Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 784
Conférences

le (50m56s)

« LIMITES FRONTIÈRES » : Qu’est-ce qu’un terrain ? Débat (2ème partie)

QU’EST-CE QU’UN TERRAIN ? Organisation : Isabelle Clair, Elsa Dorlin et Guillaume Roucoux Pratique de recherche ancienne, et pendant longtemps outil et label d’une seule discipline, le ‘terrain’ a été diversement approprié, et dès lors redéfini, au gré des traditions de recherche. En dépit de la portée critique de leurs pensées et épistémologies, les féministes en France se sont jusqu’à présent peu exprimées sur leurs méthodologies et moins encore sur leurs mé- thodes. Lors de cette table ronde, on discutera des perturbations occasionnées par une définition et ...
Voir la vidéo
Conférences

le (51m4s)

Défaire l'Empire 1ère partie : Le spectre colonial (4) Sarah Demart : « L'impensé des sujets postcoloniaux dans une périphérie impériale: le cas des Congolais en Belgique »

Journée d’études organisée par Malek Bouyahia, Franck Freitas et Karima Ramdani (Cresppa-GTM/Gral)La pensée postcoloniale, dans son éclatement épistémique, a ceci d’unique qu’elle est une critique du décentrement. En somme elle propose de prendre le contre-pied d’un récit historique qui a fait le choix d’adopter une interprétation téléologique, en mettant de côté les ruses du pouvoir ou la capacité de son rapport à se reconfigurer malgré les prétentions du Progrès. Une des manières d’endosser et d’habiter la postcolonialité est de penser à partir justement de la marge. Il résulte de ce travail, de nouvelles perspectives heuristiques qui exhument et mettent en exergue des récits, y ...
Voir la vidéo
Conférences

le (51m40s)

Défaire l'Empire 1ère partie : Le spectre colonial (2) Orazio Irrera : « L'alèthurgie orientaliste: discours et subjectivation dans L'Orientalisme de Said »

Journée d’études organisée par Malek Bouyahia, Franck Freitas et Karima Ramdani (Cresppa-GTM/Gral)La pensée postcoloniale, dans son éclatement épistémique, a ceci d’unique qu’elle est une critique du décentrement. En somme elle propose de prendre le contre-pied d’un récit historique qui a fait le choix d’adopter une interprétation téléologique, en mettant de côté les ruses du pouvoir ou la capacité de son rapport à se reconfigurer malgré les prétentions du Progrès. Une des manières d’endosser et d’habiter la postcolonialité est de penser à partir justement de la marge. Il résulte de ce travail, de nouvelles perspectives heuristiques qui exhument et mettent en exergue des récits, y ...
Voir la vidéo
Conférences

le (51m45s)

Migrations de dissidents religieux sous Louis XIV : exils et asiles des huguenots en Europe.

Hubert Bost, historien du protestantisme, directeur d’études, EPHELa révocation de l’édit de Nantes (1685) interdit le protestantisme en France, mais Louis XIV y prohibe aussi à tous ses sujets désormais « nouveaux catholiques » de quitter le royaume. Refusant de renoncer à leurs convictions religieuses, quelque 150 000 huguenots s’exilent pourtant à cette époque vers les pays protestants - Angleterre, Provinces-Unies, Suisse, Allemagne – qui les accueillent avec plus ou moins d’enthousiasme. Ce déplacement de population vers le «Refuge huguenot», avec les transferts technologiques qui l’accompagnent, les débats politico-philosophiques qu’il suscite, le rôle qu’il joue dans l’histoire médiatique et dans ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte