Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 65
Conférences

le (2h25m38s)

Observer mesurer comprendre

En réunissant des scientifiques, des experts du Groupe intergouvernemental d'étude du climat (GIEC), des représentants d'administrations et d'institutions de diffusion de (information scientifique, le colloque se propose de mettre en évidence comment des disciplines scientifiques aussi différentes que les sciences de la Terre et de l'atmosphère, les sciences naturalistes et les sciences économiques, convergent pour estimer les conséquences néfastes du changement climatique et fournir des éléments de réponse de nature politique pour en atténuer les effets et permettre les nécessaires adaptations. Comment en est-on arrivé, dans une perspective historique, au « Global Warming » actuel ? Comment le traitement ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h57m24s)

Lidar météorologique - Télédétection active de l'atmosphère (2ème partie)

Le lidar (Light Detection and Ranging ou sondage par laser) est aujourd’hui incontournable dans les études atmosphériques, l’étude des surfaces et des zones urbanisées, l’observation de la terre à partir de l’espace et l’exploration des planètes. Le mot lidar recouvre des méthodes et des instruments différents. Il recouvre aussi deux communautés différentes quant aux objectifs, l’une développe ses propres instruments lidar pour obtenir des profils de variables atmosphériques (nuages, aérosols, gaz minoritaires, etc) alors que l’autre utilise des lidars industriels et des sociétés de service pour les applications altimétriques et bathymétriques. D’une manière générale, un instrument lidar est composé d’un ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h53m54s)

L'Amérique linguistique et les recherches sur l'ergativité

Francesc QUEIXALOS présente dans cet entretien différentes langues et familles de langues amérindiennes, leur situation géographique et leurs fonctionement grammatical. Il expose ses recherches dans le domaine de la grammaire et plus particulièrement sur le fonctionnement des langues ergatives.Francesc QUEIXALOS, Docteur-ès-Lettres et directeur de recherche au CNRS, dirige le Centre d'Etudes des Langues Indigènes d'Amérique - CELIA. Il est linguiste spécialiste des langues amazoniennes.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h46m49s)

Lidar météorologique - Télédétection active de l'atmosphère (1ère partie)

Le lidar (Light Detection and Ranging ou sondage par laser) est aujourd’hui incontournable dans les études atmosphériques, l’étude des surfaces et des zones urbanisées, l’observation de la terre à partir de l’espace et l’exploration des planètes. Le mot lidar recouvre des méthodes et des instruments différents. Il recouvre aussi deux communautés différentes quant aux objectifs, l’une développe ses propres instruments lidar pour obtenir des profils de variables atmosphériques (nuages, aérosols, gaz minoritaires, etc) alors que l’autre utilise des lidars industriels et des sociétés de service pour les applications altimétriques et bathymétriques. D’une manière générale, un instrument lidar est composé d’un ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h39m41s)

MARS EXPRESS, ROSETTA, HAYABUSA, EXOMARS, MMX : LA QUÊTE SPATIALE DE « L'ÉMERGENCE » DE LA VIE ENTRE DANS UNE NOUVELLE ÈRE

L'exploration spatiale du système solaire bouscule en profondeur des paradigmes parfois ancestraux, quant à notre conception de la formation et de l'évolution des mondes planétaires. À quelles échelles, dans l'espace et le temps, l'unicité de la Terre et de la vie qu'elle porte prennent-elles sens ? Quelle est la part relative de la contingence et de la généricité, dans les processus responsables des évolutions qui ont conduit à l'extraordinaire diversité qui se révèle à nous aujourd'hui ? Tel est le cadre dans lequel nous discuterons des ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h35m57s)

La vie : origine et distribution possible dans l'univers

Il y a environ 4 milliards d'années, se développèrent dans l'eau terrestre des structures capables de se reproduire et d'évoluer. L'omniprésence de la cellule dans tous les systèmes vivants suggère un ancêtre commun de type cellulaire. Dans la mesure où la formation des ARN/ADN porteurs de la mémoire cellulaire apparaît comme peu probable dans l'eau de la Terre primitive, on peut penser que la vie primitive émergea de structures plus simples que la cellule et l'ARN. La simplicité de ces structures suggère qu'elles ont de réelles chances d'apparaître et de se développer chaque fois que sont réunies les conditions qui ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte