Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 10497
Label UNT Conférences

le (1h12m17s)

L'obésité - Philippe FROGUEL

L'obésité est une pathologie qui progresse et dont l'origine est multifactorielle, avec une part génétique qui est de mieux en mieux connue. L'aspect héréditaire a été confirmé par l'observation de jumeaux, qui bien qu'élevés séparément, développaient une obésité avec des caractéristiques se rapprochant plus de leurs parents biologiques que de leurs parents adoptifs. Dans les études chez l'animal, on a montré que certaines protéines, dont la production est génétiquement programmée, sont capables de réguler la prise alimentaire et les dépenses énergétiques. C'est le cas du gène Ob (obèse) et de sa protéine, la leptine. Toute anomalie de la leptine, de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h18m16s)

Les toxicomanies : l'identité des bases neurobiologiques et les stratégies thérapeutiques

Conférence du 9 février 2000 par Bernard Roques. De tout temps, les hommes, quelques soient les cultures, ont absorbé des substances psychotropes, par conséquent capables de changer leur état de conscience. Ils le font pour de multiples raisons : consommation récréative, souvent rituelle, exaltant le lien social, utilisation compulsive pour échapper à la réalité ou tenter de lui faire face. Toutes ces consommations recouvrent donc la recherche d'une sensation de plaisir. Sur le plan neurobiologique, l'absorption de substances psychotropes licites (alcool, tabac ...) ou illicites (héroïne, cocaïne, cannabis, ecstasy ...) active des réseaux neuronaux désormais bien connus. La dangerosité de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h32m49s)

Cartographie cérébrale du désir sexuel masculin

Conférence du 6 février 2000 par Serge Storelu. Les régions cérébrales impliquées dans le comportement sexuel sont mal connues et une grande partie des connaissances est basée sur des recherches effectuées sur l'animal. Or, ces dernières recherches ne peuvent rendre compte des caractéristiques spécifiques du désir sexuel humain. Avec les progrès des techniques d'imagerie cérébrale fonctionnelle, il est devenu possible d'identifier quelles sont les régions du cerveau humain qui s'activent, ou se désactivent, lors de diverses tâches. Il a ainsi été possible de montrer quelles régions cérébrales répondaient à la présentation de stimuli sexuels visibles. Ces régions sont en particulier ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h23m40s)

Evolution des états du sommeil

Conférence du 4 février par Michel Jouvet. Le sommeil de l'homme est l'aboutissement d'une très longue évolution phylogénétique qui a intégré les mécanismes suivants : 1) L'"invention" chez les êtres pluricellulaires de mécanismes "d'homéostasie prédictive". Ces mécanismes sont commandés par une horloge interne, d'à peu près 24 heures (circadienne). 2) Des processus d'économie d'énergie : inactivité, repos et sommeil, permettent en effet de réduire la consommation d'énergie et de nourriture. Dans certaines niches écologiques, un processus saisonnier, l'hibernation, remplace l'alternance quotidienne du sommeil en réduisant considérablement la consommation d'énergie par diminution de la température corporelle jusqu'à 1 à 2°C. 3) ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h24m8s)

Clonage reproductif, clonage thérapeutique

Depuis l'annonce, en 1997 de la naissance du mouton Dolly, on a pu obtenir - chez quatre espèces, le mouton, la vache, la chèvre et la souris - des jeunes par clonage de cellules prélevées sur des animaux adultes. L'efficacité de la technique reste encore faible. Le taux élevé de mortalité périnatale et foetale tardive, environ 40% des gestations établies, traduit l'existence d'effets épigénétiques à long terme induits par les perturbations précoces de l'environnement du noyau zygotique. Le clonage doit aujourd'hui être considéré, avant tout, comme une voie de recherche pour l'étude de la plasticité fonctionnelle du noyau des cellules ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte