Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 4803
Conférences

le (28m10s)

Kate Grieve - Imagerie des organoïdes rétiniens

La tomographie par cohérence optique offre des opportunités étonnantes pour imager la structure complexe des tissus vivants mais manque d'informations fonctionnelles. Nous présentons la tomographie par cohérence optique plein champ dynamique comme une technique pour imager de manière non invasive des organoïdes rétiniens in vitro, dérivés de cellules souches pluripotentes induites humaines. Des images colorées avec un contraste endogène lié à la motilité des organites sont générées, avec une résolution spatiale submicrométrique et une résolution temporelle de la milliseconde, créant un moyen d'identifier des types de cellules spécifiques dans les tissus vivants via leur fonction.
Voir la vidéo
Conférences

le (30m25s)

Céline Cougoule - Modélisation des infections respiratoires associées à la mucoviscidoce grâce aux organoïdes de poumon : exemple mycobacterium abscessus

Le pathogène opportuniste pulmonaire Mycobacterium abcessus (Mabs) infecte 20% des patients de mucoviscidose, et est une des causes de mortalité chez les patients atteints, un processus qui repose principalement sur sa résistance aux antibiotiques. Pourtant, tant nos connaissances que les modèles pour aborder les déterminants de l'hôte et des bactéries qui sont à l'origine de la pathologie liée à l’infection par Mabs chez les patients restent, au mieux, rudimentaires. Ici, nous abordons ces deux problèmes en développant la technologie des organoïdes pulmonaires dérivée de tissus sains ou de patients atteints de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (31m9s)

Bruno Clément - Organoïdes de foie pour l’évaluation préclinique des produits de santé

L’administration de produits de santé est susceptible d’induire des effets toxiques pouvant causer des effets indésirables graves (EIG) associés à une morbidité et à une mortalité importante. Plusieurs facteurs peuvent expliquer la forte croissance des EIG dont le nombre a doublé au cours des 15 dernières années, notamment : le vieillissement de la population, avec l’accroissement des pathologies et les traitements multiples au long cours ; les combinaisons médicamenteuses pour gagner en efficacité pharmacologique, notamment avec l’avènement des médicaments biologiques ; l’accroissement considérable des maladies métaboliques et du nombre de sujets obèses dans la population générale, ce qui induit des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (30m40s)

Catherine Grillon - Organoïdes de peau pour des applications en biologie cutanée et cosmétique

La peau a une fonction primordiale de défense de l’organisme et nécessite d’être préservée à la fois pour des raisons de santé mais aussi pour un aspect esthétique et social. L’étude de la biologie cutanée au niveau cellulaire et moléculaire est en plein développement et nécessite l’utilisation de modèles in vitro, notamment dans le domaine de la cosmétique où l’utilisation des animaux est maintenant interdite. De très nombreuses études sont basées sur des modèles cellulaires simples tels que des lignées cellulaires ou des cellules primaires. Cependant, ces modèles démontrent leur limites et notamment l’absence de différenciation, pour les kératinocytes, et d’interaction entre ...
Voir la vidéo
Conférences

le (26m0s)

Bernard Baertschi - Organoïdes et cellules souches: quels enjeux éthiques ?

Organoïdes et cellules souches: quels enjeux éthiques ?Construire des mini-organes afin de mieux comprendre les fonctions des organes qu'ils miment ou récapitulent, ce qui devrait en outre déboucher sur des applications thérapeutiques, apparaît à première vue comme un exemple de biotechnologie qui ne soulève aucune question éthique ou, plutôt, qui réclame l'approbation morale au nom du principe de bienfaisance et des buts de la médecine. Cette apparence est pourtant trompeuse. En effet, il y a d'abord la question de l'origine des cellules qui servent à la construction des organoïdes: elles peuvent provenir d'embryons ou de donneurs dont il faut recueillir ...
Voir la vidéo
Conférences

le (29m33s)

Stéphane Mortaud - Cellules souches et neurosphères pour l’étude de la neurotoxicité de facteurs environnementaux

Il existe dans l’environnement général tout un ensemble de molécules potentiellement toxiques pour notre système nerveux. L’activité humaine a produit un grand nombre de composés chimiques nouveaux. L’augmentation ces dernières décennies du nombre de cas de certaines pathologies du système nerveux dans la population pose la question de l’implication de ces substances anthropiques. Si les études par des approches in vivo sur l’animal permettent l’analyse d’effets à long termes ou encore l’analyse des aspects intégrés (comportements, etc.), les approches in vitro à partir de cellules souches et de neurosphères permettent de modéliser les aspects moléculaires et cellulaires des processus cérébraux. En ...
Voir la vidéo
Conférences

le (25m39s)

Mathieu Gabut - Modèles d'études 3D des cellules souches cancéreuses de tumeurs cérébrales

Les glioblastomes sont les tumeurs cérébrales primaires les plus fréquentes chez l’adulte. Malgré des traitements multimodaux agressifs combinant résection chirurgicale, chimiothérapie et radiothérapie, le taux de survie des patients 5 ans après le diagnostique initial ne dépasse pas 5%. La récidive quasi-systématique de ces tumeurs est en particulier liée à la présence de populations de cellules souches cancéreuses de glioblastome (CSG) qui se caractérisent par une plasticité accrue et une résistance aux traitements. Le développement de modèles 3D tels que les sphéroïdes ou les organoïdes permet de reproduire des conditions de culture qui favorisent le maintien de populations de CSG à partir ...
Voir la vidéo
Conférences

le (27m37s)

Didier Letourneur - Conception de matériaux pour l’ingénierie des organoides

Des matrices de biopolymères à base de polysaccharides élaborés par réticulation chimique de pullulane et de dextrane ont fait l’objet de développements en ingénierie tissulaire. Ce matériau macro/microporeux offre aux cellules un environnement physico-chimique 3D favorisant la formation d’amas cellulaires ou sphéroides. Cette organisation en sphéroides avait déjà été démontré en particulier dans des modèles in vitro de co-culture de cellules mésenchymateuses humaines et de cellules endothéliales (Guerrero, J. et al. Acta Biomaterialia, 2013). Les conditions de mise en œuvre des matériaux vont conditionner les caractéristiques des matrices. Nous avons étudié en détail les paramètres de mise en œuvre (réticulation, lyophylisation, concentrations) ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte