Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 14767
Conférences

le (24m46s)

L'Aufklärung, les périodiques savants et les discours sur la pédanterie

S'il existe une caractéristique commune aux divers courants et mouvements rassemblés dans le terme d'Aufklärung, ce fut le souci de propager le savoir et par là extirper préjugés et superstitions. Pour les contemporains du début du XVIIIe siècle, c'était par l'érudition ou la science (eruditio, Gelehrsamkeit) que l'individu pouvait affiner sa faculté de juger, parvenir ainsi à une reconnaissance de la vérité et opérer un tri entre le vrai et le faux de même qu'entre le bien et le mal. Et le véhicule sur lequel on misa pour procéder à cette opération, ce fut les périodiques savants qui, de fait, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (17m33s)

Les coulisses de l'édition scientifique au XVIIIe siècle

Le XVIIIe siècle correspond à ce que Bruno Jammes a défini comme « l'apogée du livre scientifique". A l'appui de cette thèse, qui postule que l'imprimé devient le vecteur de base de la diffusion du savoir savant, des études quantitatives ont montré la multiplication de titres d'ouvrages scientifiques et des revues spécialisées dans les catalogues des libraires ou des bibliothèques. De leur côté, se distançant d'une approche quantitative, les études de Lucien Febvre, Roger Chartier, Robert Darnton ou encore Giles Barber, ont mis en lumière les mécanismes du monde de l'édition, reconstruisant la vie et les pratiques des éditeurs, des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (23m30s)

Les manuels scolaires de sciences : une source pour histoire par « en bas » ?

Dans le champ des études sur la science, les pratiques amateurs ont trouvé droit de cité ; les catégories sociales généralement invisibles, marginalisées, ou placées en position d'infériorité sont devenues des objets d'étude qui ont permis d'interroger la construction de la démarcation entre activités socialement reconnues comme scientifiques et celles considérées comme non scientifiques. Dans leur « troisième vague », les Science and Technology Studies (STS) ont introduit un questionnement sur la légitimité de la parole scientifique, notamment face à celle des profanes et la contribution de ces derniers à l'élaboration des connaissances scientifiques a ainsi été soulignée. Une diversification ...
Voir la vidéo
Conférences

le (21m59s)

Une astronomie théorique « par en bas » ? Les auteurs de théories cosmogoniques français entre 1860 et 1920

Durant le second XIXe siècle, la question de l'origine des astres, la cosmogonie, est l'objet d'un nombre important de publications scientifiques, sous des formes et dans des lieux variés. Alors qu'elle est largement évacuée des pratiques des astronomes professionnels au sein des observatoires, elle est abordée par des auteurs traitant de ces sujets comme un loisir sérieux, en reprenant ici la notion forgée par Robert Stebbins. Ingénieurs des tabacs, des mines, des ponts, officiers militaires, notables de province, développent des théories, et parfois des expériences, cherchant à expliquer la formation du système solaire, des planètes, ou des étoiles. Les pratiques ...
Voir la vidéo
Conférences

le (23m24s)

Alexander Gordon: A Practitioner Marginalized within his Community and the Medical Profession

An epidemic of childbed fever (i.e., puerperal fever) arose in Aberdeen, Scotland between 1789-1792. Alexander Gordon (1752-1799), a physician for the Aberdeen Public Dispensary, treated many of the women who became ill and kept records of each case in which he was consulted. He realized that midwives and physicians were the connecting link between cases, and thus he concluded that it was an infectious disease carried by midwives and physicians from patient to patient. This paper first examines the nature of Gordon's arguments, and then it explores why his views about the infectious nature of puerperal fever were not accepted ...
Voir la vidéo
Conférences

le (14m14s)

Voyageurs et militaires dans la construction des études préhistoriques. Un exemple : l'invention de la Vallée des Merveilles au XIXe siècle

La Vallée des Merveilles est un site archéologique majeur. Situé à Tende (Nice, Alpes-Maritimes), et daté entre l'âge du Cuivre et l'âge du Bronze, il présente près de 40.000 figures gravées éparpillées dans huit vallées à plus de 2000 mètres d'altitude.  La découverte scientifique de ces représentations a été opérée par Matthew Moggridge (1803 -1882). Il présente le site lors de l'International Congress of Prehistoric Archeology de 1868 à Londres ainsi qu'une sélection de gravures. Par la suite, le site est étudié par Émile Rivière (1835-1922) qui propose en 1878 la datation à l'âge du Bronze. À son tour, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (23m3s)

Le rôle de la littérature dans la constitution d'une science ornithologique (1760–1850)

L'objet de cette intervention est d'observer la part prise par des écrivains ou par des notions poétiques et littéraires dans l'émergence de l'ornithologie comme science étudiée par Paul Lawrence Farber dans Discovering Birds. The Emergence of Ornithology as a Scientific Discipline, 1760-1850 (Dordrecht et Boston, D. Reidel, 1982). Il s'agira d'observer la manière dont la définition savante de la discipline (et de ses ouvrages) part de la distinction entre science et littérature (ou style) et, dans le même temps, élabore une définition propre de la littérature ou du style. Mais il s'agira aussi d'étudier la manière dont ceux qui se ...
Voir la vidéo
Conférences

le (22m12s)

Les pratiques du passé sous la Restauration et la Monarchie de Juillet : appropriations populaires

L'histoire prend dès les années de Restauration une place décisive dans le débat public : les Ultras favorisent les manifestations de deuil et d'expiation visant à rejeter en bloc les années révolutionnaires et impériales autant qu'ils s'enthousiasment pour la vogue troubadour et le premier romantisme ; les libéraux entendent montrer par l'histoire le rôle essentiel du Tiers-Etat dans la genèse de la nation française moderne. Dans les deux cas c'est bien l'histoire nationale, cristallisée autour de figures royales ou d'événements édifiants, qui sert de vecteur aux affirmations politiques et sociales de l'après-révolution. Deux discours s'affrontent, l'un mettant l'accent sur une ...
Voir la vidéo
Conférences

le (19m50s)

Savoirs du corps, savoirs du nombre. Le contrôle de naissances et les savoirs de la population

L'émergence soudaine de la catégorie de « population » au milieu du XVIIIe siècle en France ne correspond pas à une modification profonde des savoirs proto-démographiques : l'arithmétique politique continue de se servir de table de mortalité et il faudra attendre la fin du siècle pour voir apparaître les prémices de la statistique moderne. Pour Foucault l'apparition de ce « nouveau personnage » montre que le coup de force est politique et économique : il ne s'agit plus d'obtenir une augmentation du « nombre des hommes » par des mesures volontaristes, mais bien une sorte d'adéquation réciproque entre la population ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte