Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1927
Conférences

le (31m4s)

Trois leçons de sociologie (1) Sur le travail de terrain

"Sur le travail de terrain" constitue le premier volet d'une série de trois programmes construits à partir des interventions de Howard S. Becker et de Eliot Freidson. Ce système de "master class" est encore peu fréquent en sciences sociales en France et comportait donc une part d'incertitude, à laquelle s'ajoutait l'organisation de séances autour de deux sociologues très connus : ils sont, certes, issus de la même tradition théorique (l'école de Chicago), mais ils pratiquent la sociologie de manière assez dissemblable. L'ancienne connivence et la profonde amitié qui unissent ces deux chercheurs ont permis de mener à bien l'opération. Ce ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (25m51s)

Métal breton

Les difficultés industrielles du 19e siècle, l'émergence d'industries de transformation (chantiers navals, arsenaux, mécanique) font parfois oublier la grande tradition métallurgique de la Bretagne.A partir de l'exemple des forges des Salles, le film présente le remarquable développement de la métallurgie bretonne du 17e au 19e siècle : un bon niveau technique, une société très originale, une intégration économique forte appuyée notamment sur l'importance de l'eau et du bois, et qui laisse des marques dans le paysage.L'exemple du pays de Châteaubriant permet de mesurer l'ampleur de l'activité à l'échelle de tout un pays, et de mettre l'accent sur le rôle du ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (22m33s)

Les derniers nomades du Groenland oriental (1998)

En quelques décennies, les Ammassalimiut, population eskimo, qui vivent sur la côte orientale du Groenland, ont subi une évolution considérable dans leur mode de vie, devenant des citadins sédentaires. Pourtant, quelques-uns tentent de perpétuer encore les traditions de leurs aînés, et partent loin des centres chasser les mammifères marins durant onze mois d'isolement total. Des interviews d'anciens permettent d'évoquer la quête du gibier, les changements de lieux d'hivernage et les moyens de transports traditionnels. Elles viennent illustrer les résultats d'une recherche sur la mobilité géographique de cette population. A partir de données d'archives danoises couvrant deux périodes (1895-1906 et 1915-1930), ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (43m22s)

Bonnets rouges

Bonnets rouges ! Le nom sonne bien, et il évoque à certains la grande révolte paysanne qui affecte presque toute la Basse-Bretagne (la partie bretonnante, à l'Ouest) en 1675. Au-delà de ce vague souvenir, presque rien, sinon pour quelques-uns une image populiste, voire révolutionnaire, et évidemment quelque peu déformée...L'imprécision du souvenir et du savoir se comprend. De ce qui fut la seule grande révolte rurale de tout le règne de Louis XIV, il ne reste presque rien de palpable : de très rares traces monumentales, quelques aussi rares chansons oubliées, et les archives...Les archives, justement... Il en reste assez peu, ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (41m10s)

Pêcher à island

L’expression des marins indique bien l’esprit de ce film : confronter le mythe et la réalité de la pêche à la morue. Le mythe, c’est celui qu’engendre l’incroyable succès de Pêcheur d’Islande de Pierre Loti en 1886, et celui de La Paimpolaise de Théodore Botrel en 1895. La réalité, c’est celle d’une activité économique ancienne : la pêche à Terre-Neuve commence vers 1500 et concerne des ports de toute la Bretagne, Saint-Malo en tête. L’épopée islandaise, de 1852 à 1935, est avant tout l’affaire des Paimpolais. Le film, tourné en partie à Paimpol, propose aussi, pour la première fois, des images ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (27m14s)

Vivre en bretagne

La mer, le sel, le vin. La terre. Les métiers de la ville. Des échanges à échelle modeste, mais une expansion marquée. La masse des paysans, une abondante petite noblesse, une aristocratie très puissante. Autant de notes concrètes, quotidiennes, que le film ordonne et insère dans une culture –exclusivement en breton pour la moitié de la population- dominée par la religion, par la très grande importance de la vie paroissiale, le culte des saints, les pèlerinages. L’Eglise y enseigne par l’image, celle des calvaires comme à Tronoën, celle des jubés comme à Saint-Fiacre du Faouët, celle des fresques comme ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte