Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 891
Entretiens

le (1h21m18s)

L'impact de l'homme sur le climat : incertitudes, acquis et enjeux

Le réchauffement climatique est aujourd’hui indiscutable, les causes sont multiples mais l’action de l’homme est prépondérante dans ce processus. L’objectif est ici de faire le point sur les connaissances physiques, mais aussi sur les conséquences humaines et économiques. Dans un second temps, les différentes politiques déployées pour lutter contre le réchauffement seront abordées, ainsi que les limites de ces actions.Enfin, des pistes sont proposées afin de faire face et de réduire les impacts.Générique Interview : Sébastien Le Corre - Réalisation et post-production : Bruno Bastard - Cadeurs : Jean Jimenez et Claire Sarazin - Production et moyens techniques : SCAM, Université de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h20m30s)

Migrations et citoyenneté - Daniel Malingre

La confrontation des notions de migration et de citoyenneté ne pourrait se faire sans l’introduction du concept d’intégration. En effet, le migrant, l’immigrant, l’immigré est-il un citoyen à part entière ou est-il un citoyen entièrement à part ? Tout dépend de son intégration, c’est ce que démontre Daniel Malingre, Conseiller-maître à la Cour des comptes.Une conférence de l'UTLS au Lycée avec Daniel Malingre. Lycée Henri Parriat (Montceau Les Mines, 71)
Voir la vidéo
Conférences

le (1h19m44s)

Albert Flocon-Mentzl ; du Bauhaus de Dessau à l’École des beaux-arts de Paris - Joseph Abram architecte et historien

Joseph Abram, architecte et historien, évoque l’oeuvre peu connue d’Albert Flocon-Mentzel du Bauhaus de Dessau à l’École des beaux-arts de Paris, Lors d’une étrange conversation à Zürich, où, durant les années 1970, Albert Flocon présentait son travail d’artiste, Max Bill, son condisciple de Dessau, lui fit observer que son travail de plasticien ne s’inscrivait pas directement dans la voie tracée par le Bauhaus. Et, sans doute, y avait-il, dans ce constat, comme un reproche de n’être pas suffisamment « moderne ». Albert Flocon aurait pu lui répondre, à la suite de Schlemmer et de la plupart des maîtres du ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte