Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 40
Conférences

le (2h59m26s)

Dispositifs de représentation de l'exil

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (2h40m33s)

Greimas retrouvé / Greimas rediscovered

The seminars are organized by the Finnish Network University of Semiotics and International Semiotics Institute (ISI) at Imatra. The director of the Summer School, the Finnish Network University of Semiotics, and the ISI is Professor Eero Tarasti, and the summer school is funded by the European Social Fund and State Provincial Office of Southern Finland. You can visit the International Semiotics Institute website.
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (2h14m15s)

La Neuroendocrinologie

BioTV consacre quatre émissions à la Neuroendocrinologie, une discipline aux croisements des Neurosciences et de l'Endocrinologie. La première de ces émissions est consacrée l'antéhypophyse, glande chef d'orchestre au niveau central. La deuxième porte sur l'histoire de la Neuroendocrinologie, la troisième sur les molécules qui interviennent dans les mécanismes de régulation neuroendocrinienne. Enfin, la dernière, a trait aux pathologies neuroendocriniennes et sur ce qu' a apporté la neuroendocrinologie aux les sciences de la vie.
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h8m38s)

Conceptions et représentations de la ville dans les cultures française et italienne

Patrizia INGALLINA est architecte-urbaniste, maître de conférences HDR à l'Institut d'Urbanisme de Paris et professeur associé au Politecnico de Turin. Elle a la responsabilité des travaux dans le cadre de l'axe « Représentations, projet urbain et programmation » du C.R.E.T.E.I.L (Centre de Recherche sur l'Espace, les Transports, l'Environnement et les Institutions Locales). Patrizia Ingallina s'intéresse à la manière dont les cultures française et italienne (aussi bien dans le jeu des institutions que dans le système d'idées et dans la perception des habitants) conçoivent et se représentent la ville et les modes d'intervention sur elle, dans une optique de ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h50m27s)

Sept années chez les Ovahimba

Rina SHERMAN revient dans cet entretien sur son expérience de terrain chez les Ovahimba avec qui elle a passé de nombreuses années. Elle nous explique la complexité des relations avec les Ovahimba, son rapport avec la langue locale, son approche en anthropologie visuelle et nous parle également des pratiques musicales de ce peuple. >> Pour en savoir plus sur Rina Sherman et sur ses travaux, consultez le site : http://www.rinasherman.com/Rina SHERMAN, née en Afrique du Sud, s'est exilée et installée en France où elle habite et travaille depuis 1984. Musicienne de formation, elle a validé un doctorat sous la ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h44m32s)

The Pompeii Forum Project

John DOBBINS is a Professor at the McIntire Department of Art, University of Virginia, Charlottesville. He has been the Director of the "Pompeii Forum Project since 1994. The project is a collaborative research venture conceived to address broad issues in urban history and urban design. Its main goal is to gather evidence about the evolution of the Forum, and to interpret this information as it pertains to Pompeii's urban history in order to contribute to both history of urbanism and contemporary problems of urban design.Professor Dobbins' main areas of reserach are Roman Architecture, Pompeii, ancient urbanism, Roman mosaics and ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h27m49s)

Approche diachronique des Indiens de langue nahuatl et tlapanèque de l'Etat de Guerrero au Mexique

Dans cet entretien, Danièle DEHOUVE décrit ses premiers pas dans les villages de l'Etat de Guerrero au Mexique parmi les indiens de langue nahuatl et tlapanèque. Elle revient sur la particularité de son travail d'anthropologue et sur les écoles qui l'ont influencé. Son travail avec les archives lui permettra de développer une réflexion sur l'histoire régionale indienne et d'analyser l'histoire de l'organisation sociale des indiens de cette région du Mexique. Elle évoque également de quelle manière elle a étudié des livres de confréries dans les archives villageoises et des recueils d'exempla dans les bibliothèques européennes et mexicaines. Son travail sur ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h23m19s)

How to build quality software: the Eiffel experience

With society’s growing reliance on IT systems, the ability to write high-quality software is ever more critical. While a posteriori verification techniques have their role, there is no substitute for methods and tools that provide built-in quality (“correctness by construction”) and scale up to very large systems. For several decades my colleagues and I have been building such a method, based in particular on the concept of Design by Contract, the associated tools and the supporting language, Eiffel. The scope is wide, encompassing all aspects of the software development process, from requirements and design to implementation and verification. I will ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h20m6s)

Table ronde "Témoigner de Lampedusa"

L’expérience de l’exil met en crise les dichotomies induites par un discours « territorialisé » autour de l’identité et de la différence, l’origine et le devenir, l’autochtone et l’étranger. En montrant à quel degré ces oppositions appartiennent à l’épistémè des sociétés d’accueil et à une pensée de l’appartenance nationale, elle invite justement à en déplacer les paradigmes.  Or, cette expérience, comme tout phénomène humain, n’existe et ne prend sens que médiatisée par un ensemble de codes affectifs et culturels. Sa spécificité, toutefois, tient au fait que la figuration de l’exil convoque d’emblée une multiplicité de systèmes référentiels, au minimum une dualité entre le lieu de ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte