Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 14662
Label UNT Conférences

le (35m53s)

10ème colloque de biologie prospective-polymorphismes génétiques et risque cardiovasculaire

Dans notre région , le risque cardiovasculaire représente 30 %. Sont évoqués les mécanismes génétiques dans la pathologie du système cardiovasculaire. les interactions gène-gène , gène-environnement dans la cohorte Sanislas. Pour l'effet de 13 gènes sur 9 phénotypes, ont été détectées des interactions avec l'âge, le sexe, l'alcool, l'IMC, les contraceptifs oraux et le tabac, et une interaction géne-gène ApoE-LPL sur taux de TG. Origine 10ème colloque de biologie prospective InterReg III ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (25m17s)

Nutrition parentérale : le quotidien de la qualité

Nutrition parentérale : le quotidien de la qualité est l'illustration de l'exigence que s'imposent les différents acteurs impliqués : personnel médical, pharmaceutique et de soins pour offrir une nutrition parentérale de qualité au patient. Chaque intervenant est ainsi mobilisé autour de cet objectif de qualité afin de garantir au patient : - le choix d'une formule à ses besoins nutritionnels, décidé lors d'une réunion consensuelle tripartite (chirurgien, anesthésiste-réanimateur-pharmacien). - la prise en charge de la fabrication par un personnel qualifié en service pharmaceutique. La composition et la stabilité du mélange étant garantie par des contrôles physico-chimiques, la stérilité de la ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (25m33s)

Nutrition parentérale et zone d'atmosphère contrôlée

Près de 70 % des patients hospitalisés sont dénutris. La mise en place d'une stratégie de prise en charge de l'état nutritionnel s'impose. Chez certains patients la voie parentérale (voie intraveineuse) est l'unique option possible (tube digestif non fonctionnel). L'utilisation de cette voie, à haut risque septique pour le patient, justifie l'application de technologies de haut niveau. Le film présente les aspects techniques essentiels de la préparation des mélanges de nutrition parentérale en milieu hospitalier. Il présente les moyens technologiques utilisés pour maîtriser l'environnement de la fabrication (salle à atmosphère contrôlée ou isolateur) ainsi que les moyens humains mis au ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h6m57s)

Les maladies chroniques de la démocratie : quelles sont-elles et comment les soigner ?

Nous sommes habitués à parler de « crise » comme si tous les maux de nos sociétés survenaient à la manière des maladies aiguës de nos organismes. Mais il en est dont il faut sans doute admettre qu’ils sont, ont toujours été, ou sont redevenus, comme des maladies chroniques, c’est-à-dire avec lesquelles il faut apprendre à vivre sans pour autant cesser de les soigner et de les affronter. Quels sont ces maux chroniques ? C’est la première question. Comment les traiter ? C’est bien sûr la seconde. Mais cette métaphore médicale est sans doute plus qu’une image. C’est peut-être sur le modèle d’une politique du soin qu’on doit ...
Voir la vidéo
Label UNT Autres

le (33m47s)

Journée Médicale de Tambacounda. La trachéotomie en urgence.

Le Pr. E.M. Diop Malluick , ORL à Dakar, expose depuis Tambacounda les particularités de la trachéotomie en urgence dans un environnement peu médicalisé. Il évoque les indications, le matériel et la technique. L'anesthésie est en général locale. Il fait le tour également des incidents et accidents. Il présente quelques cas particuliers comme le cancer du larynx. Origine Canal U/Médecine ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (10m0s)

Traitement endoscopique de la prostate par laser-vaporisation

La résection endoscopique de la prostate à l'aide d'un LASER Nd - YAG utilisant une sonde à faisceau latéral peut être couplée à un contrôle échographique trans-rectal per opératoire. A la puissance utilisée (80 Watt) le laser provoque une vaporisation prédominante et une coagulation plus limitée. La séance se déroule avec un double contrôle endoscopique et échographique. On observe des modifications écho-structurales (changement d'échogénicité, formation de cavités) qui correspondent à l'effet tissulaire du laser au sein du parenchyme. Origine ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (14m12s)

Amplification du point G par injection d'acide hyaluronique

L'auteur nous présente d'abord des généralités sur l'orgasme et le point G ; le mot orgasme vient de "orgao" qui veut dire bouillir de sève et d'ardeur. La prostate féminine représente 1/5 de la prostate masculine ; c'est une zone érectile. On présente également les étiologies de la baisse du désir féminin. L'injection d'acide hyaluronique n'a aucun effet indésirable. Sont expliqués le principe de l'implantation et le mode opératoire sur 30 patientes. A 3 mois , 28 sur 30 ont relevé une augmentation des sensations de plaisir.OrigineCanal-U Médecine et SantéGénériqueMaternité Régionale de Nancy SPI-EAO SCD médecine
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte