Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 783
Conférences

le (2h12m24s)

Ouvrir les sciences de la société à celles de la nature et… réciproquement !

Programmes communs, objets hybrides J’appelle précisément programmes communs les programmes de recherche impliquant plusieurs disciplines dans l’étude d’un objet hybride comme l’environnement. Les espaces temps et leurs échelles Le temps est peut-être le plus fascinant des objets hybrides. Il peut être abordé de façon claire par le versant sciences de le la nature (irréversibilité selon le second principe de la thermodynamique, systèmes dissipatifs créateurs d’auto-organisation). Son abord est beaucoup plus complexe par le versant sciences de la société (cas de l’histoire). ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h12m41s)

Langages de l’exil IV

Cette séance est consacrée à l’oeuvre de Nurith Aviv et plus précisément à son film « D’une langue à l’autre », projeté lors de la rencontre, en sa présence. L’hébreu qui, pendant des siècles, fut une langue sacrée, langue d’écriture et de prière, est désormais une langue du quotidien en Israël. Mais si cet hébreu a pu s’imposer en quelques décennies cela n’a pas toujours été sans violence envers les langues parlées avant. Neuf personnes – poètes, chanteurs, écrivains – évoquent la relation entre l’hébreu et l’autre langue, la langue de leur enfance, dont ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h14m8s)

Langages de l’exil III “Les paradigmes du déplacement”

Le programme scientifique Non-lieux de l’exil (FMSH) s’associe avec  le séminaire “Décolonisation et géopolitique de la connaissance” coordonné par Orazio Irrera, Daniele Lorenzini, Matthieu Renault (Université Paris-Est Créteil (ED CS – EA LIS)/ Fondation Maison des Sciences de l’Homme (Programme Migrations Internationales) pour une rencontre spécifiquement dévolue à l’analyse critique des paradigmes du déplacement.
Voir la vidéo
Conférences

le (2h15m16s)

Est-il plus facile de pratiquer l’interdisciplinarité lorsque celle-ci est une nécessité ? Le cas de l’archéologie

Pour parler d’interdisciplinarité il faut être en mesure de dire ce que c’est que d’être toujours dans la même discipline, au gré de différents parcours ; et, avant cela, de bien distinguer les approches épistémologiques de celles qui relèvent des voisinages et routines de travail, à proprement parler disciplinaires. Poser ce genre de questions, c’est déjà se frotter à des problématiques philosophiques et sociologiques, et donc sortir de sa spécialité. Le cas de l’archéologie, s’il ne relève pas vraiment de la controverse, est exemplaire car il est en tension et en pleine métamorphose.
Voir la vidéo
Conférences

le (2h15m55s)

Présentation de l'Observatoire des Pratiques Interdisciplinaires de LabexMed, de son école de printemps et des participants

L’Observatoire des Pratiques Interdisciplinaires de LabexMed : un outil construit par et au service d’une communauté de recherche L’Observatoire des Pratiques Interdisciplinaires est l’émanation d’un Labex, le « LabexMed : Les sciences humaines et sociales au cœur de l’interdisciplinarité pour la Méditerranée », créé en 2011, lors de la première vague de financement des Investissements d’Avenir de l’Agence Nationale de la Recherche. Ce Labex s’articule autour d’une communauté scientifique de 630 chercheurs permanents, répartis dans 16 unités de recherche appartenant à Aix-Marseille Université. Les disciplines représentées sont les suivantes : histoire, archéologie, sociologie, anthropologie, philosophie, économie, droit, linguistique, science politique… ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h21m46s)

L'exil dans les cinémas d'Afrique et de ses diasporas - Partie 2

L’initiative Non-lieux de l’exil (FMSH) organise, en partenariat avec le département Afrique de l’INALCO et avec  le séminaire “Cinéastes d’Afrique et d’ailleurs. Influence du cinéma soviétique” (EHESS), une journée d’étude consacrée aux représentations de l’exil dans les cinémas d’Afrique et de ses diasporas. Associé à la quête d’identité et au centre des thèmes développés par les cinémas d’Afrique subsaharienne nés après les indépendances, l’exil continue cinquante ans plus tard d’y occuper une place centrale, au point d’en devenir une de ses principales caractéristiques.  Qu’il s’agisse de l’exil interafricain, d’une région ou d’un pays à un autre, ou d’un exil au-delà du continent, l’exil y ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h34m29s)

A la recherche de la langue perdue des pharaons noirs

La particularité du travail de Claude RILLY consiste à relier la philologie classique, les études méroïtiques étant une branche de l'égyptologie, et la description linguistique appliquée à des langues africaines modernes, pour la plupart presque inconnues.Claude RILLY est chargé de recherche au LLACAN, où il travaille sur la langue du royaume de Méroé, écrite il y a deux millénaires au nord du Soudan. Il est également docteur en égyptologie et linguistique, Secrétaire du Groupe d'Études Méroïtiques de Paris, Co-rédacteur des Meroitic Newsletters, Membre de la Société Internationale des Études Nubiennes.Site du LLACAN
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte