la postérité de l’œuvre de Durkheim (1858-1917) ...
Voir la vidéo
Conférences

le (36m35s)

La morale chez Durkheim : entre théorie et pratique

Colloque organisé par le Centre Emile DurkheimLa postérité de l'oeuvre de Durkheim, cent ans après / Morale, intégration, régulationUne œuvre vaut sans doute autant par ses produits que par ses sous-produits, par ce qu’elle révèle que par ce qu’elle tait, par ce qu’elle dit que par ce qu’on lui (a) fait dire. À l’instar de tout produit de l’esprit, elle devient un monument que l’on visite librement et dont le visiteur n’est pas tenu de connaître les intentions de l’architecte ou de respecter les consignes du guide. Examiner la postérité de l’œuvre de Durkheim (1858-1917) ...
Voir la vidéo
Conférences

le (36m51s)

Crime et châtiment, version Durkheim

Colloque organisé par le Centre Emile DurkheimLa postérité de l'oeuvre de Durkheim, cent ans après / Morale, intégration, régulationUne œuvre vaut sans doute autant par ses produits que par ses sous-produits, par ce qu’elle révèle que par ce qu’elle tait, par ce qu’elle dit que par ce qu’on lui (a) fait dire. À l’instar de tout produit de l’esprit, elle devient un monument que l’on visite librement et dont le visiteur n’est pas tenu de connaître les intentions de l’architecte ou de respecter les consignes du guide. Examiner la postérité de l’œuvre de Durkheim (1858-1917) ...
Voir la vidéo
Conférences

le (34m6s)

Excès de contacts et défaut de régulation ? les transformations des sociétés mondiales contemporaines

Coçlloque organisé par le centre Emile DurkheimLa postérité de l'oeuvre de Durkheim, cent ans après / Morale, intégration, régulationUne œuvre vaut sans doute autant par ses produits que par ses sous-produits, par ce qu’elle révèle que par ce qu’elle tait, par ce qu’elle dit que par ce qu’on lui (a) fait dire. À l’instar de tout produit de l’esprit, elle devient un monument que l’on visite librement et dont le visiteur n’est pas tenu de connaître les intentions de l’architecte ou de respecter les consignes du guide. Examiner la postérité de l’œuvre de Durkheim (1858-1917) ...
Voir la vidéo
Conférences

le (37m10s)

Durkheim et l'attachement aux groupes. Une théorie sociale inachevée

Colloque organisé par le Centre Emile DurkheimLa postérité de l'oeuvre de Durkheim, cent ans après / Morale, intégration, régulationUne œuvre vaut sans doute autant par ses produits que par ses sous-produits, par ce qu’elle révèle que par ce qu’elle tait, par ce qu’elle dit que par ce qu’on lui (a) fait dire. À l’instar de tout produit de l’esprit, elle devient un monument que l’on visite librement et dont le visiteur n’est pas tenu de connaître les intentions de l’architecte ou de respecter les consignes du guide. Examiner la postérité de l’œuvre de Durkheim (1858-1917) ...
Voir la vidéo
Conférences

le (23m16s)

Les objets classiques / Débat 1

Colloque orgabisé par le Centre Emile DurkheimLa postérité de l'oeuvre de Durkheim, cent ans après Une œuvre vaut sans doute autant par ses produits que par ses sous-produits, par ce qu’elle révèle que par ce qu’elle tait, par ce qu’elle dit que par ce qu’on lui (a) fait dire. À l’instar de tout produit de l’esprit, elle devient un monument que l’on visite librement et dont le visiteur n’est pas tenu de connaître les intentions de l’architecte ou de respecter les consignes du guide. Examiner la postérité de l’œuvre de Durkheim (1858-1917) cent ans ...
Voir la vidéo
Conférences

le (29m47s)

Les objets classiques / Débat 2

Colloque organisé par le Centre Emile DurkheimLa postérité de l'oeuvre de Durkheim, cent ans après Une œuvre vaut sans doute autant par ses produits que par ses sous-produits, par ce qu’elle révèle que par ce qu’elle tait, par ce qu’elle dit que par ce qu’on lui (a) fait dire. À l’instar de tout produit de l’esprit, elle devient un monument que l’on visite librement et dont le visiteur n’est pas tenu de connaître les intentions de l’architecte ou de respecter les consignes du guide. Examiner la postérité de l’œuvre de Durkheim (1858-1917) cent ans ...
Voir la vidéo
Conférences

le (24m52s)

Morale, intégration, régulation / Débat 1

Colloque organisé par le Centre Emile DurkheimLa postérité de l'oeuvre de Durkheim, cent ans après Une œuvre vaut sans doute autant par ses produits que par ses sous-produits, par ce qu’elle révèle que par ce qu’elle tait, par ce qu’elle dit que par ce qu’on lui (a) fait dire. À l’instar de tout produit de l’esprit, elle devient un monument que l’on visite librement et dont le visiteur n’est pas tenu de connaître les intentions de l’architecte ou de respecter les consignes du guide. Examiner la postérité de l’œuvre de Durkheim (1858-1917) cent ans ...
Voir la vidéo
Conférences

le (20m23s)

Morale, intégration, régulation / Débat 2

Colloque organisé par le Centre Emile DurkheimLa postérité de l'oeuvre de Durkheim, cent ans après Une œuvre vaut sans doute autant par ses produits que par ses sous-produits, par ce qu’elle révèle que par ce qu’elle tait, par ce qu’elle dit que par ce qu’on lui (a) fait dire. À l’instar de tout produit de l’esprit, elle devient un monument que l’on visite librement et dont le visiteur n’est pas tenu de connaître les intentions de l’architecte ou de respecter les consignes du guide. Examiner la postérité de l’œuvre de Durkheim (1858-1917) cent ans ...
Voir la vidéo
Conférences

le (17m34s)

Allocutions d'ouverture

Du 1er au 4 juin dernier se sont déroulées à la Faculté de Droit de Tours, les Journées internationales de la Société d'Histoire du Droit, association scientifique internationale plus que centenaire. Le thème qui avait été proposé par notre Faculté était la Responsabilité. Le succès fut au rendez-vous. Près de 180 auditeurs furent présents pour entendre 63 communicants d'une dizaine de nationalités différentes (française, espagnole, italienne, hollandaise, belge, polonaise, allemande, suisse, autrichienne, portugaise, hongroise et bulgare). Ces journées, au rythme de 3 sessions parallèles sur 4 demi-journées, ont permis d'offrir un regard scientifique diversifié et de haute qualité sur l'histoire ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte