Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 504
Entretiens

le (58m2s)

Pierre Le Moyne, sieur d’Iberville (1661-1706)

nvité : Biz, écrivain et rappeur Visualisés sur une carte, les nombreux périples du corsaire Pierre Le Moyne d’Iberville donnent le vertige. En 20 ans, il a bourlingué des glaces de la Baie d’Hudson jusqu’au soleil des Antilles. Aussi à l’aise en escarpins dans les salons de Versailles qu’en mocassins sous le feu de la mitraille, il a œuvré jusqu’à la fin de sa vie, par le commerce et par l’épée, à l’établissement d’une Amérique française. Comète fulgurante, il incarne toute la démesure du continent qui l’a vu naître. Même si l’astre est éteint, la brillance de ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (58m3s)

Agathe de Saint-Père (1657-1748)

Invitée : Nicolle Forget, biographe Agathe de Saint-Père aurait pu n’être qu’une femme parmi celles qui ont vécu à Ville-Marie, au 17e siècle, Un atelier de tisserand n’eût été le fait qu’elle y fonda, entre autres, une manufacture de tissage vers 1700. Commerçante et exportatrice, Agathe de Saint-Père est la première femme manufacturière en Nouvelle-France. Pour plus d'information : https://www.fondationlionelgroulx.org/7e-rencontre-Agathe-de-Saint.html
Voir la vidéo
Entretiens

le (58m4s)

La famille La Vérendrye

Invité : Serge Bouchard, anthropologue et auteur Derniers grands coureurs d’espaces et entrepreneurs dans la traite des fourrures sous le régime français, la famille La Vérendrye explore les terres inconnues situées à l’ouest du lac Supérieur. Du lac à la Pluie jusqu’à la rivière Saskatchewan, en passant par le lac Winnipeg, père et fils vont établir une dizaine de postes pour commercer avec différentes nations autochtones. Pour plus d'information : https://www.fondationlionelgroulx.org/5e-rencontre-La-famille-La.html
Voir la vidéo
Entretiens

le (58m7s)

Les Filles du Roy (1663-1673)

Invitée : Danielle Pinsonneault de la Société d’histoire des Filles du Roy Elles ont bravé la grande mer et sont venues à la demande du roi Louis XIV. Elles ont tenu parole : elles se sont mariées, se sont courageusement installées sur des « terres en bois d’boutte » et ont fondé un nouveau monde. En onze ans, elles ont été 764 femmes à traverser l’Atlantique, soit la moitié de toutes les femmes qui se sont installées en Nouvelle-France durant le régime français. Elles se sont acclimatées, ont adapté leur manière de s’alimenter et ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte