Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 991
Conférences

le (29m1s)

L'Histoire des Lombards de Paul Diacre, modèle de l'Ystoire de li Normant d'Aimé du Mont-Cassin : imitations et emprunts, écarts et distorsions

Intervention par : Michèle GUÉRET-LAFERTÉ, (Université de Rouen)Dans sa préface-dédicace à l'abbé Didier, Aimé du Mont-Cassin se recommande explicitement de l'exemple de Paul Diacre pour justifier son entreprise historiographique. Dans quelle mesure le modèle a-t-il exercé une influence déterminante sur l'écriture de l'histoire pratiquée par le moine et sur sa façon de mettre en forme son matériau documentaire ? C'est ce que nous nous appliquerons à mettre en évidence en examinant en particulier le découpage en livres et en chapitres, les procédés de datation, la progression du récit, le rôle des anecdotes… Mais c'est aussi les différences qu'il conviendra de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (36m52s)

Une reconstruction mémorielle : écritures et réécritures du “Petit Thalamus“ de Montpellier

Intervention par : Vincent CHALLET, (Université de Montpellier 3)L'un des principaux intérêts de la chronique urbaine de Montpellier est qu'elle a été conservée dans différents manuscrits et dans différents états qui attestent de son écriture et de sa recomposition entre le XIIe siècle et le XIVe siècle. Elle offre en conséquence une occasion unique d'analyse et de regard sur le phénomène de la reconstruction mémorielle opérée par l'histoire officielle en fonctions de contingences politiques, recomposition qui ne manque pas de révéler un certain nombre d'hésitations dans la définition à donner de la communauté urbaine et de nombreuses difficultés à susciter ...
Voir la vidéo
Conférences

le (29m28s)

La complexité documentaire à l'épreuve de la TEI : les enjeux d'une édition électronique des Annales occitanes de Montpellier

Intervention par : Gilda CAÏTI-RUSSO et Marco GRIMALDI , (Université de Montpellier 3)La tradition manuscrite des Annales Occitanes de Montpellier, dont la complexité a été bien simplifiée par les archivistes du XIXe siècle, demande aujourd'hui une approche philologique nouvelle en vue d'une édition à la mesure du progrès des connaissances. Si la remise en cause de la philologie traditionnelle depuis la fin des années quatre-vingt a permis de repenser la textualité médiévale sur des nouvelles bases, le protocole international de la TEI – Texte Encoding Initiative – a mis progressivement l'informatique au service de la pertinence scientifique des Sciences Humaines. ...
Voir la vidéo
Conférences

le (19m50s)

Le Liber testamentorum ecclesiae ouetensis (XIIe s.).L'utilisation des sources pour la rédaction des narrations historiques du cartulaire

Dans l’intervention de Raquel ALONSO ALVAREZ (Université d'Oviedo), il est question d'étudier le Liber testamentorum ecclesiae ouetensis, un somptueux cartulaire gardé dans les archives de la cathédrale d'Oviedo (ms. 1), et daté vers 1120.Ce cartulaire a été rédigé, comme bien d'autres, en répondant à quelques dangers qui menaçaient le siège d'Oviedo. D'un côté, on doit remarquer comment l'avance de la reconquête avait déplacé l'ancienne capitale du royaume des Asturies loin des nouveaux centres du pouvoir politique. De l'autre, la récupération par les chrétiens des sièges de Braga et Toledo, plus anciens que celui d'Oviedo, menaçait son indépendance.Le cartulaire fait partie ...
Voir la vidéo
Conférences

le (43m59s)

L'acte diplomatique comme ‘preuve' dans l'écriture de l'histoire au travers de deux cas hispaniques : l'Historia Compostellana et le Corpus Pelagianum (première moitié du XIIe s.)

Intervention par : Hélène SIRANTOINE ,CNRS-CESCM, PoitiersDans cette communication, il est question d’étudier la valeur donnée à l'acte diplomatique au regard de l'écriture historiographique à partir de deux exemples hispaniques, tous deux composés durant la première moitié du XIIe siècle. Les textes étudiés sont d'une part l'Historia Compostellana, narration historique relative au siège épiscopal de Saint-Jacques-de-Compostelle, et plus précisément aux actions menées par son évêque puis archevêque Diego Gelmírez († 1140), commanditaire de l'oeuvre ; et d'autre part le Corpus Pelagianum, vaste compilation historiographique réalisée par et/ou à la demande de Pélage, évêque d'Oviedo († 1153), embrassant une histoire du ...
Voir la vidéo
Conférences

le (26m45s)

Mémoire des lettres et des lois : modalités d'insertion et interprétation des traces documentaires dans les Mémoires de Philippe de Novare

Florence TANNIOU ,( Université de Paris Ouest – Nanterre – La Défense)Les Mémoires de Philippe de Novare se fondent sur le témoignage de l'auteur, observateur et acteur des événements qu'il rapporte. Son récit, qui revêt la forme de la chronique et s'exempte en apparence de référence documentaire, se modèle en réalité par endroits sur des genres tant poétiques - comme la chanson d'aube, le sirventès - que narratifs, comme une branche du Roman de Renart. Les insertions versifiées deviennent garantes d'authenticité car Philippe leur assigne le statut de pièces créées sur le vif, contemporaines des événements narrés avec plus de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (28m35s)

Écrire l'histoire de Stonehenge : narration historique et fiction romanesque (XIIe-XVe s.)

Intervention par : Irène FABRY-TEHRANCHI,( Université de Reading) Il est question d'étudier l'écriture de l'histoire à travers l'épisode de la construction de Stonehenge et ses remaniements, de l'Historia Regum Britanniae de Geoffroy de Monmouth au Brut de Wace et à leurs adaptations dans le Brut et en prose et l'Histoire des Bretons. Cet épisode met en scène la figure de Merlin, prophète doté de capacités extraordinaires, qu'il utilise pour déplacer les pierres d'Irlande en Grande Bretagne, et interroge l'inclusion de la « merveille » dans des récits ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h21m29s)

De l'Empire romain à l'Empire carolingien. Les cadres du pouvoir entre Saône et Jura à la lumière des sources écrites. Gérard Moyse

Face aux données de l'archéologie qui dévoile de mieux en mieux les cadres matériels de la vie des diverses couches sociales locales et leur implantation territoriale fine, cette conférence entend reprendre les sources écrites traditionnelles (chroniques, vies de saints, quelques rares documents diplomatiques) pour retracer, autant que faire se peut, à une échelle géographique souvent moins précise, l'histoire des pouvoirs, civils (détenteurs de l'autorité impériale puis royale) et religieux (évêques, monastères) du Ve au IXe siècle, au niveau de ce qui formera plus tard, le Comté de Bourgogne. Toute cette période est marquée par les bouleversements politiques et sociaux (voire ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte