Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 140
Cours magistraux

le (1h14m15s)

17 - Francesco Guicciardini (1483-1540), Dialogo del reggimento di Firenze (1521-1525) 3ème partie

L'art de gouverner à Florence (1494-1530)17 - Francesco Guicciardini (1483-1540), Dialogo del reggimento di Firenze (1521-1525); "Une république tempérée"Bernardo présente, dans le livre II, l’architecture des institutions à mettre en place et la meilleure façon de les faire vivre (et ici prend tout son sens le substantif de "vivere" comme forme de vie politique, régime en actes, incarnée dans une société déterminée). Ce socle est fondé sur quelques convictions : la libertà est ancrée à Florence ; le peuple ne peut gouverner car il ne sait pas ; le poids du gouvernement repose toujours sur les épaules d’un petit nombre ...
Voir la vidéo
Conférences

le (31m29s)

14 Débat : La transmission des savoirs du monde arabo-musulman à l’Occident

Colloque L’Islam et l’Occident à l’époque médiévale. Transmission et diffusion des savoirs. (11, 12, 13 mars 2009) Equipe technique Directeur de la production: Christophe Porlier, Responsable des moyens techniques: Francis Ouedraogo, Réalisation : Service commun audiovisuel et multimédia Cadre: Mathias Chassagneux, Carine Doléac, Son: Xavier Comméat, Encodage-Montage-Diffusion Web : Jean-Claude Troncard
Voir la vidéo
Conférences

le (1h58m3s)

Sécurité et défense sociale

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéCommunication sur le thème Généalogie du discours politique de l'Ecole thématique Violence, consensus, sécurité, le 12 novembre 2001Michel Sénellart, après avoir excusé Laurent Gerbier, introduit Alessandro Fontana. Celui-ci s'attache à décliner les significations de la notion de salus, ou sôteria, et du concept de sécurité : sécurité des états, de la société ou des individus. Il analyse notamment le concept de sécurité chez Machiavel et la façon dont celui-ci se trouve lié chez lui à la notion de puissance : les états, s'ils ne veulent pas périr, sont obligés de s'agrandir. ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h47m24s)

Raison d’État et science de la police : deux technologies de l'ordre

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéMichel Senellart se livre ici à une analyse de la Raison d'Etat et de la police comme deux modes très différents d'exercice du pouvoir. Il propose une définition, une histoire et une liste des attributions de la police ainsi qu'une définition de la Raison d'Etat, d'après Giovanni Botero. Il précise que c'est avec Botero, en 1589, que cette expression accède à la dignité d'un concept théorique. La Raison d'Etat consiste en une "connaissance des moyens de maintenir et affermir la domination de l'Etat". Michel Senellart rappelle que la conservation de l'Etat ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (1h50s)

L'idée d’État de droit - Cours n°10

Introduction à la philosophie politique, l'idée d'état de droit.Humboldt (suite). L’Essai sur les limites de l’action de l’Etat (1792). (I) La critique de l’Etat de bien-être : A) La véritable fin de l’homme : l’accomplissement de son individualité. La liberté, première condition du perfectionnement intérieur (innere Bildung) ; pas de liberté sans diversité des situations. B) Le fonctionnement de l’Etat de bien-être. Conséquences du soin de l’Etat pour le « bien positif », physique et moral, des citoyens : uniformisation de la société, mécanisation des individus, bureaucratisation de l’Etat. (II) La thèse de l’Etat minimal : ne gouverner qu’autant qu’il ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (59m41s)

L'idée d’État de droit - Cours n°11

Introduction à la philosophie politique, l'idée d'état de droit.Humboldt (fin). L’Etat minimal, forme pure de l’Etat de droit ? L’analyse de P. Rosanvallon : de l’Etat protecteur classique à l’Etat-providence. Refus de cette évolution par Humboldt. Sa limitation du champ d’action de l’Etat, plus restrictive que celle de Kant. Critique de la thèse de Humboldt a) par les théoriciens libéraux du Rechtsstaat (R. von Mohl) : réintroduction de la finalité du bien-être dans la définition de l’Etat de droit ; b) par Hayek (nécessité de distinguer les activités coercitives et non coercitives de l’Etat ; le problème du contrôle juridictionnel ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (53m44s)

L'idée d’État de droit - Cours n°12

Introduction à la philosophie politique, l'idée d'état de droit.Concept matériel et concept formel de l’Etat de droit. Le tournant formaliste du XIXe siècle : F. J. Stahl (1802-1861). Conséquences de ce tournant : (I) le déplacement de la notion d’Etat de droit du plan constitutionnel au plan administratif. L’Etat de droit comme « Etat du droit administratif bien ordonné » (O. Mayer). Le principe du contrôle juridictionnel de l’administration. Importance de ce principe pour Hayek. L’application du principe de l’Etat de droit dans l’ordre économique (Foucault). (II) La transformation du concept jusnaturaliste d’Etat de droit en un concept positiviste : ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (51m21s)

L'idée d’État de droit - Cours n°13

Introduction à la philosophie politique, l'idée d'état de droit.Le positivisme juridique de Hans Kelsen (1881-1973). (I) L’objet de la science du droit : A) Séparation de la science juridique avec la politique. Caractère anti-idéologique de la théorie pure du droit. B) Séparation de la science juridique avec les sciences de la nature. Différence entre le principe de causalité et le principe d’imputation. Le droit comme ordre normatif. (II) La hiérarchie des normes et la norme fondamentale (Grundnorm). La recherche du fondement de la validité des normes conduit à l’hypothèse d’une norme fondamentale.Equipe technique :Directeur de la production: Christophe Porlier, Responsable ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (1h1m41s)

L'idée d’État de droit - Cours n°14

Introduction à la philosophie politique, l'idée d'état de droit.Kelsen (suite). Le statut épistémologique de la norme fondamentale. Validité de tout ordre juridique positif. (III) La théorie de l’Etat. Contre le dualisme de l’Etat et du droit. A) Critique du concept de souveraineté ; ses fondements théologiques. B) L’identité de l’Etat et du droit. Définition de l’Etat comme ordre normatif. Signification des concepts d’autorité, de volonté et de puissance à la lumière de cette définition. L’Etat, personnification de l’ordre juridique. Tout Etat est un Etat de droit. Schmitt contre Kelsen.Equipe technique :Directeur de la production: Christophe Porlier, Responsable des moyens techniques: ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h3m30s)

Le théâtre religieux en langue occitane au Moyen Âge / Nadine Henrard

Le théâtre religieux en langue occitane au Moyen Âge / Nadine Henrard. In journée d'études "Autour du drame liturgique médiéval du Sponsus", co-organisé par le Département Lettres modernes, cinéma et occitan de l'Université Toulouse II-Le Mirail et le Festival Déodat et dont la coordination a été assurée par Joëlle Ginestet et les étudiants du master Métiers de la Culture et du Patrimoine en Pays d'Oc. Université de Toulouse II-Le Mirail et Ostal d'Occitania, 21-22 novembre 2012. Le répertoire dramatique qu’a produit le Sud de la France au Moyen Âge n’est conservé que par une quinzaine de textes issus de ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte