Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 10970
Label UNT Vidéocours

le (4m21s)

Estimation of TDOA by cross-correlation

Part 3 : Sound-Source Localization3.1. Time difference of arrival (TDOA)3.2. Estimation of TDOA by cross-correlation3.3. Estimation of TDOA in the spectral domain3.4. The geometry of two microphones3.5. Direction of arrival3.6. Using more than two microphones3.7. Embedding the microphones in a robot head3.8. Learning a sound propagation model3.9. Predicting direction of a sound with a robot head3.10. Example of sound direction estimation
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (4m21s)

The geometry of two microphones

Part 3 : Sound-Source Localization3.1. Time difference of arrival (TDOA)3.2. Estimation of TDOA by cross-correlation3.3. Estimation of TDOA in the spectral domain3.4. The geometry of two microphones3.5. Direction of arrival3.6. Using more than two microphones3.7. Embedding the microphones in a robot head3.8. Learning a sound propagation model3.9. Predicting direction of a sound with a robot head3.10. Example of sound direction estimation
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (4m21s)

3.2. Un algorithme simple de prédiction de gènes

Sur la base des principes énoncés précédemment, nous allons écrire un premier algorithme de prédiction de gènes sur un texte génomique procaryote. Je rappelle ces principes. L'idée est la suivante : de rechercher des triplets STOP consécutifs dans la même phase, consécutifs de telle façon qu'effectivement il n'y ait pas un stop qui vienne se mettre au milieu et qui casserait, en quelque sorte, la région codante qui doit être traduite dans son intégralité. Donc, recherche de deux triplets STOP consécutifs, suffisamment éloignés l'un de l'autre pour qu'il y ait de la place pour coder une protéine fonctionnelle. Ensuite, on recherche le ...
Voir la vidéo
Label UNT Clip pédagogique

le (4m20s)

Les réseaux mycorhiziens

Au cours de son développement dans le sol, un champignon peut rencontrer plusieurs plantes différentes, il se forme alors des réseaux qu’on appelle les réseaux mycorhiziens. Ce réseau joue un rôle clé dans le développement et la survie des plantes. En effet, la symbiose entre le champignon et la plante permet d'une-part des échanges de nutriments entre plantes qui s'avèrent nécessaires pour certaines plantes non chlorophylliennes et d'autre-part des échanges d'informations nécessaires à leurs survie en cas d'attaque par un parasite. De plus, les graines issues de plantes qui sont en symbiose avec les champignons établissent à leur tour ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte