Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 8509
Conférences

le (1h55m21s)

Interdits religieux et normes modernes

Avec Jean-Philippe Bras (juriste, Université de Rouen), Rita Hermon-Belot (historienne, EHESS), Kathy Rousselet (politiste, CERI) et Sophie Gherardi, journaliste, Fait-religieux.com.Animé par Sylvain Bourmeau (France Culture & EHESS) APRÈS JANVIER 2015 Assassinats de journalistes, de policiers, de citoyens juifs, marche du 11 janvier : les événements qu'a connus la France au début de cette année ont suscité un besoin d'intelligence collective. Mieux comprendre le sens de ce qui s'est passé, analyser les processus qui ont mené à la tragédie et qui, demain encore, ici ou ailleurs, pourraient à nouveau y mener : c'est devenu, pour beaucoup d'entre nous, ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h55m22s)

La sociologie économique : Retour sur « La qualification des produits »

Le séminaire propose tout à la fois une exploration systématique et un bilan critique des sociologies qui se sont développées en France depuis le milieu des années 80 autour de la notion d’«épreuve» (Latour-Callon, Boltanski-Thévenot, etc.). Sur quel genre de postulats sont fondées ces approches ? Où se situent leurs points d’ancrage dans la tradition sociologique ? Quel est le sens exact et la portée heuristique des concepts qu’elles ont été amenées à forger ? Quels sont leurs limites et leurs points aveugles ? En quelles directions peuvent-elles désormais évoluer ? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles on s’efforcera ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h55m23s)

Autour de l'ouvrage de Pierre Manent : Montaigne, la vie sans loi

Il va de soi aujourd’hui que Montaigne est notre ami. Il nous captive, nous émeut, nous persuade. Mais Montaigne nous trompe. Il nous conduit par le bout du nez. Nous devons donc faire un effort vigoureux pour échapper à son charme et saisir ce qu’il a vraiment voulu dire. Montaigne est engagé dans une entreprise de recomposition des autorités, dont le Moi de chacun de nous voudrait être l’heureux héritier. Il faut entrer dans son atelier pour découvrir ce que cette entreprise comporte d’audace et de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h55m26s)

Conférence de János Kornai

À la force de la pensée est à la fois le récit et une réflexion sur une expérience exceptionnelle. Jeune journaliste communiste hongrois au sortir de la guerre, où son père avait disparu à Auschwitz, Janos Kornai romp avec le marxisme après la contre-révolution de 1956. Chercheur à l’Institut économique de Budapest dans les années 1960, mais interdit d’enseignement, il se fait connaître à l’Ouest par des travaux originaux sur la planification. Il devient un spécialiste reconnu de l’analyse des systèmes socialistes et acquiert une renommée mondiale avec un livre d’une grande force critique, L’économie de la pénurie (1980). De ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h55m38s)

L’économie de l’Égypte ancienne

L’économie pharaonique, depuis le IIIe millénaire avant notre ère jusqu’à l’époque lagide, reste un domaine scientifique peu exploré et dominé par de nombreuses idées reçues, depuis l’immobilisme de ses structures jusqu’au rôle négligeable joué par les activités commerciales. Largement tributaire du mythe de « l’exception égyptienne » et d’une historiographie privilégiant une approche politique et culturelle, notre connaissance de l’Égypte ancienne a pourtant été largement renouvelée au cours des dernières années, au croisement de l’histoire des textes et de l’archéologie. C’est à cette nouvelle histoire, qui garde une perspective de longue durée mais qui ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h55m41s)

Fin d’un monde ouvrier

L’EHESS poursuit son cycle de débats Les Agendas du Politique sous l’égide du laboratoire d’excellence Tepsis et des Éditions de l’EHESS. Les ouvriers forment 23 % de la population active française. Pourtant, ils sont très largement invisibles, ou caricaturés, dans l’actualité médiatique. Il impose de revenir aux origines historiques d’un processus de désindustrialisation, aux effets économiques, sociaux et symboliques majeurs. Comprendre ce processus aide à mieux interpréter la crise sociale actuelle et à penser les moyens d’y remédier. INTERVENANTS Marion Fontaine, historienne (Université d’Avignon), ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h55m42s)

Géographies de la Première Guerre mondiale

L’histoire de la Première Guerre mondiale a longtemps été écrite depuis un point de vue unique, celui du front de l’Europe de l’Ouest. Le centenaire de la Grande Guerre a cependant bien mis en lumière la vivacité d’un débat historiographique international qui témoigne du profond renouveau des approches et des méthodes. Le dossier publié dans le numéro 1-2016 des Annales s’inscrit dans cette perspective. Il tente de mettre en évidence les enjeux mondiaux de la guerre et de montrer comment le décentrement des points de vue, par rapport au théâtre européen, permet ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (1h55m53s)

Introduction à une socio-anthropologie des marchés

Une coproduction Université Paul Verlaine-Metz / Université Ouverte des HumanitésPremière partie de la Grande Leçon « La sociologie peut-elle aider à comprendre l’économie ? ». Les auteurs vous proposent de rencontrer le sociologue Jean-Yves Trépos pour une introduction à la socio-anthropologie des marchés.L'approche socio-anthropologique du marché qui est présentée ici, tout en se situant par rapport à certaines théories usuelles, économiques, voire sociologiques (notamment ce qu'on appelle la Nouvelle Sociologie Economique), cherche surtout à combiner ce qui fait le point fort des approches sociologiques récentes (le caractère construit et encastré du marché) et ce qui fait le point fort de ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte